Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Les déesses 1. La Grande Île

02/06/2005 7535 visiteurs 6.0/10 (1 note)

N ous sommes en Crête dans les années 1930. L'archéologue Devence, épaulé par sa nouvelle collègue Mackenzie, entreprend des fouilles afin d'enfin comprendre le pourquoi du comment la civilisation crétoise, alors à son apogée, a sombré si brusquement. Crête toujours, mais des siècles plus tôt, en pleine Antiquité. Pylos et Asinée échappent miraculeusement à un sort d'esclave qui leur était destiné. Ils se trouvent alors impliqués bien malgré eux dans les tumultes, politiques et militaires, qui entourent la cité de Cnossos.

Raconter deux histoires en parallèle à deux époques différentes est un exercice de style qui commence à perdre son statut d'original. Toutefois, il n'en est pas moins efficace et intéressant à suivre à condition que la narration soit fluide et intelligente. C'est le cas ici et la lecture de ce premier épisode procure un plaisir certain, chaque époque multipliant les indices pour mieux comprendre l'autre. Par ailleurs, le souci du détail quant au contexte historique est évident et crédibilise le récit. On regrettera en revanche des personnages souvent stéréotypés et un traitement un peu trop classique et naïf dans les différentes situations.

Les dessins réalistes de Jacques Denoël ont du charme, s'appuyant sur une mise en couleurs directes parfaitement réalisée : des teintes chaudes, pastelles, qui rappellent évidemment Murena. On n'en oublierait presque un trait parfois approximatif dans le traitement des détails.

Mission réussie avec La Grande Ile. L'intéressant caractère historique aidant, on referme cet album avec l'envie de poursuivre ce beau voyage.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les déesses
1. La Grande Île

  • Currently 3.63/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 31/08/2020 à 10:54:21

    La civilisation de la Crète minoenne est rarement abordée en bd. On lui préfère nettement la civilisation égyptienne qui rayonnait à travers le monde antique. Pourtant, cette civilisation crétoise était brillante et a disparu en très peu de temps sans que nul ne sache pourquoi alors qu'elle était à son apogée (15 siècles avant JC).

    Un archéologue fouillant le site de Malia, l'antique cité minoenne, va tenter de percer ce mystère à l'aide d'une consoeur américaine dans les années 30. L'histoire de ce récit est en effet située à deux époques différentes ce qui constitue un exercice de style difficile (un peu à la manière de l'excellente série Djinn).

    Ici, nous avons droit à des dessins réalistes qui ont du charme et qui permettent de se plonger dans la reconstitution d'une réalité passée. Le souci du détail donne véritablement du crédit à l'histoire, c'est assez rare pour le souligner. L'auteur a fait de réelles recherches historiques appuyées par des professeurs d'archéologie grecque. On pourra simplement regretter des personnages trop stéréotypés.

    Cependant, au crédit, on pourra également remarquer une narration fluide et intelligente. On ne s'ennuie pas dans l'enchaînement des situations. Une vraie lecture plaisir d'une nouvelle série historique de la collection "Vécu".

    voltaire Le 16/02/2008 à 10:45:32

    D'habitude quand on parle de "Grande Ile", il s'agit plus de Madagascar que de la Crète mais bon, passons.
    C'est toujours un plaisir de voir une BD sur la civilisation minoenne. On retrouve avec plaisir les fresques et les styles de bâtiments entrevus dans nos livres d'histoire mais aussi dans "Messara" et "l'Age de Bronze" (qui opposent Achéens et Troyens).
    C'est d'autant plus un plaisir que le dessin de Pierret restitue grace et finesse avec des couleurs qui mettent réellement en valeur la richesse et la beauté de cette civilisation.
    Le scénario serait des plus classiques s'il ne proposait pas deux histoires simultanément (ceci dit, c'est une technique de moins en moins rare aujourd'hui) : une histoire dans la Crète antique et une autre dans la moderne; les deux avec un sous-jacent amoureux.

    sbuoro Le 16/06/2005 à 08:39:03

    Les auteurs, Denoël et Pierret, nous invitent à suivre les aventures de Pylos et Asinée, jeunes grecs destinés à devenir esclaves en Crète.

    Lors de leur acheminement vers leur triste futur, ils arrivent à fuir, à la faveur de l'abordage de leur embarcation par des pirates. "Auto-affranchis", ils vont vivre des situations extra-ordinaires, prétextes à nous faire mieux connaître l'antiquité de cette zone géographique, que la mythologie nous a fait connaître au travers le labyrinthe du Minotaure, Thésés et le fil d'Ariane... Car attention, messieurs-dames "défenseurs de l'Histoire authentique" (avec un grand H): Pylos et Asinée sont bien des héros de BD: c'est de la fiction - même si les recherches par les auteurs sont indéniables.

    En outre, le scénario met en parallèle cette histoire avec une autre, actuelle, se situant sur un lieu de fouilles archéologiques qui n'est autre qu'un lieu qu'on découvrira abondamment dès ce premier tome. Pas de grande originalité en vue de ce côté-là de la narration, d'autant plus qu'on tombe dans le "truc" surexploité de la collaboration homme-femme sur le chantier...

    Mais surtout... Le dessin est décidément très agréable et la mise en couleurs est délicieuse. Un régal. Le rythme de l'histoire est également mené de mains de maître: on ne s'ennuie pas dans l'enchainement des situations. Beaucoup plus de plaisir à la lecture de cette BD qu'avec "Aathon" (de Rocca et Cébé chez Soleil), pour ceux qui connaissent.

    Ravi d'avoir acheté cette BD, je vous la conseille vivement et attends déjà la suite de pied ferme !