Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Les schtroumpfs 36. Les Schtroumpfs et le dragon du lac

01/03/2018 6366 visiteurs 6.0/10 (1 note)

G rosse frayeur au village schtroumpf : le Schtroumpf costaud a entraperçu un monstre sur le lac ! Impossible disent certains, une menace potentielle s’inquiètent d’autres, la communauté est en émoi. Le Grand Schtroumpf prend évidemment les choses en main et mène une rapide enquête. La créature en question se révèle être un dragon ! Et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de Fafnir, bête aussi fantastique que fantasque que les héros avaient déjà eu l’occasion de croiser dans le passé. Ce dernier est en fait venu quérir de l’aide, car un vilain a pris le pouvoir à Jolival. L’affable cracheur de feu ne pouvant pas rester autour des célèbres maisons champignons pour des raisons de sécurité, une expédition est organisée afin de le ramener chez lui et, dans la mesure du possible, libérer son maître, le baron Florimond.

Après un premier tiers d’album très classique fait des habituels palabres entre les différents membres de cette grande famille, ce trente-sixième tome de la série créée par Peyo prend le large. Dans les faits, la quête proposée est plus proche de l’esprit Johan et Pirlouit que des Schtroumpfs à proprement parler. Néanmoins, la dynamique fonctionne bien et la lecture s’avère plaisante. Entre respect du titre et inventions (le long et plutôt inhabituel contact entre les lutins bleus et les hommes), le scénario signé Alain Jost et Thierry Culliford enchaîne avec entrain moments d’humour et mini-scènes d’action. Outre Fafnir, ils ont également glissé ici et là quelques références à des histoires passées, ce procédé sympathique – il est toujours plaisant de mettre le doigt sur ces clins d’œil - permet aux auteurs d’intégrer cette nouveauté à l’œuvre dans sa globalité.

Graphiquement, les canons sont aussi parfaitement respectés. Jeroen De Coninck et Miguel Díaz Vizoso réussissent avec un talent certain à donner vie à leur distribution, autant du côté des humains que des petits bonshommes bleus. Le trait est alerte, le découpage solidement en place malgré des dialogues parfois envahissants et les couleurs toutes fraîches. En résumé, carton plein pour Les Schtroumpfs et le dragon du lac, la création de Peyo est dans de bonnes mains et continue à vivre pour le plaisir des petits et des grands !

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les schtroumpfs
36. Les Schtroumpfs et le dragon du lac

  • Currently 4.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (16 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Embu Le 22/07/2018 à 17:34:02

    Excellent album.

    Pour être franc, j'avais l'impression de retrouver une aventure de Johan et Pirlouit.

    Il faut admettre que depuis très longtemps, les Schtroumpfs n'étaient pas revenus voir les humains. Avec cet album, ils s'inscrivent à nouveau dans la lignée des histoires de Peyo.

    Le retour de Fafnir est intéressant, car il permet de redonner du neuf à cette série de rencontres entre les Schtroumpfs et les humains. La couverture induit totalement en erreur quant à elle : personnellement je pensais que ce serait une parodie du Loch Ness et en fait pas du tout. Donc j'ai été agréablement surpris.

    Si l'un des auteurs de cette BD voit ce commentaire, sachez que vous ferez un heureux en continuant ce type de scénarios.

    Bon courage pour la suite.