Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le nouveau monde 2. Les Sept cités de Cibola

26/02/2018 3361 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

I sabel, la princesse aztèque, culpabilise d'avoir mis la vie de ses deux compagnons en danger. Pour lui éviter son union avec le cruel conquistador Guzman, le moine Marcos et Estéban le déserteur l’entraînent dans leur propre quête, Cibola et ses fabuleuses cités d'or. Au cours de ce périple, les trois jeunes gens vont apprendre à se connaître, mais aussi se révéler à eux-mêmes.

Si l'Épée du conquistador avait démarré de manière agréablement originale, la suite s'avère plus conventionnelle. Jean Helpert et François Armanet poursuivent les aventures du trio par une échappée dans le désert avec, à leurs trousses, leur ennemi sanguinaire. Les enjeux ayant été posés, le scénario perd en subtilité et en fraicheur. Les personnages, sympathiques au demeurant, restent fidèles à eux-mêmes et, de ce fait, ne provoquent aucune surprise dans leurs agissements. Romance, revanche et rédemption, un cocktail qui demeure une valeur sûre, cependant sans éclat.

Le passage de crayons de Xavier Coyère à Stefano Carloni se ressent. Restant dans la même veine réaliste, le dessin perd pourtant en finesse et en élégance, les traits des visages étant plus grossiers et les ombrages un peu trop prononcés. Néanmoins, l'ensemble ne manque pas de souffle grâce aux différents reliefs bien rendus et aux décors sud-américains à l'ambiance mystique.

Les sept cités d'Ébola calme l'enthousiasme suscité par un premier tome prometteur, la faute à un changement de dessinateur et une orientation évitant les prises de risque.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Le nouveau monde
2. Les Sept cités de Cibola

  • Currently 3.17/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    yannzeman Le 11/03/2018 à 01:05:38

    Entièrement d'accord avec la chronique de Moeneclaey.
    Le soufflet du 1er tome est (trop) vite retombé, hélas.

    La faute à un changement de dessinateur, et à une fin arrivée trop vite.
    J'ai cru à une saga, et il ne s'agit en réalité que d'une histoire en 2 volumes, bâclée.
    A l'image de ce guerrier qui se voit amputé d'une main, mais qui ne semble pas trop en souffrir, pour se lancer à la poursuite de ses ennemis dès le lendemain.

    Quelle déception...