Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Lola Bogota 1. Notre-Dame de Colombie

02/06/2005 8048 visiteurs 5.4/10 (5 notes)

A u mois d’Avril de l’an de grâce deux mille cinq, deux héroïnes prénommées Lola firent leur apparition en ces saintes demeures nommées librairies. D’un coté, mademoiselle Cordova pour laquelle je vous invite à lire la chronique de vacom. De l’autre, mademoiselle Bogota, également appelée Notre Dame de Colombie. Cette damoiselle est la cerise sur la pièce montée du banditisme internationale, elle propose à la vente des substances hallucinogènes qui permettent de voir la Sainte Vierge. Du moins ont-elles cet effet sur Georges Abadi, parrain du crime dans le milieu bordelais, qui dilapide peu à peu sa fortune au profit d’œuvres religieuses d’un chanoine. Dernière transaction à l’ordre du jour : 200 millions destinés à la construction d’une chapelle en son honneur…

Lola Bogota est le fruit d’une nouvelle collaboration entre Frédéric Brrémaud et Mathieu Reynes, avec également la participation, au scénario et aux dialogues, de Philippe Chanoinat. Ce premier tome rend hommage aux films de Georges Lautner, notamment Les Tontons Flingueurs. Bien entendu, l’histoire concoctée par l’auteur de Robin Hood ne pouvait pas être classique, ses scénarios étant tous soupoudrés (voire aspergés) d’une bonne dose de loufoquerie, celui-ci ne fait pas exception. Outre le chanoine qui manie l’art du meurtre et le parrain qui voit la Vierge, Lola Bogota est accompagnée d’un colosse au physique de Frankenstein et d’une pin-up (ce qui en fait deux avec elle). Bref, des individus étonnants au service d’une histoire farfelue où tout le monde veut le pognon et est prêt à s’entretuer. D’ailleurs, le sang qui gicle pourrait remplir bien des bouteilles de vin de Bordeaux… L’humour est également bien présent à travers de bons dialogues, des répliques cinglantes et des situations amusantes.

Le dessin de Mathieu Reynes est dans la lignée de ses précédents albums de Sexy Gun chez Soleil. Son style convient au ton de l’histoire et les deux personnages féminins sont particulièrement courtes vêtues et gâtées par la nature (Hum, Hum, si vous voyez ce que je veux dire). Enfin, les bandits sont des caricatures des "gueules" du cinéma français audiardo-lautneriennes, et Z le colosse préhistorique (qui ressemble à Frankenstein au cas où vous l’auriez oublié) est irrésistible à chacune de ses apparitions. Enfin les couleurs de Caroline Romanet ne détonnent pas avec le reste, même si un soin supplémentaire aurait pu être apporté aux représentations du ciel.

En fait, ce premier tome nous permet de passer un moment de détente appréciable en compagnie de jolies colombes et d’affreux canards. Les auteurs nous offrent donc un bon divertissement, ce qu’ils cherchaient sans doute à faire ! Seul petit regret, ne pas retrouver le duo Brrémaud/Reynes dans un album aussi décalé que Banana Fight

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
5.4

Informations sur l'album

Lola Bogota
1. Notre-Dame de Colombie

  • Currently 3.13/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (48 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BIBI37 Le 23/02/2014 à 16:16:39

    Un vrai régal.
    Du Georges Lautner en BD avec une énorme touche d'humour et d'autodérision.
    A prendre au 2ème degré.
    7/10.

    latimer Le 19/07/2009 à 16:49:47

    malgre le talent de mathieu reynes et un bon decoupage de l action grace a de multiples vignettes pas un seul instant on ne s interesse a cette histoire et a ses differents protagonistes a commencer par les heros plus detestables que le reste de la distribution

    philippe_grenier Le 11/07/2005 à 18:23:04

    Le premier tome d'une série qui présente un tas de possibilités, tant au niveau de l'évolution des personnages dont les personnalités, quoique présentées de façon amusantes, n'ont été développées qu'en surface, mais aussi au niveau de l'ouverture possible dans l'horizon des interventions des héros.

    L'histoire proposée dans ce premier opus est pleine de scènes d'action, de rebondissements et de petites situations qui font sourire. Le dessin et le découpage est très agréable, et les personnages féminins sont présentés d'une façon que Dany, lui aussi, apprécierait j'en suis convaincu

    Le seul bémol dans ce bouquin n'est en fait nullement dû au travail des auteurs, mais plutôt de celui de l'éditeur qui a choisi de faire imprimer les pages d'un carton sec et désagréables à feuilleter.

    scalp Le 09/04/2005 à 17:05:26

    Un bon moment de lecture, le dessin est jolie ( ah Lola ), les dialogues sont tres bon : les teigneux aux feminin. Par contre niveau scenario c'est vraiment classique mais sa se laisse lire agreablement :)

    Christophe C. Le 07/04/2005 à 14:02:39

    J'ai bien aimé que ce soit au niveau de l'histoire qui tiens bien la route avec des personnages marrant et qui ont de la personnalitée ou du dessin dont j'apprécie le style. Il y a tout ce qu'il faut pour en faire un bon album : de l'action, de l'humour, des répliques bien singlantes ou sanglantes c'est vrai qu'il y a plus de mort que dans un abattoir donc on a du mal à faire la différence. Bref un bon moment.