Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

L'odyssée de Fei Wong 1. Les Mille et une nuits au Caire

12/02/2018 3418 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

U ne expédition maritime chinoise arrive en Mer Rouge. Afin d’éviter tout risque d’épidémie, l’amiral décide de se débarrasser de tous les malades. Certains parviennent à rejoindre la côte, mais ils sont aussitôt capturés par des marchands d’esclaves. Parmi eux, Fei Wong. Avec un de ses compagnons, ils sont achetés par l’instructeur en chef des mamelouks étrangers du sultan. Séduit par leurs qualités, ce dernier va les prendre sous son aile et, sans le savoir, les précipiter dans des intrigues qui les dépassent.

Le démarrage de cette nouvelle série s’avère plutôt décevant. Pourtant, les éléments du dépaysement et de l’aventure sont là avec ce fils de l’Empire du milieu qui se retrouve chez les mamelouks. Malheureusement, le fil rouge, le retour de Fei au bercail, fait miroiter actions et voyages, alors qu’il se retrouve pratiquement dans un huis-clos. De plus, il est assez passif, ne servant que d’élément déclencheur à des tensions sous-jacentes. Difficile alors de s’attacher à ce héros ou de se passionner pour ces luttes intestines, au demeurant très classiques, et qui ne sont pas l’enjeu du récit. Il y a un côté terne qui est malheureusement ressenti pour la partie graphique qui aurait pu redonner un peu de peps à l’ensemble. Toutefois, la rigidité du trait de Cristiano Crescenzi, non compensée par la mise en scène (cadrages et découpages) sans dynamisme, l’inconstance des visages et les décors trop peu précis pour rehausser l’atmosphère, ne permettent pas d’atteindre cet objectif.

Au final, déjà handicapé par une couverture « étrange », ce premier tome peine à retenir l’attention.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

L'odyssée de Fei Wong
1. Les Mille et une nuits au Caire

  • Currently 3.21/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 10/07/2019 à 08:38:06

    J’ai longuement hésité à me lancer dans cette série. Le dessin de Cristiano Crescenzi m’attirait sans plus. Mais une fois embarqué dans l’histoire, et le scénario concocté par Filippo Rizzu, les pages défilent au rythme d’une bonne aventure.

    Fei wong et plusieurs de ses compagnons attrapent une maladie lors d’une expédition en pleine mer. Dès lors, le commandant, ayant peur qu’elle se propage, décide de les faire jeter dans la mer rouge mais non loin des côtes afin de leur laisser une chance de survie. Ils sont capturés par des esclavagistes et vendus sur un marché au plus offrant.

    Le sultan sera leur nouveau maître. Fei Wong et son dernier compagnon survivant sont destinés à devenir des guerriers mamelouks. Pour ce faire ils suivent une instruction militaire et doivent lors d’une cérémonie devenir eunuques. Fei Wong ne rêve plus que d’une chose, s’enfuir et retrouver sa femme en Chine.

    L’ensemble très correct, sans être non plus un chef d’œuvre, sait appâter le lecteur vers les albums suivants.

    biggyjay Le 11/03/2018 à 20:20:27

    Un peu d'originalité pour un album qui fait vivre une aventure médiévale en Orient à un marin Chinois. Ce récit dépayse même si on trouve quelques longueurs par-ci par-là. Les personnages sont nombreux et l'action semble parfois légèrement confuse MAIS l'aventure est au rendez-vous !
    Le trait, élégant, de même que les couleurs servent le récit.
    Bonne lecture !