Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

D rôle d'endroit pour une rencontre... La première chose qu'il lui aura apprise dans les toilettes de ce café à Belfast, c'est pisser sans s'en mettre plein les chaussures. Mais l'image qui l'a marqué, c'est ce visage avec la cigarette accrochée au sourire, un regard incroyable. Un soir de 1977, les yeux de Tyrone Meehan lui ont, en quelques secondes, raconté l'Irlande : son histoire, sa nature et ses combats et surtout, transmis l'amour d'une nation. Comme une évidence, ce pays est devenu la patrie de cœur d'Antoine, le petit français. Entre le membre aguerri de l'Ira et le jeune luthier, c'est une adoption réciproque et le début d'une union sacrée dont la solidité et la confiance seront mises à mal trente ans après par un acte inexpliqué, difficile à pardonner. Car en ce triste jour de décembre 2006, Antoine découvre dans le journal que Tyrone a trahi la cause et ses idéaux, - leurs idéaux - . En cela, a-t-il pour autant renié aussi leur amitié ?

Pierre Alary adapte le roman d'inspiration autobiographique du journaliste plusieurs fois primé, Sorj Chalandon. Ancré dans la dure réalité du conflit irlandais, l'intrigue relate l'expérience d'Antoine, violoniste naïf et passionné, qui tombe en fascination pour un homme dont la personnalité concentre tout ce qu'il respecte et admire. Celui-ci devient rapidement un mentor, quasiment un père. Néanmoins, pour des raisons qui resteront inconnues, le soldat pactisera avec l'ennemi. La progression dans les sentiments, la déception et la douleur sincères d'Antoine touchent au cœur grâce à la beauté du texte qui se manifeste dans la concision des phrases puissantes et les dialogues peu nombreux. En marge des évènements marquants de la lutte (grève de l'hygiène, protestation des couvertures, mort de Bobby Sands), la confession à cœur ouvert, interrompue des comptes-rendus d'interrogatoires de Tyrone par l'IRA, focalise l'intérêt. Certes, la subjectivité du personnage principal n'offre qu'une vision parcellaire et forcément partisane de la bataille, cependant, au-delà des événements et du fait avéré, - la trahison - , l'essence du propos est assurément l'humain dans toute sa complexité.

Pour cet album au contenu fort, l'auteur adopte un trait réaliste vif et nerveux qu'il habille de tons naturels (bruns, verts, jaunes), évoquant très justement les couleurs automnales de l'Eire. Les planches monochromes au rendu viscéral laissent la prose s'exprimer pleinement et impacter l'esprit.

Après avoir refermé cet ouvrage de grande qualité, le lecteur n'a qu'une envie, que la suite Retour à Killybegs paraisse rapidement pour connaitre l'histoire dans son entier, versus Tyrone ; décortiquer son ambiguïté, ses failles et ses motivations, car un individu ne nait pas traitre, il le devient.

autre adaptation de Chalandon, magnifique : Quatrième mur

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mon traître

  • Currently 4.15/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    judoc Le 17/03/2019 à 11:48:14

    Tout aussi prenant que "Retour à KillyBegs" puisqu'il s'agit de la même histoire, mais vu cette fois à travers le regard d'Antoine, l'ami "Français" de Tyrone "l'Irlandais". Un diptyque de regards croisés sur une page de l'histoire... Déchirant !!!

    Wonderphil Le 26/01/2019 à 14:20:20

    Une histoire vraie qui prend racine dans le conflit nord-irlandais, où Antoine (Sorj lui-même), petit français luthier de son métier, se retrouve embarqué dans les rangs de l’IRA. Ou plus exactement, il décide, malgré les conseils de son grand ami Tyrone, vrai militant républicain, de rendre des services divers à la cause, notamment les héberger dans sa chambre de bonne, à Paris. On apprend assez vite que Tyrone est en fait un agent double et bosse en sous-mains pour les royalistes. Tout le récit, majoritairement en voix off (adaptation de roman introspectif oblige), va se centrer sur le personnage faussement secondaire de Tyrone Meehan et sa relation mentor/élève avec Antoine (Tony). La réflexion se situe moins sur la trahison que sur la valeur de l’amitié. Tony, très fortement amoché par la découverte (tardive) de la trahison de son ami et mentor, va devoir évaluer à quel point Tyrone a menti, a été malhonnête ou incincère envers lui. On sent le besoin chez lui de sauver ce qui peut encore l’être chez le personnage de Tyrone, tombé largement en disgrâce auprès des républicains qui seraient prêts à le crucifier sans procès.
    Sur la forme, il s’agit d’un tour de force extraordinaire de la part d’Alary qui, non content d’un découpage virtuose, réalise des planches stylisées de toute beauté, entrecoupées (idée géniale) de transcriptions de l’interrogatoire de Meehan, qui s’imbriquent impeccablement dans la narration.