Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Lonesome 1. La piste du prêcheur

29/01/2018 6331 visiteurs 6.3/10 (3 notes)

A lors que de chaque côté de la frontière séparant Kansas et Missouri esclavagistes et abolitionnistes multiplient les raids, un homme seul en abat trois autres. Ces pistoleros étaient au service de Markham, un pasteur qui agite la population pour la rallier à la cause du Nord et qui profite de sa campagne pour châtier les pécheurs de manière atroce. Le solitaire le traque, et ce guet-apens signifie qu’il se rapproche.

Lonesome marque le retour au western d’Yves Swolfs, au scénario et aux pinceaux. Les aficionados se sentiront vite en territoire connu tant les premiers contacts rappellent Durango. Cette impression est particulièrement prégnante avec le visage de nombreux protagonistes, dont le héros, et plus généralement avec le graphisme de l’auteur. Celui-ci ne change rien et décline la partition qui a fait son succès. Mais le Monsieur a du talent et de l’expérience. Son découpage et ses cadrages savent parfaitement se jouer de la relative rigidité du trait. Son style réaliste garde ainsi son attrait et son efficacité. De plus, l’artiste a tenu à se faire plaisir – et peut-être rassurer ses fans – dans ce premier tome en « rejouant » des scènes typiques constituant pour lui des références dans ce genre qui lui plait tant : le cavalier solitaire cherchant la vengeance, les paysages enneigés ou encore le duel dans la grande rue.

Alors oui, c’est du classique, mais l’auteur ne prétend pas le contraire et ses fidèles n’aspirent sans doute pas à autre chose, surtout quand c’est bien exécuté. Cependant, les différences avec Durango existent. Le contexte pré-guerre de sécession constitue une intéressante toile de fond, avec son lot de magouilles et d’exactions, et Swolfs introduit un élément fantastique dans son récit : son personnage peut voir des séquences du passé des personnes qu’il touche. Certes, il faudra voir comment ce pouvoir sera utilisé, mais il y a moyen d’y voir une belle note d'originalité.

Amateurs et détracteurs de l’artiste belge ne trouveront rien ici qui puisse les faire changer d’opinion. Tant mieux ?

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Lonesome
1. La piste du prêcheur

  • Currently 4.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (78 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Elcondrozpasa Le 13/02/2022 à 13:41:59

    J'ai à peu près tout aimé du travail de Swolfs , sauf Lonesome... l'histoire est sans grand interêt , le dessin moins précis que dans Durango et la" touche" de fantastique bien inutile .Le troisième tome n'améliore pas la sauce et je regrette déjà de me sentir obligé d'acheter le quatrième et dernier de la saison 1 . Mais bon ...

    Erik67 Le 21/10/2020 à 09:37:03

    Lonesome est un western qui fait dans la tradition des pattes avec de la sauce tomate. On aura droit à un héros solitaire qui est véritablement implacable. Bref, on ne s'attachera pas forcément à lui. Du coup, c'est vrai que l'on n'aborde pas avec la plus grande sympathie la suite de ses aventures. certes, le contexte historique d'avant la guerre de Sécession est intéressant mais cela ne fait pas tout.

    Au final, Lonesome souffre de la comparaison avec Durango que j'ai nettement préféré. Cependant, cela demeure un travail honnête sur le fond et sur la forme. J'aime bien le style réaliste du graphisme. Et puis, il y a une petite dose de fantastique à travers les visions du passé. Une attention particulière a été également apporté à l'ensemble des personnages secondaires qui ont tous un rôle à jouer. L'ensemble demeure assez fluide.

    Bref, un divertissement tout de même réussi.

    Blueberry13 Le 20/08/2018 à 20:33:59

    Pour mon 50ème avis, je me suis offert la relecture de Lonesome.
    (Et ça tombe bien je suis en pleine relecture de Durango.)

    Notons d'abord la 1ère page de ce 1er tome... J'adore cette façon qu'a Yves Swolfs de faire venir son héros de nulle part ( tout comme la 1ère page de Durango ou du Prince de la nuit) .
    Une manière bien à lui de montrer que ces personnages ont un passé, un vécu, qu'ils avancent sans s'en soucier .
    Cela me fait toujours un petit effet.

    L'histoire distille un savant mélange d'ésotérisme, de lutte de pouvoirs, d'actions, de tensions, de liberté d'expression sur fonds de guerre civile.
    Où en tout cas toute proche vu que certains protagonistes attisent des trainées de poudre de manière très violente et virulente.

    Un scénario solide, teinté d'histoire (celle de l'Arkansas et du Texas), avec des personnages tous travaillés, le moindre petit rôle est savamment choisit.
    On est loin de Durango, ce Lonesome est beaucoup plus complexe à la manière du Prince de la nuit.

    Swolfs a appris beaucoup de chose durant toutes ces années de durs labeurs et les a insufflé dans cette histoire.
    Le tout est bien plus fluide tout comme les scènes d'actions qui sont un vrai régal.

    Un bon 1er tome qui pose les bases mais on en apprend assez pour ne pas être frustré.
    54 pages de contenu riche.

    Swolfs nous offre un excellent divertissement, son dessin est toujours aussi bon, meilleur sans aucun doute !
    Autre point positif : le grand format !
    Sa fille Julie a fait un super boulot sur les couleurs.
    Il sait où il nous emmène, ses synopsis sont prêts...

    Je comprend que certains avis soient mitigés, mais je suis persuadé qu'à lecture de la série dans son entièreté, on en est pas encore là, ils changeront d'avis.

    Un vrai bon western mais je ne suis pas objectif :)

    thieuthieu79 Le 31/03/2018 à 19:11:22

    Un bon album mais qui souffre de quelques longueurs et de dialogues à rallonges qui n'apportent rien à l'histoire à part faire ralentir le rythme...
    Le scénario est simple, déjà vu, mais bien ficelé. La fin est un peu plus rythmée et intéressante.
    Le dessin est lui aussi simple mais va à l'essentiel.
    En résumé cette nouvelle série ne révolutionne en rien le genre mais donne tout de même envie de s'y intéresser.

    Rody Sansei Le 17/02/2018 à 14:44:07

    Cette BD n'apporte pas grand chose au style western, mais l'histoire reste bien ficelée et le dessin de Swolfs (connu depuis quelques décennies pour son héros Durango) est à son paroxysme. On est loin de ma série préférée dans le genre, Comanche, mais ça se laisse lire sans déplaisir. Sympathique, mais pas enthousiasmé plus que ça par ce premier tome.

    Commissaire_Juve Le 07/02/2018 à 19:24:01

    Bon album. C'est une histoire de Durango, sauf que le héro ne s'appelle pas Durango.

    J'ai eu peur d'un scénario manichéen avec les méchants esclavagistes du sud et les gentils du nord, mais pas du tout ... meme si bon à la fin c'est quand meme les banquiers les méchants!

    On a un indien chaman aussi ...

    kurdy1207 Le 18/01/2018 à 13:54:50

    J’aurais pu écrire l’avis de Kergan666 car c’est également mon ressenti. J’adore ce que fait Yves Swolfs, chouette un nouvel album, de bons dessins (mais…), une histoire avant-guerre de sécession (moment de l’histoire peu utilisé en BD). Et au bout du compte ? Pas de la déception, et même si c’est un bon album il y a un brin de contrariété. La suite est quand même très attendue.

    kergan666 Le 17/01/2018 à 22:39:57

    je suis fan deYves Swolfs depuis de très nombreuses années.
    particulièrement du prince de la nuit et de Durango.
    donc un nouvel album ne peut que m'intéresser.
    l'histoire se passe avant le déclenchement de la guerre de sécession.
    la monté de la haine entre les différents états est bien montrée.
    l'éceuil principal de cet album est la comparaison inévitable avec Durango.
    autant, j'ai adoré et j'adore toujours ce dernier autant, là, mon ressenti est plus mitigé.
    même les dessins me laissent la même impression.
    tout est bon, mais...
    cependant, c'est un bon album et je vais attendre le prochain avec impatience.