Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La cour des miracles 1. Anacréon, Roi des gueux

22/01/2018 3685 visiteurs 6.9/10 (8 notes)

I l ne faut pas se fier aux apparences : des guenilles peuvent cacher un roi et un vol à la tire n'être qu'une mise en scène. Paris, février 1667. Petit Jean a réussi haut la main son rite d'initiation auprès de ses pairs et de son père, Anacreon. Avant de tirer sa révérence, le Grand Coësre souhaite léguer sa charge de monarque à son fils pour régner sur une cour bien particulière, celle des gueux et des scélérats. Le maître de Thunes se doit de gérer avec poigne et sagacité les tensions entre les guildes et jouer de ses accointances avec la police pour garder un trône solide. Mais le jeune homme, grisé par son succès et attiré par ce qui brille force sa chance et tente le coup de trop : direct au trou ! Un choix cornélien s'impose alors à Anacreon : trahir sa chair ou sa canaille.

Stéphane Piatzszek (L'or, Commandant Achab) met en scène un riche microcosme, révélé notamment par Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris. Des splendeurs de Versailles en devenir aux ruelles sordides de la ville, du théâtre de Molière aux chambres des bordels, le scénariste anime un héros atypique, âgé et dur, entouré d'une pléiade d'individus truculents et équivoques. La présentation de cet univers âpre où se trament manigances et trahisons se fait progressivement, permettant au lecteur de s'imaginer les complexes enjeux en place : un milieu à part, sauvage et qui révèle une organisation parfaitement huilée, une hiérarchie stricte mais vacillante, le tout au sein même de la Haute société, toute puissante. Si la trame de fond s'appuie sur des thèmes classiques, l'immersion est rapide grâce au rythme bien géré et aux personnalités denses qui activent un suspense piquant.

Au niveau esthétique, l'ambiance du Grand Siècle est parfaitement dépeinte par Julien Maffre (La banque, Stern). L'artiste retranscrit cette époque avec maestria grâce à son style à la fois instinctif et travaillé. Son trait vif et sans surcharge plante les différents décors au sein de cadrages étudiés, avec des choix de vues donnant le vertige et des plans variées qui visitent la capitale sous tous les angles (plongées, contre-plongées...). Le découpage optimise le dynamisme pour une lecture relativement fluide, très agréable. La galerie de personnages n'est pas en reste avec des gueules marquées expressives et des scènes de foule fourmillantes. Réalistes, les couleurs n'en sont pas moins chaleureuses et rendent la lumière comme il se doit.

Brillamment illustrée et impeccablement orchestrée, une saga sombre et violente se découvre dans ce premier tome de la Cour des miracles.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.9

Informations sur l'album

La cour des miracles
1. Anacréon, Roi des gueux

  • Currently 3.61/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (18 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    christcou@free.fr Le 02/03/2018 à 19:30:39

    J'ai bien aimé les dessins du vieux Paris, l'ambiance est très pittoresque, on s'y croirait, j'ai dévoré l'album d'un trait, l'intrigue, les rebondissements, tout est présent ... et pourtant on aimerait lire le tome suivant ...
    Je recommande.

    thieuthieu79 Le 25/02/2018 à 15:49:40

    Nous dévoiler Paris de cette façon-là et à cette époque-là est un pari osé mais que les auteurs ont totalement réussi.
    On prend plaisir à découvrir toute la crasse Parisienne cachée dans les faubourgs et les ruelles. Les gueux sont tous plus vilain les uns que les autres. Le travail au dessin de Maffre est remarquable et son style un peu brouillon à l'aquarelle nous offre un rendu authentique et saisissant.
    Forcément l'histoire qui nous est conté est elle aussi triste, sombre, chaotique mais également très accrocheuse. Elle se met en place rapidement sur des bases solides et convaincantes et nous invite à poursuivre notre immersion dans la cour des miracles au gré des 2 prochains tomes du premier cycle.

    ALICECOOPER Le 10/02/2018 à 19:01:58

    C'est album pourrait être une excellente introduction pour une suite (aujourd'hui cette suite je ne le connais pas). J'aimerai surtout connaître la suite parce que là, je suis resté sur ma faim et je ne sais pas comment les auteurs vont se sortir de là. ça paraît compromis.
    C'est dommage parce que cet album est très beau mais le grand bémol c'est que tout va mal, il n'y a aucun rebondissement positif pendant tout l'album on attend un retournement, en vain. Je dois quand même dire bravo pour la qualité, la longueur, les dessins et les textes supers de cet album. Je pense être généreux dans ma notation.