Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La guerre des Sambre - Maxime & Constance 3. Chapitre 3 - Eté 1794 : Le regard de la veuve

15/01/2018 2077 visiteurs 7.0/10 (1 note)

C e dernier volume du volet consacré à la génération "de cujus" répond à une question posée à l'ouverture de Hugo et Iris : comment deux jeunes enfants se retrouvent passés sous le rasoir national à cause de leurs yeux. Le Regard de la Veuve se positionne en pleine Terreur. Louise, l'épouse délaissée, se mortifie à l'idée de ne pas pouvoir rejoindre les émigrés alors que Maxime trace son chemin d'égoïste opportuniste à proximité de Robespierre. Josepha, la sœur martyre, trouve sa voie d'héroïne féministe révolutionnaire au côté de Théroigne de Méricourt. Mais le récit se concentre particulièrement à faire émerger deux personnalités contraires : l'ombre et la lumière, la noblesse et la veulerie. François, l'aîné des jumeaux, s'affirme contre son père, comme symbole d'une noblesse d'âme et de cœur, véritable chevalier à une époque où ces valeurs sont passées de mode. Face à lui, la jalouse Constance, qui, devenue adulte, est l'opposé de François : rongée par la haine et l'envie, elle est prête à toutes les compromissions et perversions pour obtenir celui qu'elle convoite depuis toujours.

L'univers des Sambre se base sur des passions irraisonnées, des amours tragiques et perverties où les innocents sont sacrifiés ou deviennent à leur tour des monstres. C'est effectivement le sort qui attend la douce Louise et ses enfants, une marche vers l'échafaud annoncée sur les quarts de couverture depuis le premier volume de la Guerre des Sambre. En toile de fond, la Révolution se joue dans ce qu'elle a de plus absurde, de plus passionnel et de plus tristement ridicule : la diabolisation de l'Ancien Régime, jusque dans les mots, les noms et les symboles, un extrémisme totalitaire poussé jusqu'à la caricature. Un climat fait de dénonciations, de haine, de bassesses, où le plus mauvais semble ressortir de chacun. Et c'est ainsi que Louise et François émergent de la fange avec leurs visages d'anges préraphaélites, aux couleurs pâles et pures qui tranchent avec le code noir et sang de la série.

La fin d'un cycle dans une pure tragédie, la quintessence de l'injustice et le triomphe des mauvais.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La guerre des Sambre - Maxime & Constance
3. Chapitre 3 - Eté 1794 : Le regard de la veuve

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.