Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dark Blood 1. Icare

08/01/2018 2007 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

P assants, vous qui passez sans le voir, sans même lui accorder un regard, méfiez-vous ! L'homme gisant sur le trottoir découvre, comme pour la première fois, son visage dans le miroir des flaques d'eau. Icare est son nom. Si le peu de ses souvenirs sont teintés de sang, le reste le laisse dans le noir. Recueilli par les services sociaux du soir, il semble lié à une série de meurtres barbares. Recherché par les uns, traqués par les autres, il a sa propre quête : sa mémoire.

Amélie Sarn (Loup) annonce la cuisson dès le début de l'ouvrage : saignante. Une confrérie de vampires modernes cherche à s'immiscer dans les hautes sphères du pouvoir et de l'économie. Un élément manque à leur accession, le mystérieux Icare. L'amnésie de cet individu central se lève au gré de flashback mais n'en demeure pas moins entachée de zones d'ombres intrigantes. Autour de lui gravitent plusieurs personnalités dont certaines se détachent clairement, même si leurs intentions demeurent assez floues. Ces ébauches demandent à s'affiner et à se préciser par la suite pour effacer leur aspect caricatural, inhérent à toute introduction. Le scénario fait pas forcément dans l'originalité mais il s'avère efficace et attractif de par le potentiel des alliances à venir et une dimension multi temporel qui fait varier les perspectives. Avec un rythme bien géré et des informations distillées progressivement, le récit capte aisément l'intérêt du lecteur.

Celui qui s'est penché sur la série de steampunk (Le régulateur) reconnait la palette de couleurs caractéristique d'Éric Moreno : prononcée, métallique à dominante violette, elle rend une ambiance crépusculaire très particulière. Il faut cependant avouer que le dessinateur n'a pas perdu ces défauts récurrents : il alterne le bon et le moins bien dans les postures et expressions un peu rigides de ses personnages. Néanmoins, la composition et les angles de vues pertinents génèrent une fluidité qui pallie les désagréments. Vampirisme et sauvagerie s'affichent sans trop d'ostentation et s'accoquinent à une pointe d'érotisme pour rattacher le récit au genre fantastico-horrifique.

Cette dose introductive de Dark blood s'annonce tout à fait digeste et intéressante, malgré un graphisme inégal qui s'éclipse face à l'esthétique générale séduisante.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Dark Blood
1. Icare

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saint -Jean Le 20/05/2018 à 23:18:17

    Le conseiller ou pas… ben pour les personnes qui aiment les histoires de vampires, c'est quand même bien ficelé. Je ne me suis pas ennuyé à le lire mais ce n'est pas très original comme sujet. Le dessin est moderne et il me plait. Je le conseille à ceux qui aime le genre. pas plus.

    Rody Sansei Le 09/02/2018 à 07:39:46

    Un dessin très moyen (passe-partout et sans aucune originalité), une histoire sans queue ni tête, foutraque, inintéressante au possible. À fuir absolument !!!!!