Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Tango (Xavier/Matz) 1. Un océan de pierre

04/12/2017 982 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

T ango coule des jours tranquilles en Bolivie, loin de tout au milieu de la cordillère des Andes. Arrivé depuis peu, il est apprécié de tous les habitants du village. Particulièrement d’Augustina, la tenancière du Tina Bar, une jolie veuve qui est aussi sa maîtresse. Sa vie bascule d’un coup alors qu’il vient en aide à un voisin aux prises avec des truands. Son intervention musclée fait les manchettes et met la puce à l’oreille à d’anciens complices. C’est reparti pour le bandit à la retraite ! Il découvrira d’ailleurs que dans ce coin perdu, il n’est pas le seul à avoir des choses à cacher.

Le scénario de Matz est assez convenu : un homme au passé trouble tente de se faire oublier, mais ses démons finissent par le rattraper. Le rythme s’avère tout de même captivant, les rebondissements sont nombreux et le lecteur ne s’ennuie jamais, même si certaines ficelles sont un peu grosses. Ce premier tome présente quelques personnages qui s’annoncent récurrents. Outre le héros, il y a fort à parier que la barmaid et Carmen, la femme de main du cartel qui le recherche, réapparaîtront dans les prochains épisodes.

Le coup de pinceau réaliste de Philippe Xavier satisfait l’entreprise. Les illustrations du désert bolivien donnent à l’ensemble des allures de western, il y a du reste autant de chevaux que de véhicules à moteur dans ce récit contemporain. Le bédéphile sent par moment que l’artiste est un peu à l’étroit dans son cadre. Dès la première planche, un cactus s’impose sur deux dessins. Ce seront par la suite des acteurs, des onomatopées ou des douilles qui s’évadent pour créer une intéressante impression de relief... ou de fuite. Enfin, la mise en couleur de Jean-Jacques Chagnaud, très lumineuse, favorise un remarquable contraste avec la tonalité sombre de l’album.

Un travail professionnel, une lecture plutôt agréable, mais au final, il n’y a rien de vraiment nouveau sous le soleil de l’Amérique du Sud.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Tango (Xavier/Matz)
1. Un océan de pierre

  • Currently 4.29/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (17 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 10/11/2017 à 11:53:44

    Une excellente surprise. Une histoire simple mais efficace avec de multiples rebondissements bien agencés, le tout se situant dans une Bolivie qui nous dépayse complètement.
    Les décors et les paysages sont superbes, le tout appuyé par des couleurs rouge-orangées typiques de la Bolivie et de son océan de pierre. Le lecteur est immédiatement plongé dans cet univers.
    Une très bonne réussite.

    kurdy1207 Le 09/11/2017 à 08:14:27

    Une belle surprise que ce Tango. Ce premier album semble structurer la suite des aventures futures entre Tango et le privé qui l’aide, dans ce premier tome, à délivrer un enfant de ses kidnappeurs. Ce privé n’est autre que l’oncle du gosse. Celui-ci va apprécier la manière dont Tango va se comporter et lui proposer, à la fin du livre, une sorte d’association. Nous voici donc avec un nouveau couple de héros qui n’est pas sans rappeler Bernard Prince et Barney. Et si le gamin est amené à les rejoindre, nous aurons notre Djinn.

    Cette BD est d’un graphisme très conventionnel (Largo Winch, Niklos Koda) est de bonne facture. Très agréable à parcourir et très captivante, cette aventure nous dévoile déjà quelle sera la méchante qui devrait être récurrente dans les aventures de Tango (à moins qu'elle ne meure dans le désert mais cela m’étonnerait).

    Les auteurs n’ont pas été avares dans cette histoire ce qui permet qu’elle soit non contrainte et prisonnière des 46 pages. Bref, que du bon !