Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les conquérants de Troy 1. Exil à Port-Fleuri

26/05/2005 14375 visiteurs 5.3/10 (7 notes)

D ans le courant de l’année 2002, la nouvelle s’était rapidement répandue sur le net. Arleston et Tota planchaient sur les origines du désormais célèbre monde de Troy. Il aura donc fallu trois années aux auteurs pour réaliser Exil à Port-Fleuri, premier tome des Conquérants de Troy

Troy est alors un monde neuf, découvert depuis peu et possédé par le puissant et transplanétaire Consortium des Fleurs. Celui ci souhaite réaliser une expérience de colonisation basée sur les pouvoirs parapsychologiques. Pour cela il largue, le plus souvent contre leur gré, des hommes et des femmes sur la planète. Page Blanche en fait partie. En compagnie de son frère Zuynn, elle cherche à retrouver la trace de ses parents, eux aussi débarqués sur Troy. Bien entendu, les Gardes Fleuris du redoutable Van Laack vont leur mettre des bâtons dans les roues, d’autant plus que l’on recherche de la main d’œuvre pour édifier l’immense tour qui servira à relayer la puissance du mystérieux Magohamoth…

Christophe Arleston est l’un des scénaristes les plus prolifiques de ces dernières années et, parmi les huit sorties prévues en 2005 (dont trois nouvelles séries), il faut bien admettre que la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Après un Lanfeust lassant, un Trolls loin d’être amusant et un Elixirs quelque peu agaçant, on craignait le pire pour cet album. Rassurez-vous, il n’en est rien. On retrouve tous les ingrédients qui ont fait de Lanfeust de Troy une série culte, à savoir un humour savamment dosé (comprenez par là 80% aventure contrairement aux dernières péripéties du rouquin dans l’espace), une histoire qui tient la route, des personnages intéressants et amusants, et surtout des révélations sur les origines du monde de Troy. Bref, la saga du monde de Troy trouve un nouveau souffle avec l’arrivée de Page-Blanche.

Ciro Tota, qui s’est fait connaître en dessinant les tomes 5 à 9 d’Aquablue (Delcourt), a donc la responsabilité de donner un nouveau visage au monde de Troy, 4.000 ans avant celui qu’a connu Lanfeust. Même si on est assez loin du graphisme de Tarquin et Mourier, le dessinateur prend ses marques au fil des planches. On remarque tout de même des difficultés au niveau des visages, et des personnages en arrière plan souvent esquissés. Ces erreurs seront certainement balayées dans les prochains tomes, et on espère pouvoir voir comment il s’en sort avec la faune et la flore, l’action de ce premier tome se situant majoritairement en ville. La scène de la découverte du pouvoir de l’héroïne en forêt est particulièrement bien réalisée et rassure d'ores et déjà. Sébastien Lamirand est décidément un coloriste en vogue aux éditions Soleil. En alternance avec Kookaburra et Tessa, il s’occupe également des Conquérants de Troy. Les couleurs sont dans la lignée de ses précédents travaux et de la marque de fabrique de l’éditeur. Elles ne sont donc pas désagréables bien qu’un peu trop vives. À noter qu'une édition 2B de l'album est également disponible.

En bref, Exil à Port-Fleuri est un premier tome prometteur qui n’aura pas de mal à satisfaire les amateurs d’Héroïc Fantasy et du monde de Troy. Un monde qui ne cesse de s’étoffer avec l’annonce de la sortie prochaine du premier volume des Légendes de Troy pour 2006….. ou 2007 !

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
5.3

Informations sur l'album

Les conquérants de Troy
1. Exil à Port-Fleuri

  • Currently 3.09/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (141 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    faune e Le 04/11/2019 à 18:37:38

    Nouvel univers^^ je l'es lu à sa sortie. Sympathique. Un jolie héroïne et des dessins beaux.

    Un premier tome encourageant.

    wolverine84170 Le 01/03/2015 à 19:05:15

    Tres bon 1er album dans la lignée des lanfeust !! on passe un tres bon moment.Des qu'on a fini on a envie de lire le suivant ! les personnages principaux et secondaire sont bien menés !on s'ennuie pas un instant !! vivement la suite !!

    MINOUCH Le 27/07/2014 à 17:50:40

    Après plusieurs années rangé sur mes étagères, j'ai décidé de me lancer dans la lecture de ce spin off de Lanfeust. Un bon premier album, dans l'esprit de la série mère, un dessin agréable et de l'humour. C'est sans prétention mais agréable, à suivre...

    Leopodo Le 08/12/2011 à 16:09:16

    De l'humour, une histoire sympa, un retour au source et des personnages franchement bien construit !
    Les conquérants de Troy vaut le coup !

    Jeremiah2 Le 16/08/2007 à 20:19:52

    [img]http://www.askell.com/Troy/Trolls/Scholies/virilite_trolle.gif[/img] !!!

    Jeremiah2 Le 14/08/2007 à 21:02:41

    Etant un grand amateur du monde de Troy, je me suis jeté sur cet album comme un troll sur sa proie.
    Bon scénario d'Arleston. Je n'en attendait pas moin de lui. Toujours une bonne introduction, des combats agréables,...
    Les dessins n'égalent pas ceux de Lanfeust mais reste tout de même assez beaux. Lamirand a fournit un exellent travail au niveau du coloriage propre aux éditions "soleil".
    Pour les fans de l'univers de Troy.
    Votre tout dévoué,
    Jeremiah2.

    wismerhill 1er Le 19/11/2006 à 14:21:29

    Je n'ai pas tellement aimé, car je trouve l'histoire trops tranquille à mon goût.
    J'apprécie bien les personnages de Zuyin et d'Eckmül le libre bûcheron. Par
    contre je n'aime pas tellement les personnages de Pages et de Chrysante
    Vaanlack.

    À lire pour les amteurs de Troy, mais attendez vous pas à une histoire où il y
    aura de l'action tout le long comme dans Lanfeust.

    DarkDoudou Le 05/12/2005 à 19:22:42

    Prometteur.
    Le lien entre "Laufest de Troy" et "Laufeust des Etoiles".
    On pourrai repprocher a Arleston d'utiliser la filière "Lanfeust" jusqu'au bout, mais on a toujours autant de plaisir a se retrouver sur Troy.
    Globalement bonne, l'histoire manque peut être un peu de profondeur pour un premier album, on se demande un peu où on va arriver.
    Le seul gros reproche pour moi reste le dessin, qui même s'il est excellent, romps trop pour un fana de Lanfeust avec le dessin originel de Tarquin. Ca surprend au départ, puis on s'y fait, on se laisse mener par l'histoire grâce à du grand Arleston.
    A lire, rien que pour redécouvrir Troy.

    kurt_cobainx Le 30/08/2005 à 20:01:00

    Un très bon album clairement signé arleston . j'ai notemment craqué pour le "méchant" Chrysante Von Laack vraiement tordant .

    mattheo Le 25/05/2005 à 19:56:13

    Je viens de terminer cette nouvelle série sur la Saga Troy. Très content de retouver Ciro Tota au dessin que j'aime beaucoup (Aquablue), l'histoire laisse un sentiment de déjà vu, même si l'histoire se passe avant les aventures de Lanfeust et Trolls et raconte la colonisation du monde de Troy. L'humour d'Arleston est toujours présent ce qui fait que les héros se retrouvent souvent dans des situations burlesques et ces personnages sont toujours tres attachants...à suivre.