Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Papa Zoglu

01/12/2017 2705 visiteurs 7.5/10 (4 notes)

U n puissant prince dont l'épouse est stérile a entendu parler d'une vieille qui fertilise miraculeusement les vaches et exige qu'elle fasse la même chose sur son épouse. Hélas, la princesse met au monde un troupeau de veaux avant de mourir d'épuisement tandis qu'à l'étable nait d'une vache un petit parfaitement humain. Fou de rage, le prince brûle l'inconscient qui lui rapporte cette nouvelle, le feu se propage et la ville prospère finit en cendres. Zoglu, l'enfant à moustache, est élevé par la vieille sorcière jusqu'à ce qu'elle le mette à la porte pour découvrir le monde.

Avec Baba Yaga sur sa maison à pattes de poule, Papa Zoglu adopte le ton cruel et souvent absurde des contes russes pour mettre en parabole les débats très actuels sur les questions de filiation. Ceux qui ont déjà eu affaire à la narration slave retrouvent les éléments propres au genre qui se rapproche plus de Ma mère l'Oye que de Disney. Le monde est cruel, les innocents sont maltraités injustement et certaines fins, loin du "vécurent heureux", prennent une saveur douce-amère. Le héros gagne un bonheur relatif, celui qui semble le mieux adapté, et offre ainsi une leçon de vie. Tout le monde ne finit pas tsar et certains se contentent d'un jardin de Candide. Papa Zoglu jongle tout au fil de ses quatre-vingt-seize pages entre le récit initiatique, la farce truculente médiévale et les préoccupations contemporaines post-mariage pour tous.

Dans un décor étrange qui reprend les codes de la peinture et des vitraux romans, le fils de la vache part en quête, il croisera des chevaliers teutoniques amoureux, une belle veuve sous clé et un ramoneur, tous aux prises avec la bêtise de la société qui les entourent et à qui, sans le savoir, il apportera un cadeau inattendu. Difficile de trop en dire sans gâcher la lecture de cet ovni littéraire. Après le très remarqué Junker, Simon Spruyt reprend avec bonheur ses lavis et aquarelles pour concocter cette histoire magique à plusieurs niveaux de lecture.

Par M. Leroy
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Papa Zoglu

  • Currently 4.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.