Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Soleil froid 2. L.N.

27/11/2017 1928 visiteurs 5.0/10 (1 note)

L es oiseaux ne se cachent plus pour mourir, entraînant avec eux l’Humanité vers sa fin.

Piochant dans l’actualité la plus récente, Jean-Pierre Pécau livre une version de la fin du monde qui ne fait pas forcément dans les grands sentiments ou la facilité. Sur ce thème déjà (très) visité, il est difficile d’innover et Soleil froid privilégie la variation. Ainsi, le scénariste de Jour J opte pour un héros, moins manichéen qu’à l’accoutumée, accompagné d’un robot de portage (hybride de mule et d’Intelligence Artificielle), véritable protagoniste à part entière. Parallèlement, le récit est judicieusement parsemé de flashbacks et de révélations qui permettent tout à la fois de maintenir le suspense et de créer un univers cohérent aux personnages dotés d’un minimum de personnalité. Sur ce scénario solide, Damien calque son dessin semi-réaliste aux encrages appuyés et sait donner à ses décors la bonne dimension.

Soleil froid est de ces albums qui incrémentent un genre en cultivant ses thématiques principales tout y apportant une petite pointe d’originalité.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Soleil froid
2. L.N.

  • Currently 4.48/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (23 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Tumbler Le 29/12/2017 à 17:04:24

    Apres un tome 1 prometteur, voila une suite qui se laisse ... dévorer. Scénario bien ficelé, héro bien trempé, personnages secondaires intéressants. Oui, les flash back sans avis préalable, c'est pas top, ça oblige a aller fouiller dans les pages ou les tomes précédents, tant pis , ou plutôt tant mieux. Un très bon "road movie".

    biggyjay Le 03/12/2017 à 23:29:13

    Jolie suite ! On y retrouve la même ambiance froide que dans le 1er tome malgré un climat moins hivernal. 
    La narration est très travaillée et permet, au moyen du dialogue avec le robot Marguerite, de faire avancer l'intrigue de manière simple et efficace. Les personnages que rencontre le héros sont intéressants et apportent un plus au récit. L'introduction des flash-backs est un peu brute mais on s'y fait. J'ai apprécié la partie de l'histoire dans le centre commercial car chaque lecteur peut retrouver un peu celui qu'il fréquente. Ça a pour effet direct de plonger le lecteur dans l'histoire. Enfin, je ne sais pas si j'avais noté ça lors de la critique du premier album mais le héros appelle son robot à quatre pattes Marguerite et ça rappelle le voyage d'un célèbre prisonnier avec sa vache… 
    Le dessin n'est pas le point fort de l'album mais il ne dénote pas et reste agréable. Les décors sont travaillés.
    Amateurs de récits post-apocalyptiques, cette histoire vous plaira, sans aucun doute !

    thieuthieu79 Le 20/10/2017 à 22:21:11

    A la fin du premier tome j'espérais ne pas être déçu par la suite. Et c'est le cas. On peut même dire que le niveau est monté d'un cran. Le dessin est plus précis, plus soigné mais surtout le rythme est plus soutenu, l'histoire est bien en place et les rebondissements se succèdent.
    Dans le premier album il y avait des flashbacks 15 ans auparavant bien distincts du reste de l'histoire. Ici ce sont juste des petits changements temporels (pas plus de 6 mois en arrière) qui ne sont pas immédiatement identifiables et qui peuvent donc perturber le rythme. C'est dommage.
    A part ce petit point négatif, cette suite est totalement réussie.

    yannzeman Le 07/10/2017 à 23:10:22

    J'ai laissé tomber la vraisemblance, pour ne m'intéresser qu'aux péripéties.
    Et lu comme ça, c'est un divertissement très honorable.

    Le dessin est bon, très bon même. Les personnages sont parfaitement identifiés, ce qui nous change de bon nombre de Bd où on se pose sans arrêt la question de savoir qui est qui.

    Le rythme de l'histoire est vif, mais les changements de temps (les retours en arrière) sont parfois déroutant, et du coup mal venus.
    Ca descend un peu la note finale.

    Il n'empêche, dans le marasme actuel des BD tout public, c'est quand même sympa à lire. La bonne idée, c'est évidemment Marguerite, la star de l'histoire.

    J'espère que l'histoire ne va pas se régler en 3 tomes, ce serait vraiment dommage.

    kurdy1207 Le 14/09/2017 à 08:04:41

    Un héros avec une vraie gueule et un caractère bien trempé ne faisant pas trop dans la sentimentalité. Un mélange de Clint et de Lino, un bon vieux bourru qu’il ne faut pas trop chercher. Une histoire bien née où pas un instant l’ennui ne s’est installé. Dans cette veine j’espère qu’il y aura de nombreux albums. Un super moment de détente.

    kingtoof Le 11/09/2017 à 22:03:29

    Toujours aussi remarquable...
    Le scénario est très solide, l'action au rendez-vous, le héros n'est pas tout blanc et surtout, le background est approfondi au fur à mesure des pages.