Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

S ’aimer, s’enivrer de musique comme de cocktails n’a qu’un temps. Face à tant d’insolence, le destin fera de cette fête perpétuelle, une lente descente aux enfers…

Adapter le roman d’Olivier Bourdeaut n’est pas sans risque ! Ce faisant, Ingrid Chabbert et Carole Maurel s’obligent à explorer des voies nouvelles afin de s’émanciper de l’œuvre originelle. À lire la préface de la main même du romancier, l’exercice semble réussi !

À l’évidence, En attendant Bojangles ne peut laisser indifférent(e) ! Romance sublimée ou insupportable insouciance ? Chacun appréciera cet album à l’aune de ses propres convictions ! Quoi qu’il en soit, le parti pris par les deux jeunes auteures ne manque ni d’élégance ni de force. Fantasque, inquiet ou dramatique à l’instar de l’humeur changeante de son héroïne, le scénario d’Ingrid Chabbert traduit joliment toute la vulnérabilité du personnage ainsi que la fragilité d’un bonheur de plus en plus illusoire face au drame qui couve. Sur les mêmes registres, le trait tout en simplicité de Carole Maurel dépeint la palette des sentiments qui assaillent les différents protagonistes, faisant de ses planches le miroir des états d’âmes de tout ce petit monde.

Toutefois, la désinvolture de Georges et l’inconstance dont fait preuve Antoinette, à moins que ce ne soit Hortense ou Madeleine, pourraient exaspérer et ne faire retenir de ce récit que l’égoïsme d’un couple dont la frivolité ne tient qu’à quelques facilités financières ! Ce serait passer à coté d’une belle et triste histoire d’amour…

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

En attendant Bojangles

  • Currently 4.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Konkav Le 09/11/2017 à 21:01:23

    L'histoire est tragique, mais très belle ; le dessin magnifique ; Les couleurs sont parfaites.
    Le tout fonctionne surtout parfaitement au service d'un album avec beaucoup de force, mais pour autant de nuances. Une forme de réalisme et de la beauté dans la folie la plus sombre.
    Ce one-shot est un réel chef d'oeuvre.