Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

J ean Poitou possède la plus belle collection de vins au monde. Son fleuron est un Château Lafite de 1787 ayant appartenu à Thomas Jefferson. C’est l’œuvre d’une vie, une passion et une obsession. À grands renforts de médias, il s’insurge régulièrement contre ceux qu’il estime dépourvus d’un réel amour pour la liqueur de Bacchus et seulement animés d’une soif spéculative. Antoine et Julien sont deux chroniqueurs de La Feuille de vigne, périodique consacré à l’actualité de l’univers de la dive bouteille. L’un est chétif, naïf et prompt à accepter toute invitation à une dégustation ; l’autre est un sceptique, bougon et lucide, qui sait lire entre les lignes et les indices. Les deux sont irrévérencieux, irresponsables et désinvoltes. Le jour où ils se rendent à la propriété de Jean Poitou, une explosion se produit. Les gendarmes ne réagissent pas, un fuyard n’est pas poursuivi. Les choses ne sont peut-être pas aussi simples qu’elles en ont l’air.

En écrivant ce polar rural, Laurent Panetier s’éloigne de son terrain de jeu habituel, à savoir l’humour pur (Les Cyclistes, Les Blagues corses, Les Blagues suisses). Il rend un hommage assumé et sincère à l’âge d’or de la bande dessinée franco-belge, avec cet équilibre toujours précaire entre le rire et l’aventure. Les références à Tintin, Spirou et Fantasio, Gil Jourdan ou Les Pieds Nickelés se multiplient. Comme dans la série à succès Châteaux Bordeaux, le récit est ancré dans le monde œno-viticole, qui draine des capitaux importants, qui suscite des rivalités et offre donc les éléments fondateurs d’une bonne histoire policière.

Celle-ci est mise en dessin par Georges Van Linthout (Lou Smog, l’excellent Sur les quais et de nombreuses collaborations à des collectifs), qui propose une ligne claire de facture classique, dynamique et entraînante. Les visages sont très expressifs, les ambiances nocturnes sont superbement rendues et les personnages toujours en mouvement.

Loin de se résumer à sa dimension nostalgique, Grands Crus en eaux troubles est une enquête réussie, qui fait le lien entre les maîtres d’antan et une réelle modernité. La lecture en est indiscutablement plaisante. Il s’agit d’un one-shot. Pourtant, le tandem Antoine-Julien dispose d’un véritable potentiel narratif et humoristique. Glénat pourrait envisager une seconde étape œnologique.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Grands Crus en Eaux Troubles

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.