Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

S ur le quai, deux sœurs : l'une exulte, l'autre est en pleurs. Mai 1878, ou l'an onze de l'ère Meiji suivant le côté du continent, Isabelle quitte l'Angleterre et Henrietta pour une contrée qu'elle n'a pas encore foulé de ses bottines d'exploratrice : le Japon. Ce pays, qui s'entrouvre depuis peu à l'étranger, représente une destination de choix pour cette aventurière et plus spécifiquement le nord de l'île d'Ezo, la terre des AÏnous. Mais avant de s'enfoncer dans l'inconnu, quelques détails restent à régler. Étape essentielle : la recherche d'un interprète digne de confiance. Aïe, les difficultés commencent déjà. Entre les non qualifiés, les couards et les imposteurs, le découragement pointe mais, vaille que vaille, un dernier candidat tombe à point nommé. Conviendra-t-il pour ce long périple et par dessus tout, acceptera-t-il d'accompagner ce petit bout de femme dans une zone considérée comme particulièrement sauvage et dangereuse ?

Pour ses débuts de mangaka, Sassa Taiga adapte le recueil de correspondances d'une globetrotteuse britannique du XIXè siècle, Isabella Bird. Ayant pris goût aux voyages depuis que son médecin lui a recommandé de «prendre l'air», elle parcourt le monde et surtout ses versants inexplorés pour les partager sur le papier par la suite. Le récit débute à son arrivée à Yokohama et relate les préparatifs de sa folle excursion, tout en évoquant ses impressions, entre excitation, appréhension et déconvenues passagères. Les éléments factuels s'intègrent naturellement à la narration qui expose, non seulement le quotidien brut des habitants et leurs traditions, mais aussi le comportement souvent condescendant des rares compatriotes de la romancière. Le lecteur s'attache rapidement à cette héroïne volontaire et spontanée qui par son ouverture d'esprit, rare pour l'époque, encaisse les chocs culturels avec bravoure, et en redemande ! L'emphase qu'elle exprime contrebalance le stoïcisme de son assistant, ce qui apporte une touche d'humour sympathique.

Mise à part une petite raideur dans les postures et des yeux qui ont tendance à manger les visages, l'auteur se tire honorablement des paysages typiques et des personnages, avec leurs costumes et les accessoires d'époque.

Très agréable à lire, passionnant et dépaysant, Isabella Bird va faire voler votre esprit dans le temps, sur les traces d'une promeneuse de l'extrême qui s'engage, avec respect, sincérité et humanité dans l'archipel nippon d'avant son entrée dans la modernité et la perte d'une partie de son identité.

une autre esploratrice à (re)découvrir
autre série

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Isabella Bird, Femme exploratrice
1. Tome 1

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 03/09/2020 à 19:47:15

    Isabella Bird est un peu comme une sorte de Mary Poppins de l’ère victorienne qui veut jouer à l’exploratrice pour découvrir le Japon interdit aux occidentaux. Il y a une touche de familiarité et d’excentrisme notamment lorsqu’elle fait la connaissance de son guide touristique. Les japaniaiseries seront de mise bien entendu.

    Pour le reste, c’est assez bien dessinée et la lecture demeure assez agréable. On sympathise assez vite avec notre héroïne qui a une grande soif de découverte. C’est déjà une exploratrice renommée qui a fait ses preuves dans les rocheuses ou encore à Hawaï. Elle s’intéresse particulièrement à une peuplade du nord de l’île d’Hokkaido à savoir les Aïnous.

    C’est un peuple autonome différent des japonais par leur origine. La morphologie rappelle les aborigènes d’Australie mais certaines thèses les rapprochent des peuples caucasiens ou encore mongoliens. Ils sont grands, ont la peau clair et n’ont pas les yeux bridés. Ils vont être victime d’une politique d’assimilation forcée de la part du Japon alors qu’ils étaient les premiers habitants de ce pays. Cela rappelle étrangement l’histoire des indiens d’Amérique.

    Bref, le contexte d’exploration est assez intéressant pour découvrir cette série. L’envie de comprendre sur des cultures éloignées est un véritable leitmotiv.

    Rody Sansei Le 16/07/2018 à 17:23:27

    Passé le dessin des personnages féminins qui fait très enfantin, l'histoire (tirée d'une histoire vraie) est plutôt bien racontée et permet de partir à la découverte du Japon de la fin du 19ème siècle. On y apprend vraiment plein de choses sur les us et coutumes, c'est très bien amené.
    Quel dommage que le dessin n'est pas la grâce de celui de Kaoru Mori (l'auteure de Emma, Bride stories, etc.), on aurait pu flirter avec la note maximale.