Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Aspic, détectives de l'étrange 6. Rhapsodie Fantomatique

09/10/2017 641 visiteurs 7.0/10 (1 note)

O h, Flora ! Ta mère à peine perdue que son spectre, flottant dans l'air, te retrouve et que sa voix te sauve des souterrains de l'enfer. Le sort a encore frappé et fait un autre mort : la menace masquée s'acharne sur l'entourage de la cantatrice sauve, pour le moment. Mais non, Olympe de Fiortakas, la diva qui fait du plat à Flora, n'exécutera pas son chant du cygne ! Dans la place, l'équipe Aspic réplique.

Voici la seconde partie du troisième diptyque des Détectives de l'étrange. L'enquête entamée précédemment s'intéressait à des méfaits perpétrés à l'Opéra Garnier, dans un Paris du XXème siècle. Paranormal, vous avez dit paranormal ? La capitale est légèrement sous influence ésotérique, un postulat qui permet à Thierry Gloris de pimenter les codes classiques des investigations de ce duo qui ne partait pas gagnant, mais, ayant appris à se connaître l'un l'autre, se complète instinctivement à présent. Le scénario ingénieux ne dissémine que peu d'indices et laisse le champ ouvert à de nombreux rebondissements. L'humour, autre caractéristique de la série, est bien présent, avec des joutes piquantes, un soupçon de gaudriole et des petits clins d'œil savoureux (Gaston Leroux en personne par exemple). Le sérieux et le drame ne sont pas mis au ban pour autant avec la violence des crimes et le passé familial de la miss en bottes de cuir, particulièrement le flou entourant le décès de sa maman.

Si le changement de dessinateur a pu un temps déstabiliser, Emmanuel Despujol s'est subtilement imposé comme le digne successeur de Jacques Lamontagne. Son style, un brin plus académique, campe les nombreux personnages avec malice et les décors avec un réalisme soigné.

Cette Rhapsodie fantomatique confirme la qualité de la reprise et conclue brillamment l'affaire, tout en introduisant des éléments alléchants pour une suite impérieuse.

chronique tome 3

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Aspic, détectives de l'étrange
6. Rhapsodie Fantomatique

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    canarenchaine Le 15/10/2017 à 20:12:23

    La série reste de qualité et Emmanuel Despujol s'en tire plutôt bien. Ce T6 clôture de manière cohérente ce diptyque tout en ouvrant sur une possible nouvelle enquête : celle des circonstances réelles du décès de la mère de Flora.
    L'histoire est bien menée, entre rebondissements et humour et le dessin (mais aussi la colorisation) est en phase avec le déroulé de l'enquête. Un bon point pour l'expressivité des visages et le soin apporté aux décors. Ok ce n'est pas Lamontagne mais il y largement pire en matière de reprises.

    Saint -Jean Le 02/10/2017 à 11:27:55

    J'ai aimé. C'est simple et amusant au niveau scénario. C'est soutenu et détaillé au niveau dessin. Ce dernier volet est du même niveau que l'ensemble de la série. C'est une chouette série. Allez-y.