Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

M ilieu des années 1980. Naib et Nicole vivent à Paris, ils sont amoureux. Il est maghrébin, elle est française. Ils emménagent en Algérie où, comme plusieurs de ses concitoyens, il se radicalise. Le couple se sépare et il refuse de laisser partir sa fille lorsqu’expire le visa de son ancienne épouse. Quinze ans plus tard, le climat politique s’est calmé. La mère n’a évidemment pas oublié son enfant. Elle embauche alors Nadir, un détective privé. De retour dans un pays où il s’était juré de ne jamais retourner, le limier mène l’enquête en compagnie de son cousin Mohammed.

Le scénario, signé Gyps, est intelligemment construit. À travers l’aventure des deux acolytes, il propose une découverte de la tragédie algérienne. La chronique s’avère plus complexe qu’on veut le croire. Il y a certes les fous de Dieu, mais il y a les autres, les terrorisés, les lâches, les magouilleurs et les survivants qui tentent, tant bien que mal, de retrouver une certaine sérénité. Le scénariste porte un jugement extrêmement dur sur sa patrie en général et sur les extrémistes religieux en particulier. Pour adoucir son propos, il tourne en ridicule les situations. Les tortionnaires sont finalement risibles, notamment les terribles frères Ratata, lesquels n’ont rien à envier aux Dalton. Le lecteur a cependant du mal à rire de bon cœur. La souffrance du peuple est toujours tangible, particulièrement le sort réservé aux femmes. L'investigation au cœur d’un monde désorganisé se compare à L’affaire Corse de René Pétillon ; son héros Jack Palmer est d'ailleurs évoqué dès la première page.

Le dessin de Lounis Dahmani évoque également celui de l’auteur de L’affaire du voile. Le trait, gras, nerveux, caricatural et dansant, sert bien le ton humoristique de l’entreprise. La mise en couleurs (qui distingue cette édition de celle de 2001) est très efficace. Les teintes, vives, joyeuses et criardes, contribuent, elles aussi, à dédramatiser les événements. Enfin, il y a peu à dire sur le découpage qui est simple et sobre ; chacune des planches est composée de trois bandes comptant généralement deux ou trois grosses cases.

Une tranche d’histoire qui, bien que traitée avec dérision, rappelle que les extrêmes n’apportent généralement pas grand-chose de constructif.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Une enquête de Nadir Oualou
Oualou en Algérie

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.