Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L a route défile sous ses yeux et les ombres des branches glissent sur son visage. La voiture s'arrête et une nouvelle maison se découvre, isolée, avec tout autour, une forêt. Les lèvres bougent mais pas de son, ce sont les gestes qui parlent, les mains qui disent. La petite fille n'a que quatre sens, l'ouïe dort. Les vibrations la transportent et le contact la réconforte. Avec des parents qui se disputent et ne s'écoutent plus, qui se voient mais ne se touchent plus, la fillette est seule pour appréhender ce monde de pantomimes. Comment communiquer et partager ? Ah, il y a bien un voisin de son âge qui cherche à la connaître. C'est cependant Dame Nature, généreuse, qui la comprend le mieux. Avoir un vieux chêne pour confident, à neuf ans et demi, la vie est loin d'être facile !

Cécile Bidault livre sa première œuvre, un récit exempt de mots mais à l'expressivité manifeste. La force réside dans les illustrations qui prennent vie dans le découpage simple en gaufriers, composés de cases affranchies de leur contour pour laisser respirer le récit. Le trait épuré, proche des dessins d'enfant, s'habille de jolies couleurs douces, en harmonie avec l'héroïne. Pour le fond, l'impact est loin d'être aussi fort. Le quotidien silencieux et relativement solitaire est décrit de façon linéaire, sur quatre saisons. Des événements anodins et classiques se succèdent, sans fil conducteur apparent et leur pertinence est loin d'être évidente, à tel point que le lecteur se demande s'il n'est pas resté à la surface de L'écorce des choses. La lecture nécessite alors une attention de tous les instants car tout est, à priori, dans la suggestion, les sous-entendus et les non-dits. Les quelques métaphores sont plutôt pertinentes (des poissons qui volent, donnant l'impression d'aquarium). La dernière partie est d'autant plus déroutante qu'elle n'a pas de réelle explication ni de lien avec le sujet principal, le handicap de la surdité. Finalement, l'artiste n'entre pas assez en profondeur dans le thème pour provoquer l'empathie et la compassion invoquées.

Une fois le livre refermé, l'émotion espérée est limitée, non pas à cause du graphisme mais parce que l'onirisme trop abscons laissera perplexes les jeunes et sur leur faim les adultes.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

L'Écorce des choses

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 28/09/2020 à 18:52:11

    L'écorce des choses est une BD pratiquement muette qui met en scène une petite fille sourde sans vouloir faire un vilain jeu de mots. L'auteure Cécile Bidault aborde avec beaucoup de finesse ce thème du handicap qu'il n'est pas facile à surmonter dans le quotidien.

    Pour autant, avec de simples images, il y a de la communication et une certaine forme de langage. On remarque tout d'abord ce rapprochement avec la nature qui peut se révéler assez cruelle comme à la fin de ce récit.

    Le scénario est vraiment tout simple dans son déroulement mais ce qui attirera l'attention, c'est plutôt une forme de poésie et d'onirisme. A noter également une simplicité qui se dégage du dessin.

    Un album qui manque d'une certaine densité à mon humble avis mais dont l'intention est très louable et avec d'indéniables qualités comme l'accessibilité.

    Au Fil des Plumes Le 31/08/2019 à 10:45:54

    Comment ne pas s'attendrir en découvrant l'histoire de cette petite fille atteinte de surdité. Le lecteur découvre l'héroïne juste après son déménagement. On entre donc de plein fouet dans sa vie et on dans le monde de la surdité. 

    Ce roman graphique destiné aux jeunes lecteurs ne comprend aucun dialogue. Le scénario très prenant se base donc uniquement sur les illustrations. 

    Les personnages sont attendrissants et émouvants. Leur fragilité m'a touchée. Il est question d'affirmation de soi, de quête d'identité mais aussi de sensibilisation au handicap.

    L'esthétique est douce avec des couleurs pastels. On se sent presque comme dans un rêve. L'ensemble est très beau, c'est un délice pour les yeux. L'atmosphère qui se dégage de ce livre est donc vraiment spéciale.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com