Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Terrain vague

02/10/2017 1939 visiteurs 5.0/10 (1 note)

A près un séjour dans un camp de concentration, Pépé recouvre sa liberté. Il file à Barcelone retrouver son frère, lequel a malheureusement émigré au Brésil. Dans cette Espagne franquiste de l’après-guerre, tout le monde vit dans la pauvreté la plus crasse. Le héros fait de son mieux, il trouve et perd des petits boulots, s’amourache à quelques reprises et fraye avec des espions et des criminels nazis.

La trame narrative n’est pas vilaine ; le lecteur s’attache au protagoniste, à ses maladresses et à ses aventures. Il comprend que chacun sauve sa peau dans ce pays en crise, même si pour cela il devient un peu mesquin et dur avec son voisin. Mais il y a quelque chose qui ne va pas avec les dialogues qui manquent complètement de subtilité : « J’ai moi-même choisi les souris pour que vous vous sentiez à la maison », « Le menu comporte un demi-œuf au plat, une demi-sardine et une demi-pomme, il vous incombera d’y ajouter votre ver »… Et ça se poursuit tout au long. Le bédéphile a rapidement noté que l’auteur est en froid avec Franco et la misère dans laquelle il a plongé son peuple. Il est inutile de le répéter constamment, les péripéties des personnages étant suffisamment éloquentes.

Côté dessin, il y a de jolies choses. Les quartiers populaires de la métropole sont dépeints de belle façon et rehaussés par d’admirables couleurs à l’aquarelle. La contrariété ressentie avec le texte persiste cependant. Tout est gros : les acteurs surjouent la colère, l’amour ou la peur. Quand un disciple d’Adolf Hitler fait le salut, son corps s’arque si brusquement que ses pieds décollent de terre, quand la bonniche est amoureuse, elle tire la langue et elle a des x à la place des yeux. Et pourquoi diable les interprètes ont-ils tous une dentition si proéminente ?

Il y a un malaise avec cet album. Problème de traduction ? Humour trop espagnol pour être exporté ? À moins que la pierre d’achoppement soit ce désir de rendre hommage au Marx Brothers, évoqué en quatrième de couverture. Groucho et ses complices étaient certes amusants à leur époque, mais qui aujourd’hui oserait réaliser de tels films ?

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Terrain vague

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.