Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Clifton 23. Just married

18/09/2017 3158 visiteurs 5.0/10 (1 note)

L ’Angleterre est victime d’une vague d’attentats atroces : des noces sont décimées à peine le parvis de l’église passé (et même avant !). Démunis devant ces crimes insoutenables, c’est fort logiquement que le MI5 et Scotland Yard se tournent vers la crème (de menthe) des sujets de sa très gracieuse Majesté : Harold Wilberforce Clifton, évidemment. Accompagné de son père en visite pour quelques jours, ce dernier accepte cette mission sans sourciller et un plan brillant est immédiatement mis sur pied.

Résurrection surprise ayant connu un joli succès éditorial, la reprise de Clifton par Zidrou et Turk est peut-être le « reboot » le plus inattendu de ces dernières années. Créée en 1960 par Raymond Macherot, la série a connu un âge d’or sous la plume et le pinceau de Bob De Groot et Turk au tournant des années 80, pour ensuite disparaître des radars pendant deux décennies (la faute à plusieurs albums médiocres), le titre renaît en 2016 avec Les gauchers contrariés. Les héros ne meurent jamais, dit justement le dicton. Aura-t-il assez de force pour résister à l’imagination sans fond du scénariste le plus fécond du moment ?

Même s’il reprend une bonne partie des ingrédients de la série (humour bon enfant, second degré), Just Married ne décolle jamais pour de bon. Mal équilibrée, l’histoire se développe maladroitement autour de considérations triviales (la rivalité journalistique entre le Clarion et le Daisy Mirror), un retour sans saveur sur la jeunesse du détective et une multiplication de gags plus ou moins misogynes et pas spécialement drôles. Également peu enthousiasmant, le méchant se révèle être raté et sans réel intérêt. Zidrou se limite à empiler les situations abracadabrantes et les tentatives de bons mots (toujours les mêmes) et oublie de donner un vrai rôle à son héros. Dans la masse, quelques passages font sourire, voire rire, mais, globalement, l’ensemble fait bien pâle figure, particulièrement au regard des aventures précédentes du célèbre moustachu.

Graphiquement, Turk assure le minimum. Son style est toujours aussi agréable et bien ajusté. Il abuse néanmoins des possibilités de l’informatique avec des cases très « zoomées » ou, à l’inverse, trop élargies. Résultat, entre trait artificiellement épaissi et minuscules scènes ultra-détaillées, la lecture devient fatigante. À sa décharge, le dessinateur n’est pas beaucoup aidé par Kaël dont la mise en couleurs volontairement rétro n’offre pas plus d’agrément pour l’œil.

À force de jouer sur la nostalgie supposée des lecteurs et une certaine facilité dans le propos, Just Married passe à côté de sa cible. Un peu plus de finesse ou simplement une intrigue mieux étagée n’aurait pas été de trop.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Clifton
23. Just married

  • Currently 3.64/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (11 votes)

  • Turk
  • Kaël
  • 09/2017 (Parution le 01/09/2017)
  • Le Lombard
  • 978-2-8036-7009-3
  • 46

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Levieux60 Le 09/09/2017 à 23:37:29

    De l'humour, des mariages pour tous, une enquête sur des meurtres sanglants abracadabrants et d'excellents personnages secondaires.
    Dont... un papa septuagénaire général en retraite, une gouvernante en pré-ménopause, une authentique voyante aveugle, une ex bonne amie anciennement professeur d'université, deux voleurs de voiture, un archevêque débonnaire, des marié(e)s sacrifiés, des célibataires endurcis collectionneurs de bagues de cigare (quel symbôle freudien cette bague de cigare !), des empêcheurs de se marier en rond et des bobbies incompétents mais néanmoins efficaces.
    Une mention spéciale pour les deux photographes people représentant indignement les excès contradictoires des tabloïds anglais ; deux façons de travailler la presse pour un résultat aussi amoral.
    Sacrilège, le grand méchant est le personnage le moins travaillé ! Une petite paresse scénaristique a ressorti du chapeau Napoléon 11 de l'album 22. Pas facile de se moquer des froggies quand on parle soi-même français. Un bon méchant fera toujours un bon récit...
    La fin de l'histoire perd un peu en rythme, sans doute pour introduire le prochain album.
    Mais "Just married" reste un Clifton de très bon cru, canoniquement dessiné.
    Les auteurs se sont rappelés que Clifton n'est pas une série policière, mais une parodie de celles-ci.
    On rigole bien, c'est tout ce qu'on attendait.
    Puisse cet album trouver l'accueil qu'il mérite.
    PS : Au cas où les Éditions du Lombard auraient sous les yeux cet avis, serait-il possible de rééditer (même modestement) les derniers Clifton, introuvables à un prix décent même en occasion ? Merci d'avance.