Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'aimant

11/09/2017 5612 visiteurs 7.2/10 (5 notes)

P ierre a lâché ses études d’architecture il y a quelques temps déjà, mais une fascination quasi obsessionnelle pour les thermes de Vals en Suisse continue à le poursuivre. En effet, cette création signée du grand architecte Peter Zumthor l’appelle inlassablement. Une visite sur place, dans les Grisons, s’impose pour le jeune homme. Dès son arrivée d’étranges rencontres vont le convaincre qu’il y a plus que de la simple eau qui s’écoule du cœur de la montagne…

Première œuvre ambitieuse, L’aimant débute comme une auto-fiction classique avant de tourner au thriller teinté de fantastique, avec une romance en prime ! Histoire originale et déroutante ? Oui et non. En fait, tout en entraînant son héros dans des pérégrinations épiques, Lucas Harari compose un authentique récit initiatique respectant les règles du genre. Le héros à l’âme troublée va devoir passer de nombreuses épreuves avant d’obtenir, à défaut du savoir, une partie des réponses à ses questionnements intérieurs. La force du scénario tient particulièrement dans la manière dont l'auteur a su enrichir son propos de départ avec divers éléments à la limite de la philosophie (le rôle du légendaire, le rapport entre tradition et modernisme, le doute et la certitude, etc.). Haletante et parfois insolite, la lecture est prenante et déconcertante, tant les pistes que suit Pierre semblent ne mener à rien, pour mieux rebondir quelques pages après. La qualité d’écriture et l'impeccable progression dramatique sont à relever.

Graphiquement, même si le trait se cherche encore par moments, la copie se montre particulièrement inspirée. L’absence de gouttière et les couleurs « façon » bichromie à l’ancienne apporte beaucoup de cachet aux planches. Les amateurs de ligne claire à la Joost Swaart ou Jean-Claude Denis devraient s’y retrouver. Le découpage, également très bien pensé – les différentes scènes muettes, en particulier –, parvient même à faire oublier l’allure simpliste des protagonistes. Un surcroît de nuances dans les expressions auraient apporté un peu plus de corps à la distribution.

Excellent album aux finitions soignées à mettre au crédit des éditions Sarbacane, L’aimant (joli titre aux sonorités permettant toutes les interprétations) mérite que l’on s’y attarde.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.2

Informations sur l'album

L'aimant

  • Currently 4.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 27/12/2018 à 14:38:35

    Bon thriller fantastique, avec une ambiance enveloppée de mystère, pleine de non-dits et de silences. Une lecture agréable, même si le dessin "ligne claire" et la colorisation sont trop austères à mon goût et ne mettent pas vraiment en valeur le décor grandiose des Alpes suisses.

    fonske Le 16/03/2018 à 11:25:35

    Excellent premier album, narration dessin, mise en page, récit, brillant! une petite réserve pour la fin un peu décevante mais peu importe, on lui pardonne, il propose un album magnifique

    Random- Le 08/03/2018 à 09:10:00

    Avec ce 1er album, Lucas Harari se fait un nom.
    Le choix éditorial (épaisseur des feuilles, planches gaufrier, trichromie) permet déjà de manipuler un très bel ouvrage, différent des autres. Cette atmosphère particulière est entretenue par les nombreuses planches d’ambiance, qui font ressentir le mystère planant autour des thermes. L’auteur prend son temps pour poser l’histoire, et c’est une vraie réussite. Le seul petit bémol vient de la fin qui, au contraire, est un peu rapide. En tout cas, ce sont des débuts réussis.

    Yovo Le 26/02/2018 à 10:46:31

    Voilà un album qui porte très bien son titre : "L’aimant" a quelque chose de magnétique, énigmatique et captivant.
    Certains choix de l’auteur sont osés, comme la typo difficile à déchiffrer ou la couleur à dominante rouge et bleu, mais ils servent parfaitement l’intrigue et l’ambiance. Cela confère à l’ensemble une fascinante étrangeté, bien relayée par des décors naturels ou architecturaux vertigineux et l’ambiguïté de certains personnages. Enfin, la mise en abîme très habile de la narration couronne le tout.
    Grâce à cette complémentarité idéale du fond et de la forme, chaque case est hantée par une menace latente, floue, et l’ombre d’un mystère sans nom plane dangereusement de page en page jusqu’à pousser le récit au bord du fantastique.

    Une première BD incontestablement réussie, à découvrir absolument !

    MediathequeMonaco Le 20/12/2017 à 16:29:32

    Les jeunes sont décidément à l’honneur pour cette série de coups de cœur. Voici le premier album écrit (et dessiné) par Lucas Harari. Un album d’aventures qui se déroulent au cœur des très célèbres (et chics) thermes de Vals en Suisse. Une histoire fantastique écrite comme une intrigue policière, mélangeant les légendes des montagnards et le regard architectural sur ces thermes construits par l’architecte Peter Zumthor. Celui-ci a reçu, pour ce bâtiment, le prix international Pritzker. Une bd très graphique, au dessin très élégant et à la mise en scène remarquable. C’est vraiment très beau. A lire.
    https://mediatheque.mc

    herve26 Le 01/11/2017 à 12:13:56

    Avant tout, il faut souligner la qualité éditoriale de cet ouvrage apportée par "Sarbacane":grand format, dos toilé et superbes illustrations,où le rouge, le bleu et le noir dominent.

    Dans un style très épuré, style ligne claire (d'ailleurs, pages 51 à 53, le héros,Pierre, est habillé comme "Tintin"- . il y a même du Burns ou du Hergé dans ces pages),Lucas Harari nous propose un scénario qui oscille entre fantastique et polar.(un étudiant en architecture est persuadé que les thermes de Vals abritent un secret, une porte dérobée). A cela vient s'ajouter une légende , "les pierres qui volent", qui donne un côté encore plus mystérieux à cette aventure. Même les prénoms choisis (Pierre, Ondine) sont en parfaite adéquation avec le thème de ce récit intriguant.

    Mais ce qui fait la force de cette bande dessinée , c'est le dessin très architectural d'Harari. (les pleines pages consacrées aux thermes sont incroyables).

    Malgré son format et sa pagination (149 pages), cette bande dessinée se lit assez vite, et l'auteur apporte une touche presque réaliste à cette aventure avec un incipit et une fin assez originale.

    Très belle découverte, en tout cas.