Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

On Mars_ 1. Un monde nouveau

11/09/2017 7189 visiteurs 6.3/10 (4 notes)

2132, la Terre a fini d’épuiser ses réserves naturelles et la vie devient de plus en plus difficile. Coloniser Mars est la solution qui a été trouvée pour que l’Homme ait de nouveau un avenir. Mais avant l’arrivée en masse des nouveaux habitants sur la planète rouge, des travaux colossaux doivent être réalisés, parmi lesquels la création de canaux d’irrigation et la végétalisation à grande échelle afin de créer de façon naturelle suffisamment d’oxygène. Bien évidemment, cette entreprise réclame un financement que la Terre ne peut plus s’offrir et une solution bien pratique a été trouvée pour bénéficier d’une main d’oeuvre bon marché : envoyer des prisonniers pour effectuer la basse besogne. Jasmine Stenford fait partie des nouveaux arrivants. Après la pose d’un implant obligatoire pour lui permettre de respirer convenablement, elle découvre ce qui risque d’être sa vie pour les vingt prochaines années.

C’est une ambiance à la Prison Break que Sylvain Runberg propose dans ce récit de science-fiction. Et même si le climat est nettement moins oppressant que dans la série - les activités à ciel ouvert sont nombreuses - les thèmes relatifs au milieu carcéral sont légions : le bizutage des petits derniers qui tourne souvent au règlement de compte mortel, les alliances de circonstance, la contrebande interne… Il faut se tourner du côté des réflexions politiques et philosophiques concernant notamment cette nouvelle forme d’esclavagisme pour trouver une vraie originalité. La direction spirituelle que semble prendre le récit permet également d’envisager une suite plutôt attrayante.

Grun, déjà à l’oeuvre dans Métronom’ ou La Conjuration d’Opale, réalise un très beau travail dans un registre réaliste. Les cahiers graphiques présents d’habitude dans bon nombre d’albums jouent le plus souvent le rôle de gadget pour collectionneurs. Celui de On Mars apporte une vraie valeur ajoutée, non seulement pour admirer tout le savoir-faire du dessinateur, mais également pour partager avec le lecteur toutes les étapes de création et de recherches des différents personnages.

Un premier tome qu’il serait tentant de qualifier de mise en place si ce n’est que la série est prévue pour être un triptyque. Il en reste donc deux pour confirmer la bonne impression laissée par Un Monde Nouveau, en espérant une montée en puissance dans la dernière ligne droite.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

On Mars_
1. Un monde nouveau

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (84 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thorntrop Le 05/08/2021 à 12:21:23

    Un bon album: l'univers est bien décrit, servi par un dessin de qualité et le scénario se met en place doucement.... à suivre

    Elfi Le 05/04/2021 à 19:28:01

    Une saga prometteuse de science fiction et l'idée très originale d'utiliser Mars comme le "cayenne" du 3ème millénaire.

    Erik67 Le 05/09/2020 à 20:51:16

    L'idée de nous montrer le début de la colonisation sur la planète Mars par les grands travaux d'infrastructure est assez inédite et donc plutôt intéressante. Il est cependant dommage que l'action n'est guère très présente avec un manque évident d'intrigue pour nous tenir en haleine.

    En effet, mise à part une grosse explosion de rochers, je n'ai pas retenu grand chose de cette aventure martienne à forte connotation carcérale. Il y a également cette condamnation à peine crédible de 20 ans de travaux forcés sur Mars pour une ex-flic après avoir tiré sur la fille d'un ministre au beau milieu d'une opération anti-drogue ayant viré au carnage.

    Pour autant, on est véritablement embarqué dans ce monde hostile. Pour affronter cela, il y a encore la religion qui tient une place importante avec cet embrigadement spirituel.

    Les cases sont assez lisibles car en grand format avec un découpage assez dynamique qui fait un peu cinéma de science-fiction. J'ai beaucoup aimé le graphisme notamment au niveau des décors assez détaillé. Bref, ce premier tome n'est qu'une longue mise en place. Attendons la suite pour voir.

    Shaddam4 Le 15/05/2020 à 08:46:04

    Comme beaucoup de BD éditées par Daniel Maghen cette série m’a intrigué par des couvertures très esthétiques et une thématique SF qui titille systématiquement mon imagination. Chacun des albums, outre un format très confortable, est doté d’un cahier graphique luxueux (coutumier chez Daniel Maghen), dont le second prend la forme d’un journal que l’on retrouve dans l’intrigue et qui développe le background.

    Ancien policier d’élite antigang, Jasmine se retrouve condamnée à l’exile martien suite à une bavure. Là-bas elle découvre rapidement que la colonisation vendue à la population terrienne comme l’avenir de l’humanité repose sur des bagnards abaissés à leur seule force de travail. Laissant deux enfants sur Terre et ne se résignant pas à passer le restant de ses jours sur la planète rouge, elle décide d’entrer dans la nouvelle Eglise dont l’activité sur place semble jouir d’une grande influence sur le pouvoir local…

    Sylvain Runberg étant un scénariste d’expérience capable du très bon comme du très banal je me suis attaqué à cette série carcérale prévue en trois tomes avec interrogations. Plongé sans introduction au sein de ces prisonniers patibulaires, on comprend rapidement que On mars ne fait que transposer les récits du bagne guyanais ou calédonien dont regorge la BD historique. Contre toute attente vous trouverez ainsi plus de proximité avec des ouvrages comme Forçats qu’avec de la SF space-opera ou worldbuilding. Si le sujet vous intéresse cela ne posera pas de problème, mais j’avoue que j’ai été surpris. Dès le second volume l’histoire s’oriente vers une révolte que l’on sent monter, plus pour des raisons de conspiration politico-religieuse que d’oppression des prisonniers. Le scénariste n’oublie pas le passage obligé des maltraitances diverses et procède à des flash-back nous relatant ce qui a amené l’héroïne dans ce enfer ou quelques séquences terriennes (un peu courtes…) destinées à densifier le contexte. De cela ressort, sur le premier tome surtout, une impression de mise en place, certes très belle, mais peut-être un peu longue à démarrer. La galerie de personnages est touffue et les intrigues entrecroisées relativement nombreuses, ce qui ne facilite pas forcément une lecture très fluide. Comme je l’avais ressenti sur Orbital, j’ai trouvé que Runberg tardait à dévoiler ses cartes, ce qui empêche de pénétrer pleinement dans une aventure que l’on pressent glorieuse. Soyons juste, On mars ne manque pas de coups fourrés, révélations et fausses pistes assez bien tenus et l’on prend un plaisir sadique à tenter de deviner si ce nouvel allié de Jasmine va la trahir ou mourir quelques pages plus loin… [...]

    Lire la suite sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2020/05/15/on-mars_/

    Johnny Fletcher Le 18/09/2019 à 23:40:19

    Encore une série que je n'arrivais pas à me décider à acquérir bien que l'ayant feuilletée en librairie une bonne dizaine de fois en l'espace de quelques mois. Et puis, les critiques favorables aidant, j'ai fini par plonger. Et je ne regrette absolument pas car voilà une belle série et un excellent premier album. Il faut avouer que les dessins y sont pour beaucoup. Grun a un art évident pour brosser ces décors et paysages de SF avec une rare puissance d'évocation. Cela participe grandement à l'immersion du lecteur dans le récit. Une magnifique palette de couleurs passant de l'ocre, au vert d'eau et au bleu-violet offre une vision de mars belle et convaincante. Par contre les dessins des personnages pêchent parfois, peinant à caractériser certains visages, mais c'est là un défaut mineur tant le reste vole haut.
    Question scénario, le récit est efficacement construit. Associé à un dessinateur talentueux, l'ensemble constitue un très bon et bel album. Vivement la suite.

    Yovo Le 30/04/2019 à 20:40:20

    J’ai un peu hésité à me lancer dans la série mais les bons commentaires, une fois de plus, m’ont convaincus. Aucun regret, c’est vraiment une belle réalisation.
    Comme dans "Metronom’" (du même Grun), l’univers graphique est généreux et développé avec talent. Cela donne un background original, assez crédible et immersif.
    Quant au scenario de Runberg, il est captivant et enrichi de personnages bien caractérisés. Bref, un premier tome réussi, très agréable, dépaysant et bien mené. A lire !

    duncan89 Le 17/01/2018 à 19:07:40

    Le thème de mars a le vent en poupe depuis qq temps mais ce n'est pas pour me déplaire quand c'est de la bonne anticipation.
    Le pitch relatant la colonisation de mars par des prisonniers à l'image de l’Australie est proche d'une nouvelle de sf que j'ai déja lu (me souviens plus du titre ni de l'auteur...) mais dont le traitement ici est différent.
    Le dessin est magnifique, ça fourmille de détails, le grand format choisi n'est donc pas négligeable. Le cahier graphique montre d'ailleurs tout le talent d'illustrateur de grun.
    un petit bémol sur certains visages qui ne sont pas assez bien caractérisés et l'on en vient à confondre certains protagonistes.
    La colorisation est à l'image du dessin, limpide avec un travail sur les ambiances qui ne se limite pas seulement à la gamme du rouge que l'on peu attendre d'une bd autour du thème martien.

    Au niveau scénario c'est un tome introductif qui pose bien les bases du récit mais sans s'ennuyer. L'ensemble devient plus complexe avec plusieurs pistes qui laisse à penser qu'il y a bien plus qu'une simple histoire de colonisation derrière tout ça.

    thieuthieu79 Le 26/11/2017 à 15:15:25

    Une histoire de science-fiction futuriste et originale dont le personnage centrale est une femme condamnée injustement à l'exil pénitentiaire sur Mars.
    Pour une fois, le sujet traité est intéressant et ne s'arrête pas juste à une colonie terrienne s'implantant sur une autre planète. Ici le fond est beaucoup plus complexe que ça, puisqu’il tourne autour de l'univers carcéral (sujet plus que tabou en France).
    Cette ambiance Martienne est superbement mis en dessin et la palette de couleur rouge-orangée utilisée renforce l'immersion dans l'univers.
    Ce premier album en ressort très solide et accroche facilement le lecteur. Une très bonne réussite comme souvent avec Runberg aux commandes. Vivement la suite.

    biggyjay Le 19/10/2017 à 09:53:15

    Encore une bonne histoire de science-fiction !
    Le scénario de ce récit est prometteur. En effet, on se retrouve dans un futur que l'on imagine pas si lointain dans lequel Mars est colonisée. Les travaux de colonisation sur Mars sont réalisés par des prisonniers et notre héroïne est une prisonnière fraîchement arrivée. Le scénario de cet album met en place l'action et les personnages. On perçoit que certains troubles risquent d'arriver et cette tension rappelle un peu celle présente au début de la série Metronom' (elle aussi dessinée par Grun). Cette série aborde la colonisation de Mars sous un nouvel angle avec notamment le bagne et la religion. C'est intéressant mais malgré tout, un deuxième tome est nécessaire pour prendre clairement connaissance du cœur de l'intrigue.
    Mais selon moi, ce n'est pas par son scénario que cette série brille le plus. C'est par son dessin. Grun livre un travail exceptionnel. De belles cases avec de belles perspectives et des proportions toujours respectées. Mars est vraiment joliment mis en scène tant sur les paysages que sur les bâtiments et les véhicules. Tout est crédible.
    Donc, j'attends la suite avec impatience.

    kergan666 Le 14/09/2017 à 20:55:32

    franchement j'ai adoré cet album aussi bien au niveau des dessins, que du scénario ou encore des couleurs.
    c'est le deuxième album de suite des édition Daniel Maghen qui m’interpelle.
    c'est une bonne idée d'avoir extrapolé l'histoire de la fondation de l'Australie sur Mars (du moins c'est l'impression que j'en ai).
    une très bonne BD, vivement la suite.

    kurdy1207 Le 08/09/2017 à 08:12:28

    Concernant le graphisme et les couleurs, il n’y a rien à redire. Pour le scénario, je vais émettre une réserve. Certes, il s’agit d’un album de SF mais concernant la crédibilité, j’ai un peu de mal. Mais bon, nul ne sait de quoi l’avenir sera fait ni la capacité de l’humanité à réaliser des prodiges techniques.

    L’album est bon, l’histoire est captivante… J’aurai juste préféré que cela se passe sur une planète X avec une population venant d’une planète Z dans un système Y plutôt qu’impliquer le triptyque Mars, Terre, système solaire.

    D’un autre côté, il serait bête de bouder son plaisir et j’en ai pris beaucoup en parcourant cet album.

    FUM2014 Le 03/09/2017 à 19:02:27

    Belle présentation avec un supplément de croquis.....Exquis.....
    Le scénario est rapidement planté, le dessin est dynamique, beau et les couleurs cadrent avec la planète rouge.
    Beau début, voir la suite, espérons, pas dans 12 ou 18 mois, comme c'est le cas de bien trop de séries :(