Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Âgée de dix-sept ans, Cléopâtre accède au trône. Suivant la tradition, elle ne peut régner seule et doit donc épouser son jeune frère, Ptolémée XIII, qui a seulement une dizaine d’années. Pour elle, le pouvoir a la saveur d’un savant mélange de stupre, de bestialité et d’autorité. Elle compte bien l’exercer dans sa totalité et en profiter pleinement. Mais la haine entre les deux monarques, la jeunesse du roi sous l’influence de l’eunuque Pothin et la situation politique de Rome vont bientôt menacer sa place. Femme voulant exister dans un monde d’hommes, elle va devoir se servir tour à tour de ses charmes et de son intelligence pour s’imposer.

S’intéresser à la légendaire Cléopâtre, c’est effectuer une plongée dans l’inconnu tant les sources antiques sont peu nombreuses. Et celles disponibles proviennent essentiellement de l’entourage de l’empereur Auguste qui l'a vaincue et avait tout intérêt à noircir la réputation de la reine. Ce handicap pour les historiens est une aubaine pour les romanciers et autres scénaristes qui se sont emparés depuis bien longtemps de la dernière souveraine d’Égypte.

Marie et Thierry Gloris se lancent à leur tour dans l’aventure. Leur travail est plaisant car, en s’appuyant sur un contexte historique reconnu – la lutte entre les époux pharaons, celle opposant César et Pompée –, ils s’attachent à dépeindre une femme crédible, navigant entre une image de beauté sulfureuse vraisemblablement gonflée par le romantisme de certains auteurs et une habilité politique – contrairement aux habitudes de la société grecque, elle a reçu l’éducation de précepteurs cultivés – faisant d’elle un sujet d’inquiétude pour les romains.

La saga de la plus célèbre des égyptiennes se dévoile avec d’autant plus de plaisir que Joël Mouclier fournit des planches attrayantes. Sa mise en scène aérée basée sur des cases assez grandes laisse les émotions s’exprimer par l’intermédiaire de personnages expressifs et de décors évocateurs. Le soin apporté à la colorisation contribue à donner vie aux atmosphères.

« Quand la légende dépasse la réalité, alors on publie la légende ! ». C’est fait ici avec grande efficacité.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les reines de sang - Cléopâtre, la Reine fatale
1. Volume 1

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kergan666 Le 10/09/2017 à 19:22:37

    cet album s'il n'est pas parfait est sans conteste
    très bien à mon sens.
    le scénario tient bien la route ce qui n'est pas toujours évident avec des personnages historiques aussi connus/mal connus que Cléopâtre.
    les dessins, s'ils sont bons, ne me conviennent pas complétements car pas assez réalistes surtout aux niveau des expressions.
    il faut dire qu'avant de lire cet album je venais de terminer celui sur Aliénor ou les dessins sont biens plus réalistes et donc plus beaux du moins à mon gout.
    j'attends avec impatience le prochain tome.