Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Jour J 30. Le Prince des Ténèbres 2/3

01/09/2017 2162 visiteurs 5.0/10 (1 note)

B ien que l’agent John O’Neil ne travaille plus pour le FBI, il continue de poursuivre Oussama Ben Laden. Le héros est persuadé que le Saoudien fomente « le coup des avions ». À Tel-Aviv comme à New York, il mène son enquête pour empêcher les méchants de frapper le 11 septembre. L’homme a des contacts. Certains lui sont redevables et livrent l’information recherchée ; il n’hésite pas à torturer les autres. Après tout, il y a un petit moment que Jack Bauer a démontré que la fin justifie les moyens.

Fondamentalement, l’intérêt d’une uchronie est de révéler ce que deviendrait le monde si un événement significatif s’était passé autrement. Au scénario, Fred Duval et Jean-Pierre Pécau ont des ambitions plus modestes. En fait, cette deuxième partie du Prince des ténèbres présente essentiellement le déroulement d’une investigation. Tout ce que le lecteur connaît des conséquences de la non-agression, c’est qu’en 2005 John Kerry est président avec Barrack Obama comme vice-président. Il comprend alors que George Bush n’aura pas eu la chance d’affirmer sa force en Irak et de convaincre l’électorat de lui accorder un second mandat. La chute se serait avérée bien plus saisissante si le bédéphile découvrait que le chef d’État a trouvé un autre prétexte pour attaquer Saddam Hussein.

Igor Kordey sait composer une page dynamique et ses cadrages sont variés. Son dessin est cependant beaucoup trop relâché et finit par distiller l’ennui. La colorisation de Jérôme Maffre est honnête, mais pas exceptionnelle, certainement pas au point de racheter les illustrations.

Dans cet album de transition, l’action s’étire un peu inutilement. Reste à voir si la conclusion pourra sauver l’entreprise.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Jour J
30. Le Prince des Ténèbres 2/3

  • Currently 3.90/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.