Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Parasites 1. Duke

24/08/2017 3601 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

L 'esprit encore embrumé par un mauvais rêve... et une méchante gueule de bois, Duke se remue enfin et prépare le réveillon car ce soir, c'est Noël. Mais surtout il reçoit son frère qu'il n'a pas vu depuis leur lointaine séparation, en froid. Bien qu'ils soient jumeaux, ils sont on ne peut plus différents : Duke est un petit gros feignant, grossier et porté sur la bouteille, tandis que Jesus est un beau cadre en pleine réussite, honnête et marié. Sauf que, comme d'habitude avec Duke, au moment des retrouvailles tout part en vrille. La fratrie se sépare à nouveau dans de mauvaises conditions et notre alcoolique assumé n'a d'autre choix que de noyer son amertume dans un bar avec d'autres paumés. Quelques heures plus tard, fortement imbibé, il se retrouve dans une ruelle où il assiste à une scène surréaliste qu'il n'aurait pas dû voir. C'est alors que commence une chasse à l'homme haletante. Une question reste cependant en suspens : qui sont ces prédateurs débarqués d'un autre monde ?

Stan Silas aime le mélange des genres et, comme dans La vie de Norman, il ne prend pas de gants dans cette nouvelle série qui s'annonce tout aussi trash, dans le fond et la forme. Avec un anti-héros pourvu d'un comportement des plus amoraux, une intrique à la X-files et des dialogues de la délicatesse d'un Bigard à ses débuts, Parasites se classerait volontiers dans les parodies de récit horrifique. Le rythme est équilibré entre action, échanges verbaux et flash-backs. Le casting est sympathique, entre les mystérieux envahisseurs et les quelques personnages féminins au passif bien chargé. La côté obscur et le caractère détestable de Duke frôlant le malsain, l'humour gore et crétin est bienvenu car il apporte une bonne bouffée de légèreté, rendant le tout loufoque et déjanté. La narration moderne ne fait certainement pas dans la dentelle, mais elle fait mouche.

Le graphisme très coloré plonge dans une ambiance de jeu vidéo (Duke ayant des airs de Mario Bross ayant mal tourné), avec son dessin rond et caricatural qui lorgne du côté du manga. Les effets visuels n'altèrent pas la fluidité de la lecture et apportent du dynamisme de façon naturelle.

Un cocktail détonant de gags un peu gras, de violence explicite et de fantastique qui est assurément efficace. Attention à ne pas mettre l'ouvrage entre toutes les mains, s'il vous plait, épargnez vos chères têtes blondes !

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Parasites
1. Duke

  • Currently 3.60/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    ALICECOOPER Le 05/05/2020 à 01:55:35

    Merci à toute l'équipe de BDFugue pour le Journal des Confinés #20

    Merci surtout de m'avoir fait connaître cette BD ; une agréable surprise pour cette BD extraordinaire, originale, noire, loufoque et sans limites, des répliques acérées et surtout toujours inattendues, une BD d'un nouveau genre, un humour glaciale décalé ou pas d'humour du tout, on ne sait pas sur quel pied danser, un déroulé parfait, avec un antihéros (au moins au départ) qui déboîte grave, complètement cintré, qui je crois, a même engrossé sa belle sœur avec laquelle ils ont eu une fille qui lui ressemble. Cette BD je la trouve carrément surprenante et hors du temps. Une corrélation parfaite de deux type de parasites. Lequel est le plus à craindre ? Une horde de zombies étranges, malades, extra-terrestres ou un type dont les réactions sont les plus inimaginables, les plus inattendues, les plus choquantes et les plus inopportunes dans la vie en société, un gars plus malchanceux que malchanceux, un truc scénaristique génial. Une histoire imaginée, tracée et colorisée par un seul homme. Notre héros n'est pas un parasite (sauf pour sa famille et pour lui même) en réalité, c'est un héros d'un genre nouveau. A lire absolument!!!

    J'ai passé un très très bon moment. Avis aux amateurs de zombies, je déteste ce thème, mais là je crois que vous n'aurez jamais rien lu d'aussi bon. C'est vraiment le TOP niveau. Si vous avez des doutes, essayez. Vous pourrez toujours critiquer après coup.