Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

D ans le rôle de la jeune oie blanche, Thomas. Dans celui du prédateur, Fred. Entre eux, une ombre plane : celle d’Alex, longtemps en couple avec Fred. Omniprésente, elle envahit le quotidien des deux amants.

Le début est banal. Une rencontre, probablement dans une soirée, puis le retour dans un appartement où se passe ce qu’il doit se passer. Très vite, pourtant, un rapport de force tend à s’installer. D’un côté, Fred prend et ordonne. De l’autre, Thomas se couche et obéit, un peu comme Alex le faisait.

La puissance, représentée par la musculature de Fred et son sexe tendu, est envahissante. Face à cette débauche de testostérone, Thomas semble ne pas faire le poids. Davantage dans la soumission, il trouve toutefois sa place. À chacun ses armes. Et son plaisir.

La beauté des corps est exaltée, qu’ils soient parfaits comme celui d’Alex ou fragiles comme celui de Thomas. Le tout à travers le regard de Fred, qui se pose en observateur, en juge. Et toujours cette douleur qui revient dans le champ de vision, elle qui « s’est transformée en plaisir. Ou plutôt, elle faisait partie du plaisir. Comme une boule qui grossissait avant d’exploser. »

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

La nuit mange le jour

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    clesse Le 01/08/2017 à 18:53:04

    La force du dessin est fantastique. Espérons que ce dessinateur nous livre d'autres ouvrages de cette veine.
    La BD est, comme l'indique l'étiquette sur la couverture, "pour public averti". Et, en effet, même si on ne vire pas du tout dans le porno, cela reste sexuellement explicite. Mais, ce n'est pas là l'intérêt premier de l'histoire. Le scénario est excellent et montre le jeune Thomas changer au fil des pages .... et reste toujours des questions ouvertes quand on a tourné la dernière page : où est Alex ...
    Pour moi, c'est un des meilleurs albums des derniers mois