Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Hate Chroniques de la Haine

24/07/2017 1556 visiteurs 6.0/10 (3 notes)

« Ils violèrent leur Mère, la Terre, et l’immobilisèrent au moyen de chaînes de sorcellerie. La Lune prit feu ; le soleil gela ». Et ce fut un big bang inversé. Les éléments se figèrent. Des lignées humaines disparurent, d’autres devinrent monstrueuses. L’une d’elles asservit les autres, menée par son seigneur, nommé simplement Tyran. Mais la Terre-Mère, quoique moribonde, est animée d’un désir de vengeance. Alors, elle rallie Ver, immonde et insignifiante créature à trois jambes, dont la tribu est le garde-manger des dominants. Ver parvient à dérober un parchemin précieux. Commence alors une quête qui emmènera le gnome en des lieux et des situations que sa frêle imagination n’aurait pu engendrer.

Si Adrian Smith est peu connu dans le monde de la bande dessinée (on ne lui doit à ce jour que Broz qui n’a guère marqué les esprits), il est un illustrateur de renom de la licence de jeu Warhammer, notamment via son magazine officiel White Dwarf. Les connaisseurs en déduisent ainsi que Hate se déploie dans un univers typiquement Heroic Fantasy, dans des paysages de désolation peuplés d’êtres à la laideur exacerbée ou à la musculature surdimensionnée. S’y affrontent des esclaves, des gladiateurs, des rebelles et autres guerriers, en des combats épiques.

Smith a fait le choix d’un noir et gris oppressant, rendant parfaitement l’atmosphère de cendres de ces contrées sans soleil. Les formes émergent à peine des ténèbres, les décors sont flous, les ciels sont constamment menaçants. Mais son art est surtout celui des faciès terrifiants et des corps hypertrophiés. Ses monstres renvoient aussi bien la puissance que la peur, l’abnégation que la folie. Les regards sont sombres ou désespérés, jamais sereins. L’univers de Smith est en tension permanente.

Du point de vue narratif, il a fait des choix radicaux. Les dialogues sont quasiment inexistants, sans que cela nuise à la compréhension de l’intrigue. Par ailleurs, l’approche du dessin, typique de l’illustrateur qui aborde chaque case comme une œuvre à part, étire parfois exagérément les situations ou les scènes, tant le souci de saisir les visages ou les positions corporelles est prégnant. Ces séquences peuvent être prises comme des ralentis au sens cinématographique du terme, mais constituent parfois une pesanteur dans un récit de 280 pages.

La puissance du graphisme est à louer sans retenue, tandis que le découpage aurait mérité davantage de fluidité. Celles et ceux qui ne sont pas lassés par le schéma qui met en scène un personnage modeste bouleversant l’ordre d’un monde (on pense au Seigneur des anneaux ou au Grand Pouvoir du Chninkel) se délecteront de cet album très codifié mais visuellement envoûtant.

Par F.Houriez
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Hate
Chroniques de la Haine

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Tiburce2 Le 23/06/2017 à 10:29:08

    Un OVNI graphique ! Le dessin est époustouflant, tout en noir et blanc, avec un mouvement remarquable et une inventivité du graphisme et de la mise en scène à couper le souffle.
    Certes le scénario est un peu plat, mais les 280 pages sont d'une telle richesse visuelle que c'est un livre que je vais rouvrir régulièrement, pour le plaisir des yeux. Ca vaut le détour.
    4/5

    seb baum Le 18/06/2017 à 12:33:11

    Album indispensable pour la qualité du dessin !
    C'est sombre, c'est magnifique !!
    On n'achète pas cet album pour la profondeur du scénario mais on se laisse néanmoins porter par le destin de ce petit être difforme.