Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ni terre ni mer 1. Tome 1

17/07/2017 1605 visiteurs 6.0/10 (1 note)

D e beaux jeunes gens partis en balade sur un bateau sont pris dans une tempête et s'échouent sur une île où seuls les deux gardiens d'un phare vivent. Pas de radio, ni de moyens de communications et des hôtes peu avenants, le décor semble planté pour revenir sur ce qu'il s'est passé entre eux deux ans auparavant. Cela a scellé la fin de l'amitié du petit groupe et il est grand temps de tirer cette affaire au clair.

Olivier Megaton n'est pas vraiment un inconnu des fans de cinéma hollywoodien. Le réalisateur de blockbusters comme Taken (2 et 3) ou le Transporteur (3), est un véritable touche-à-tout (il a aussi réalisé des documentaires pour Arte, des clips et des pubs, mais aussi graffeur) et c'est naturellement qu'il a cédé face à l'insistance de Jean-Louis Bocquet lorsque celui-ci lui a proposé d'écrire pour le 9ème art. Pour son passage au médium bande dessinée, il est épaulé par Sylvain Ricard. Ensemble, ils proposent un thriller haletant sous forme de huis-clos particulièrement prenant. Dès les premières planches, l'alchimie opère et le savoir-faire est évident : le cadre choisi s'avère idéal et l'immersion est immédiate. Très vite, les protagonistes semblent dissimuler des secrets qui plombent leurs relations et les empêchent d'avancer. Là encore, l'effet est réussi, la curiosité est piquée à mesure que les éléments se dévoilent et que la tension monte. Mais, passés ces bons débuts, l'intrigue s'habille d'une certaine facilité qui peut amener à décrocher. En effet, les ficelles classiques du cinéma « grand spectacle » sont de sortie et le triptyque sexe-flashback-meutre n'est pas épargné au lecteur. Les rebondissements s'avèrent alors souvent prévisibles et les effets quelque peu forcés. Malgré tout, la narration reste fluide et les dernières planches réservent suffisamment de suspens pour accrocher.

Nicola Grenziellena et Sébastien Gérard forment le duo graphique. Le premier, qui était à l'œuvre début 2017 sur William Adams, Samouraï propose un dessin réaliste tout à fait convaincant. Les personnages sont bien croqués, les décors - la mer, le voilier et le phare - parfaitement maitrisés et le découpage, varié, s'accorde avec le rythme du récit. Les couleurs du second sont sobres et totalement à propos. Soulignant le stress des conditions météo ou la lourdeur de l'ambiance, elles collent à la tonalité des séquences et ajoutent à l'angoisse, qui va crescendo au fur et à mesure de la progression de l'histoire.

Même si ce premier acte manque de surprises, l'ensemble est bien ficelé et efficace. Il faudra toutefois attendre la conclusion pour se décider entre thriller grand spectacle réussi ou mise en place qui fait pschitt.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Ni terre ni mer
1. Tome 1

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 17/07/2017 à 17:58:29

    Un excellent récit sans aucune fausse note et mené à la perfection par les auteurs. On reconnait bien là, la touche cinématographique d'Olivier Megaton. Chacun des personnages à une identité solide et bien à lui. Le contexte angoissant, et glauque est très bien retranscrit notamment grâce au dessin et aux couleurs très sombre. On sent une tension permanente dans le récit. Le tout agrémenté par de mystérieuses scènes et conversations, ce qui nous laisse avec plein d'interrogations. Bref un suspens insoutenable qui nous entraîne jusqu'à la dernière page.
    Vivement la suite !!!!