Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Marshal Bass 1. Black & white

03/07/2017 13318 visiteurs 7.4/10 (7 notes)

Que le Colonel Terrence B. Helena vérifie mon identité passe encore, on n’est jamais trop prudent. Mais que pendant ce temps-là, j’attende son retour sous un soleil de plomb, ligoté sur un cheval qui se dérobe sous moi avec une corde au cou qui se fait insistante, il y a de meilleures manières d’apprécier un coucher de soleil…

Poisseux, sale, immoral et cynique "Black & white" raconte mon histoire grâce au duo qui présidait déjà à la destinée de "Nous les morts" et qui revient ici avec un western loin des clichés hollywoodiens. L’homme est un coyote pour l’homme dans les plaines d'Arizona et la loi du plus fort est toujours la meilleure, croyez-moi sur parole. Bienvenue à vous dans ces contrées où tous mes rêves me sont permis du moment que je suis du bon côté du colt !

Assumant ses références tout en sachant s’en démarquer, cet album ne fait pas dans la dentelle ni dans le cérébral, même si la psychologie des divers protagonistes est parfaitement ciselée, à commencer par la mienne. Un découpage au cordeau, des plans millimétrés, des ellipses parfaitement maîtrisées, une dynamique dans la narration qui ne laisse aucun instant de répit : tout est mis en œuvre afin de propulser le lecteur dans cette poursuite où la sueur et la boue sont mon lot quotidien. Pour rendre compte des personnalités rencontrées sous mon étoile de Marshal adjoint, le dessin d’Igor Kordey fait merveille. Pesant telle la chaleur qui me fait préférer un peu d’eau à du whisky, épais à l’image de la peur qui m'assaille, puissant comme la violence qui s'abat sur Dardanelle, le trait du dessinateur de "L’histoire secrète" se fond littéralement dans le récit de Darko Macan.

Mon nom est Bass, River Bass et je suis plutôt du genre taciturne et d’indéfinissable, plus vraiment « black » et certainement pas « white ». Je suis un idéaliste pragmatique qui essaye simplement de faire bouillir la marmite de sa petite famille. Que mes aventures durent encore quelques tomes pour ramasser suffisamment de billets afin me retirer en douceur et d’en savoir un peu plus sur la capacité de mes auteurs à renouveler un tant soit peu un genre qui tente de renaître de ses cendres.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.4

Informations sur l'album

Marshal Bass
1. Black & white

  • Currently 3.68/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (66 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 03/08/2021 à 22:38:39

    Arizona 1875.
    Un homme, assis sur un cheval, bras liés dans le dos, a le cou enserré dans une corde attachée à une solide branche.
    Tentative de suicide ? Ah, oui ? Avec les bras attachés dans le dos ?
    Disons qu’il est peut-être victime d’un malentendu. Le colonel Terrence B. Helena, qui dirige un groupe de marshals voulait s’assurer que monsieur Bass, un Noir, le presque mort, n’était pas en réalité un certain Bill Derby, malfaiteur qui effraie même les hommes du marshal. Celui-ci semble avoir réglé l’affaire, et après avoir vérifié l’identité du presque pendu s’en vient le délivrer. Il le délivre, mais n’en reste pas là ! Il lui fait une proposition… Honnête !

    Critique :

    Scénario violent, âmes sensibles s’abstenir ! Darko Macan met en scène un personnage inspiré de Bass Reeves, shérif adjoint qui a réellement existé et qui aurait procédé à plus de 3000 arrestations. Mais son Bass à lui mène une existence bien différente du personnage réel.

    Dans ce premier tome, on assiste à l’engagement de Bass comme marshal pour contrer un gang de blacks particulièrement violent. Bass reçoit pour mission de l’infiltrer…

    Le dessin de Kordey plaira certainement à beaucoup de monde. Je n’ai pas été particulièrement séduit.
    L’histoire tient la route. J’ai cependant du mal lorsqu’on prend un personnage qui a réellement existé et qu’on lui fait faire autre chose que ce qu’il a accompli, alors que cet individu était extraordinaire et qu’on aurait pu narrer sa véritable existence. Manque de documentation ? Paresse du scénariste ? Envie d’originalité ?

    Erik67 Le 04/11/2020 à 14:20:29

    Le western est plutôt un genre assez rare en bande dessinée malgré quelques séries qui ont réussi leur tour de force à populariser le genre. C’est toujours avec un certain plaisir que je découvre de nouveaux titres et non avec un esprit mal placé prêt à démolir comme on tire dans un saloon sur le mécréant. Il est vrai qu’on n’est jamais à l’abri d’une balle perdue.

    Ceci dit, Marshall Bass est un western original qui place un homme de couleur noir pour être m’adjoint d’un shérif qui va lui laisser tout le travail. Il est vrai que l’exploitation s’étend à toutes les professions et même les plus nobles. A cette époque, l’esclavage régnait en maître sur une bonne partie du territoire américain. Mais bon, dans l’Ouest et notamment en Arizona, tout est permis.

    On retrouve des scènes assez difficiles qui dépeignent une dure réalité de l’Ouest américain, un peu comme dans une série comme Bouncer. J’ai bien aimé le début où notre héros est en fort mauvaise posture comme à la fin d’ailleurs. J‘ai observé une réelle maîtrise du scénario ainsi que du découpage de ce récit. J’ai eu un peu de mal avec le dessinateur de L'Histoire Secrète mais bon passons. C’est plutôt un bon démarrage dans l’ensemble.

    minot Le 27/01/2020 à 13:42:05

    Je n'ai pas accroché à ce premier album. Bon, j'avoue aussi que le western n'est pas un genre qui me branche énormément, mais quand même. Le scénario est vraiment manichéen et le dessin épais et puissant n'est pas à mon goût (sans parler de la colorisation à l'ordinateur beaucoup trop "flashy" selon moi). L'ambiance - sale, poisseuse, écoeurante - m'a déplu. Bref, j'ai voulu essayé, je n'ai pas accroché. Je laisse la série aux amateurs du genre.

    Yovo Le 09/01/2019 à 21:23:14

    Bonne entrée en matière pour ce western assez classique. Il ne m’avait pas forcément emballé au départ, ce sont plutôt les bons commentaires qui m’ont convaincus.
    Ambiance et personnages sont au rendez-vous, c’est vrai, mais j’avoue que j’en attendais mieux au niveau du dessin. Les visages, notamment, sont parfois assez médiocres. En revanche paysages, décors et couleurs sont superbes. Je ne regrette pas l'achat et vais prendre la suite en espérant qu’elle soit un peu meilleure scénaristiquement parlant.

    Lakazdelonclepol Le 15/12/2018 à 18:49:51

    Cette série est à l'image du western 2018 au cinéma, "Hostiles" et les "Frères Sisters", soit du pur plomb fondu dans nos méninges fatiguées.
    Quant au dessin ! du Michelange !

    kergan666 Le 04/11/2018 à 22:28:04

    j'ai découvert cette série un peu par hasard et, comme souvent, celui-ci a bien fait les choses.
    la vision de l'ouest américain est vraiment différente de celle que l'on voit habituellement sur le sujet.
    mais, je pense, qu'elle est plus proche de ce qu'a réellement été la vie à cette époque.
    il suffit de visiter une fois une ville fantôme pour se rendre compte que nos représentations de cette période sont fausses.
    donc, cette série est franchement bonne.
    les dessins sont un peu difficile au début à apprécier mais au bout de quelques pages l'oeil s'habitue et il est possible de rentrer complétement dans l'histoire de ce premier marshall noir.
    autant dire qu'à l'époque sa vie devait être "compliquée".
    les albums peuvent se lire séparément ce que j'apprécie particulièrement.
    une bonne série qui ne deviendra peut être pas un nouveau Blueberry mais qui tient pourtant bien la route.

    Zorglubu Le 26/02/2018 à 14:15:15

    J'ai exactement le même avis que "Saint - Jean" ci dessous. Je ne suis clairement pas fan à la base du dessin de Kordey mais je dois bien dire qu'à la différence de "Nous les morts" il est suffisamment clair pour ne pasme perdre en chemin. Le scenario est bon (classique mais efficace). A essayer !

    BASSET Le 05/08/2017 à 05:18:54

    Après Sykes, Undertaker et l'homme qui n'aimait pas les armes à feu, voici une nouvelle série western.
    Tiré d'une histoire vraie de l'un des tous premiers US Marshall de couleur de l'histoire américaine.
    Le scénario nous montre comment ce nouveau héro de la BD devient Marshall. L'adaptation des faits historiques est pleinement réussie.
    Pour ceux qui n'aime pas le noir, ils seront forcément déçus car le dessin de d'Igor Kordey est très porté sur celui-ci, pour ma part j'adore, les dessins sont superbes, ils reflètent bien l'ambiance du scénario.
    Les couleurs correspondent parfaitement à l'ambiance générale de l'album.
    En résumé : c'est un bon album, j'ai beaucoup aimé . A collectionné pour les amateurs.

    Saint -Jean Le 27/07/2017 à 10:20:22

    C'est un bon album. Un album qu'il faut lire pour ceux qui aime le genre western qui fait son grand retour. le scénario, sans grand rebondissement, tient bien la route. Le dessin de Kordey... ce n'est pas le style que je préfère mais il y a des vignettes que j'ai bien aimées. Total: J'ai passé un bon moment. Je ne regrette pas l'achat.