Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Yoko Tsuno 28. Le temple des immortels

12/06/2017 6748 visiteurs 5.0/10 (1 note)

Très chère Yoko,

Je viens de lire vos vingt-huitièmes aventures avec un mélange d’impatience et de crainte.
L’impatience de vous retrouver, vous que j’avais découverte sagement rangée dans les rayonnages d’une bibliothèque municipale en 1975, il y a une éternité. Avec Laureline, vous étiez les égéries de ma prime adolescence, la fille du vent et celle du temps…
La crainte aussi car l’âge aidant, je me suis aperçu qu’à défaut de vieillir, vous n’évoluiez également pas, vous confinant dans le registre de l’éternelle jeune fille « bien comme il faut » ! De plus, au fil des albums, le sentiment de déjà-lu devenait de plus en plus prégnant et votre stagnation psychologique irritait le « vieux con » que j’étais devenu.
"Le temple des immortels" est pour moi l’histoire de trop, celle qui me fait dire que je n’ai plus l’état d’esprit nécessaire pour apprécier un album aux décors parfaits mais aux personnages parfois approximatifs et (surtout) au scénario confus, cousu de fil blanc et sans réelle profondeur. Désormais, la tendresse d’hier ne réussit plus à excuser les « défauts » d’aujourd’hui. D’autant plus que je me souviens encore de vos exploits passés…
N'y voyez aucune volonté de vous blesser, chère Yoko, mais les années passant, je n’arrive plus à vous comprendre. Ceci étant, je vous connais depuis trop longtemps pour vous abandonner maintenant et je serais là pour votre vingt-neuvième aventure…, mais simplement pour m’assurer que vous allez toujours bien.

Bien à vous.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Yoko Tsuno
28. Le temple des immortels

  • Currently 2.04/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (25 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    gombert10 Le 02/07/2019 à 13:35:44

    Toujours une fan de yoko stuno dont j attend vivement le prochain.... les dessins sont certes moins bien réalisé (mais c est peut être qu'il s'agit d'un style différent!) Mais l intrigue est toujours aussi bien réalisé . Seul petit hic je dirais c'est que on lit toujours les phénomènes paranormaux (les bd ne change pas de style comme avt passant d une bd de science fiction a une bd policière avec des crimes)

    walt384 Le 31/01/2018 à 23:09:59

    Indispensable comme les 27 autres!
    Les dessins toujours aussi beaux que ceux qui m ont fait rever il y a deja plusieurs annees pour le premier numero. L intrigue toujours aussi classique mais c est si bon de revivre ces aventures qui se ressemblent et nous rajeunissent Vivement le 29...et le 30! Faites nous rever monsieur Leloup!

    Rody Sansei Le 27/07/2017 à 09:51:03

    Un dessin de plus en plus passable (c'est le même qu'il y a 25 ans, avec de plus en plus d'erreur de proportions et des visages trop changeants). Concernant l'histoire, elle est relativement classique pour un Yoko Tsuno, a des airs de déjà vu, reste plutôt simple et sans surprise.
    Le temps des meilleurs Yoko est vraiment très lointain.

    archipolizioto Le 21/06/2017 à 07:48:57

    Quelle déception ! Comme chaque album de la collection, que je lis depuis tellement d'années avec plaisir, je l'attendais avec impatience celui ci. Mais voila, la magie n'opère plus. Plus aucun plaisir ! Déjà le dessin des personnages n'est plus aussi soigné qu'avant. Visages inexpressifs, presque "mal dessinés" a l'inverse des décors qui restent magnifiques. Une histoire confuse et redondante (cette impression de déjà lu est présente tout au long de l'album). On a le sentiment que même Yoko n'y crois plus dans cette histoire, et qu'elle se traine péniblement jusqu’à la fin de l'album. Dés les premières pages, il y a quelque chose qui ne va pas. Le début de l'histoire, enregistrement musical complétement ridicule, n'est qu'un prétexte servant uniquement à dessiner (une dernière fois ?) , et pour quelques cases seulement, ces personnages récurrents de la série qui déjà n'avaient déjà que peu de profondeurs (Vic, Paul, Ingrid..) Cet album m'est tombé des bras en le lisant. J'espère tout de même que ce ne sera pas le dernier de Monsieur Leloup. Ca serait dommage de finir la série par ce temple des immortels, qui à coup sur ne le restera pas dans les mémoires.

    Roy1 Le 19/06/2017 à 12:12:13

    Je pense que Leloup n'écrit plus que pour lui-même ! Parce qu'avec cet album, je pense qu'on est en train d'atteindre le fond. Le record de page inutiles au début de l'histoire du maléfice de l'améthyste (près de 10) tient toujours. Mais toute l'introduction ne sert à rien d'autre qu'à mettre des personnages qui ne servent plus à rien. Je ne compend absolument plus rien à l'histoire, à ses tenants et surtout ses aboutissants ! ... Pourquoi se croit-il obliger de nous remettre tous les personnages possibles dans tous les albums depuis la servante de lucifer ? On sait bien, même sans les voir qu'ils existent par ailleurs. En plus du manque total d'évolution des personnages on assiste à une complète régression de certains personnages jadis majeurs : Vic et Pol, pilotes d'avions espions stratosphériques, de gros porteurs militaires et civils et surtout d'engins extraterrestre qui se retrouvent réduit à superviser un banal enregistrement au lieu d'aller à l'aventure ! ... L'auteur s'entête à nous imposer une Emilia, comme comic relief remplaçante de Pol, sans la moindre envergure qui n'apporte pas grand chose à l'histoire que des embrouilles. Il est temps pour Leloup de passer la mains ou de s'associer pour faire évoluer ses personnages : Vic peut aller s'installer définitivement sur Vinéa, ce qu'il aurait du faire depuis longtemps. Il constituera un bon point d'encrage pour ce volet de la série ; Pol doit aller de son côté avec Mieke qui elle aussi doit évoluer et cesser d'être la "cruche au service des autres" pour être lancée dans une aventure (temporelle pourquoi pas) digne d'elle. Il y a beaucoup de personnages marquant qu'on aurait aimé revoir (ceux de la frontière de la vie et ses parents par exemple) et j'aimerai la revoir dans une histoire comtemporaine de hard-science comme message pour l'éternité, le feux de wotan, la frontière de la vie ou encore le septième code (sans Emilia !) ... Le contenu n'est vraiment plus à la haureur du contenant ! ...

    Jiefd64 Le 18/06/2017 à 16:57:36

    Sentiment de déception partagé avec les autres commentaires, essentiellement du fait du scénario. Les planches restent superbes même si le dessin de quelques visages présente ici ou là de petites faiblesses dans les perspectives.
    Mais l'histoire vous perd rapidement. Après un démarrage poussif (quel intérêt de faire démarrer l'histoire sur les bords du Rhin pour nous conduire finalement en Ecosse où elle démarre vraiment ?), elle enchaîne les passages par des mondes/peuples différents, en reprenant les références d'albums plus ou moins récents (dont le vieux lecteur que je suis a oublié l'intrigue), avec une multitude de personnages anciens et nouveaux (on ne sait plus qui est qui) et un fil conducteur ténu qui ne présente que peu d'intérêt. Plus Yoko s'enfonce dans les entrailles de la Terre et plus le lecteur s'enfonce dans l'incompréhension. Une lecture au final pénible.
    Alors il reste un goût de nostalgie pour une série qui vous a accompagné une grande partie de votre existence.

    gfbeurtheret Le 15/06/2017 à 14:05:57

    Malheureusement, comme pour les précédents opus, la déception est de mise.
    Je ne retrouve plus le charme des premiers album. Khany, Vic et Pol sont devenus des faire valoir sans saveur, de nouveaux personnages en nombres sont apparu sans aucun relief dans leur personnalité.
    Le scénario est vide.
    Mais il reste Yoko et le dessin.
    Si je n'étais pas un aficionado de la série, je l'abandonnerais bien vite.
    Cet album mérite 1 étoile, mais j'en met 2 par passion pour la série.
    Conseil à Roger Leloup : Prenez un scénariste !

    bru Le 14/06/2017 à 08:24:18

    Je partage totalement l'avis de Salin. Je trouve qu'il n'y a plus d'évolution. Les dessins sont toujours aussi beaux mais le scénario n'est pas à la hauteur : trop compliqué, trop confus, sans trame ni intrique claire. Et puis, je n'ai pas retrouvé les personnages secondaires comme Vic et Pol. Ca enlève au charme.

    kerbala5 Le 12/06/2017 à 10:33:08

    Lecteur depuis ses débuts dans le journal Spirou, je suis un peu déçu. Le charme opère beaucoup moins que dans les albums précédents. Déjà que je trouvais que le tome 27 n'étais pas une réussite, là je reste sur ma faim. Serait ce la fin d'une époque ou moi qui est trop vieilli ? Néanmoins, je continuerais à acheter la série bien que je doute que Roger Leloup puisse en sortir encore de nombreuses nouveautés.