Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

H eïdi a grandi et, au fil des saisons, la petite fille s’en est allée…

Heïdi au printemps est une métaphore pour parler de tous - et peut-être de soi - à travers une figure mythique des alpages suisses. Si la question mériterait d’être posée à Marie Spénale de savoir pourquoi s’intéresser à une héroïne immortalisée au cinéma par Luigi Comencini en 1952 ou plus récemment par Isao Takahata en 1974 pour s’entretenir d’adolescence avec des lecteurs(trices) probablement né(e)s après 1990, la réponse n’est - au demeurant - pas fondamentale pour apprécier ce joli album.

Avec un dessin aux effets de ligne claire et une mise en couleurs toute en aplats, cette Heidi-là pourrait s’adresser - de prime abord - aux plus jeunes. Les éditions Delcourt ne s’y sont pas trompées et ont tenu à mettre les choses au clair avec un sticker des plus explicites. Toutefois, pas de quoi se relever la nuit pour un public adolescent qui en a certainement déjà vu d’autres.

Heïdi n’est plus une enfant et voit désormais le monde qui l’entoure avec un regard nouveau et des envies différentes. Le désir qu’elle découvre en elle, l’aspiration à vivre ailleurs, autre chose et autrement sont mis en scène avec une spontanéité, une simplicité et un naturel qui n’ont rien de perturbant et encore moins de choquant. Reprenant une histoire connue, Marie Spénale en livre une suite en variations toutes personnelles et sait évoquer avec douceur, voire un brin d’humour et d’idéalisme, une période de la vie souvent troublée par de nombreuses incertitudes et contradictions.

Délicat, un rien naïf, Heïdi au printemps dépeint une manière idéalisée et pleine de fraîcheur de vivre son adolescence !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Heidi au printemps

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.