Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Le grimoire du petit peuple 2. La forêt

02/05/2005 8876 visiteurs 6.5/10 (4 notes)

I l y a des séries au titre évocateur… rien qu’à la lecture de celui-ci, certains sont d’emblée plongés dans une rêverie peuplée de merveilleux, de magie, de veillées au coin du feu et de légendes autour de personnages pittoresques. Si vous en faites partie, nul doute que ce recueil de contes ne vous décevra pas.

Quelques mois après un premier tome dédié au Crépuscule, ce moment qui nous fait passer de l’autre côté de la réalité, Pierre Dubois, « l’elficologue », choisit le thème de la Fôret, terrain propice au fantastique et au merveilleux. Avec encore une fois Civiello pour une superbe couverture et Le roux pour les transitions illustrées, il invite cette fois Lecureley (Arthur), Gajic (Le Fléau des Dieux), Bertail (Shandy), Vermot-Desroches (Donjon Monster) et Ségur (Légende des contrées oubliées).

Tous ces dessinateurs ont des univers qui ne sont pas forcément proches les uns des autres, et le passage d’un style à l’autre est parfois étonnant. Ce sentiment passager s’efface cependant rapidement devant la qualité des histoires et la pertinence du choix des dessinateurs. Ainsi par exemple, le trait loufoque de Vermot-Desroches se marie parfaitement avec le côté « farce » de l’histoire qu’il illustre.

Cet album est donc une vraie réussite, en dépit d’histoires parfois un peu courtes, et on attend donc avec impatience le troisième tome consacré aux Tavernes.

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Le grimoire du petit peuple
2. La forêt

  • Currently 4.05/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (22 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Pulp_Sirius Le 12/04/2022 à 00:44:59

    Continuation du premier tome, même concept. Je noterai les histoires en dépit de leur brièveté, car TOUTES les histoires auraient gagné à être plus longues.

    - Le Leichy (Thierry Ségur) - 3/5
    Histoire d'une femme qui aide des monstres et qui finit par voir ce qu'elle ne devrait pas voir. Une idée qui mériterait un album complet.

    - Mama Padurii (Aleksa Gajic) - 3/5
    Le plus beau dessin de l'album. L'histoire de trois frères qui doivent accomplir une quête mais dont seul le plus jeune réussit grâce à sa bonté est cependant assez classique.

    - La Charmuzelle (Jérôme Lereculey) - 2/5
    Une succube s'attaque à de jeunes hommes innocents. Que faire pour la détruire? Bof.

    - Le Troll des forêts (Jean-Emmanuel Vermot-Desroches) - 4/5
    Encore une histoire de trois frères dont seul le plus jeune se montre plus futé que les autres... Par contre, ici le plus jeune doit s'entretenir avec un Troll et gagner par la ruse. J'ai bien aimé.

    - Milloraine (Dominique Bertail) - 4/5
    Préféreriez-vous avoir une femme belle de nuit et laide de jour ou laide de nuit et belle de jour? Un charmant dilemme pour notre héros. Une autre bonne histoire.

    J'ai trouvé les histoires légèrement meilleures que dans le premier album, dans l'ensemble.