Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

D e New York à Londres, la fin des années soixante-dix est marquée par l’émergence d’un nouveau courant musical et culturel : le Punk ! Réaction violente à un certain embourgeoisement du rock, ce mouvement, en deux accords mal ajustés et une rythmique hallucinée est le cri d’une génération qui voit arriver la fin des trente glorieuses. La société est sur le point d'aller dans le mur : les Clash, les Sex Pistols et les Ramones jouent les crash-tests.

Xavier Bétaucourt, Bruno Cadène et Éric Cartier racontent l’épopée du quatuor de Forest Hills NY en utilisant Dee-Dee, le bassiste et principal auteur du groupe, comme fil rouge et narrateur. Sujet oblige, il y est question de musique, de drogue (beaucoup, évidemment) et de galères sans fin. À leur décharge, les membres de la famille Ramones ne sont pas vraiment nés sous une bonne étoile. Dee Dee en est le parfait exemple : père militaire violent, mère alcoolique, il souffre lui-même de graves problèmes psychologiques. Le jeune homme trouve une échappatoire miraculeuse dans la composition et les concerts, ce qui ne l’empêche pas de sombrer régulièrement dans la dépendance. De plus, les relations entre les quatre musiciens s’avèrent au mieux exécrables, sans compter que le succès d’estime de la foule et des critiques ne se traduit pas au niveau comptable. Les ventes de leurs disques sont misérables et les obligent à multiplier apparitions et tournées épuisantes. Dur dur d’être un rebelle quand la gloire n’arrive pas.

Sur le plan de la BD, si ce biopic s’avère parfaitement documenté, il est malencontreusement bien trop sagement raconté. L’œuvre des Ramones est caractérisée par son impact et, surtout, sa densité (pas une chanson de plus de 2’30 !) : de la rage, des rancœurs, du désespoir ! Le découpage très serré et la mise en page trop statique ne rendent pas hommage à cette folle aventure humano-musicale. Même si le trait charbonneux d’Éric Cartier se montre élégant et bien posé, le manque de nuances dans les ambiances (quelles que soient les villes et les années, la lumière et les odeurs sont identiques) rend la lecture un peu monotone et sans réel relief.

En résumé, l’information est bien là et elle est joliment racontée. Par contre, tant l’esprit et la fureur du moment semblent s’être perdu quelque part en route. Heureusement, on peut toujours se consoler :

«  Hey ho, let's go! hey ho, let's go!
Hey ho, let's go! hey ho, let's go!
They're forming in straight line
They're going through a tight wind
The kids are losing their minds
The blitzkrieg bop !
 »

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

One, two, three, four, Ramones!

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kolbeinn Le 10/03/2018 à 17:37:32

    Pas d'accord avec l'avis précédent. Les ellipses sont parfaitement documentés par les commentaires en fin d'album, une contrainte de lecture mais qui allège les planches. L'histoire illustrée des Ramones mais aussi en arrière-plan celle du punk rock également, biopics et biographies passent pourtant rarement en BD. Enfin, on reconnaitra en guest-stars dans certaines vignettes, à qui sait les retrouver, une ribambelle de musiciens plus ou moins célèbres... J'ai pris un immense plaisir.

    Hublot Le 30/06/2017 à 14:20:10

    Confus, brouillon, pas facile ! Rien à dire sur le dessin, sur l'édition. Mais difficile à lire. Difficile d'identifier les personnages, des allers retours temporels pas très clair. Dommage ! Peut-être en deuxième lecture.