Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Forçats 2. Le Prix de la liberté

02/06/2017 2842 visiteurs 6.3/10 (4 notes)

L es efforts d’Albert Londres pour appeler à la libération d’Eugène Dieudonné portent enfin leurs fruits : sa grâce va lui être accordée d’ici deux ans. À Cayenne, malgré la bonne nouvelle, cet ultime délai est celui de trop et le prisonnier s’évade ! Déclaré mort par les autorités, il aurait, en fait, réussi à atteindre le Brésil. Avant d’achever la lutte pour la réhabilitation du bagnard, le célèbre journaliste veut en avoir le cœur net et s’embarque pour l’Amérique du Sud.

Le prix de la liberté clôture Forçats. Étrangement organisé et truffé d’apartés historico-explicatifs, ce deuxième tome tente principalement de résumer l’action de Londres en tant qu’acteur de la dénonciation du bagne. Ses relations avec son éditeur et ses collègues (Andrée Viollis, en particulier) décrivent justement les difficultés de ce combat journalistique. Comme il faut finir le récit, Patrice Perna revient également sur l’autre figure centrale de ce diptyque, Dieudonné. Les raisons de son emprisonnement, l’enquête bâclée, son procès à charge, sa dernière évasion et ce qui s’ensuit sont aussi racontés. Malheureusement, les incessants allers et retours entre ces axes s’avèrent difficiles à suivre. De plus, l’énorme quantité d’informations nécessaire à une bonne compréhension de l’époque surchargent fortement la lecture. Certes, le propos est passionnant et les différents enjeux cruciaux, mais quelle lourdeur dans la narration ! L’album manque de respiration et de répit (voire d’un troisième volume pour équilibrer cette ambitieuse entreprise).

Sombre, même en plein jour, c’est ainsi que Fabien Bedouel aborde cette dernière ligne droite. Usant d’un trait qui lorgne de plus en plus vers Mike Mignola, le dessinateur dépeint avec force noirceur ces années 20. Par contre, si l’effet général est saisissant, le rendu s'avère presque monolithique et sans nuance. France, Guyane ou Brésil, présent et passé, toutes les planches baignent dans la même atmosphère sévère et désespérée (les regards lourds des protagonistes en disent long à ce sujet). Oui, les faits sont graves, impardonnables, mais, finalement, le condamné n’a-t-il pas été pardonné ? Comme pour les mots, un peu plus de subtilité dans la manière aurait été la bienvenue.

Malgré une mise forme trop forcée par moments, Forçats reste une excellente œuvre de mémoire qui ne laisse pas indifférent.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Forçats
2. Le Prix de la liberté

  • Currently 4.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Hublot Le 21/05/2017 à 21:11:13

    J'aime les belles bd et j'aime que la bd m'apprenne des choses, c'est le cas de Forçats ! A lire absolument !