Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

I ntrigant album « mille-feuilles » que Paiement accepté, Ugo Bienvenu y mélange un âpre récit psychologique avec une description passablement technique de l’industrie du cinéma, le tout dans un creuset où anticipation et chronique socio-culturelle se côtoient naturellement. Jeu de piste pour désarçonner le lecteur ? Même pas, il s’agit simplement d’un roman (dessiné) finement construit et raconté.

Très voisin d’une certaine littérature contemporaine, l’ouvrage recèle de nombreuses qualités, tant stylistiques que thématiques. En effet, l’auteur de Sukkwan Island a choisi un cheminement narratif ambitieux et parfois exigeant pour dérouler son propos. Si le nœud central de l’intrigue s’avère conventionnel – un homme comblé par la vie doit se remettre en question après un grave accident -, le développement des événements et, surtout, la richesse des pistes narratives, rendent la lecture prenante et très enrichissante, particulièrement pour ceux que les enjeux sociétaux interpellent. Évidemment, ce type de récit « intello » peut rebuter. Pourtant, en y regardant de plus près ou en osant franchement s’y plonger, l’histoire se révèle profondément touchante. Le héros, un créateur génial à l’ego démesuré, se retrouve face à lui-même et est forcé de réapprendre, avec l’aide de quelques personnages secondaires pertinents, ce qui fait le sel de l’existence. Candide n’est pas loin et le salut de l’âme, plus proche que l’on croit.

L’approche graphique néo-classique – le trait rappelle agréablement Paul Gillon ou Raymond Poïvet – et le traitement des couleurs façon Daniel Clowes donnent un cachet suranné et intemporel à l’ensemble. Le dessinateur met également à bon escient son expérience dans le dessin animé avec des cadrages larges, très « cinémascope ». Ce découpage typé apporte du mouvement et un réel sens de l’espace à ces pages où inventions futuristes étincelantes accompagnent et secondent des êtres humains de chair et d'os.

Œuvre de son temps, Paiement accepté réunit, sous le couvert d’une fable universelle, toutes les angoisses et les interrogations du monde actuel, de la fin des ressources naturelles aux limites du transhumanisme, en passant par l’éternelle quête du bonheur et de l’amour des siens.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Paiement accepté

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.