Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les chevaliers d'Héliopolis 1. Nigredo, l'œuvre au noir

18/05/2017 4514 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

L 'atmosphère est tendue dans la salle principale du temple sacré. Niché en haut d'une montagne au nord de l'Espagne, le lieu abrite la fraternité occulte des Chevaliers d'Heliopolis. Pour faire partie de cette confrérie d'alchimistes, Dix-Sept doit passer l'ultime épreuve qui démontrera sa valeur. Un combat à mains nues et à l'épée. Point d'atermoiement, le dénouement ne se fait pas attendre car le futur membre se débarrasse aisément de son adversaire. Lors de son intronisation, sa véritable identité est révélée : il n'est autre que le fils caché de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Maître Fucanelli ne s'est pas trompé sur les qualités de l'apprenti : il est prêt pour sa première mission.

Alexandro Jodorowski est un artiste touche-à-tout qui n'est plus à présenter. Dans cette nouvelle aventure, une uchronie, il imagine un autre destin pour Louis XVII, mort en prison à l'âge de dix ans. Il prend prétexte pour extrapoler à partir d'hypothèses de l'époque qui évoquaient la substitution du Dauphin par un autre garçon. Ce premier tome présente le jeune homme, les conditions de sa conception et de sa naissance pour le moins extravagantes, l'entourage gratiné et les début de sa quête initiatique. Le scénario est dense, très bien agencé entre flash-back et présent. Le mélange de faits avérés (meurtre de Marat, goutte de Louis XVIII) et de mythes (élixir de vie éternelle, cérémonie de la renaissance) fonctionne à merveille. Si l'imagination débordante de l'excellent conteur peut déconcerter au début avec quelques folies (un gorille qui parle, il fallait oser), elle reste cadrée et relativement cohérente. Le héros est audacieux, charmeur, intelligent et loyal à son ordre, en plus d'être doué dans le maniement des armes blanches. Les autres personnages ont leur part de truculence ou de mystère suivant leur appartenance et dégagent chacun de la présence.

Jérémy (Barracuda) s'est d'abord fait connaître en tant que coloriste de feu Philippe Delaby. Son style possède énormément de panache et convient parfaitement à ce genre de récit endiablé : ultra-réaliste, léché, fin. Le luxe et le faste des intérieurs de Versailles, les décors en général, ainsi que les costumes, sont retranscrits avec une précision et une minutie qui captivent d'emblée. Les détails foisonnent dans les grandes scènes aux jolies couleurs, du grand et beau spectacle.

Avec Les Chevaliers d'Héliopolis , le duo talentueux proposent une intrigue brillante et mouvementée sur fond d'ésotérisme et d'Histoire. Un riche cocktail qui se boit comme du petit lait.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Les chevaliers d'Héliopolis
1. Nigredo, l'œuvre au noir

  • Currently 3.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Docteur Jones86 Le 17/10/2017 à 13:06:14

    C'est certes pas la meilleure histoire de Jodo ni la BD du siècle, pourtant je trouve les avis biens durs a son égard.
    Déjà c'est très bien dessiné, les décors sont magnifiques et nous plonge dans une atmosphère sombre. Concernant le scénario je tiens à préciser que Jodorowsky n'est pas là pour donner un cours d'histoire mais offrir une fiction fantastique. Dans cet exercice il s'en sort plutôt bien puisqu'il arrive a captiver le lecteur du début à la fin.
    Un premier tome réussi!

    6350frederic Le 07/09/2017 à 17:02:12

    Il est vrai que l'histoire est vraiment malmenée mais une BD peut creer , inventer ,emettre des idées ; les uchronies existent bien , si on admet tout ca , voila un tres bon album : dessin comme dans " BARRACUDA " : super et un scenario bien mené , A LIRE

    Saint -Jean Le 12/07/2017 à 18:44:11

    Mon avis suit les autres mais moins critique. Le dessin est sans doute le point fort de l'album mais après, c'est vrai que le scénario... c'est un peu gros... On a du mal à imaginer Louis XVII en maître jedï ;-). Bon allez, j'attends la suite quand même.

    flupke Le 26/06/2017 à 18:07:03

    Un scénario indigent, nauséabond et malsain comme sait faire Jodo qui prend des libertés intolérables avec l'histoire en se foutant de la gueule du lecteur. C'est indigeste et c'est à peine sauvé par le dessin de Jérémy qui, en musclant son trait, nous fait du Delaby moins fin. Mais son dessin passe quand même. Donc série à fuir. Il y a d'autres BD plus intéressantes à lire en ce moment !!

    kergan666 Le 22/05/2017 à 20:22:46

    tout d'abord, les dessins sont très beaux comme d'habitude avec Jeremy.
    rien à dire de ce coté là.
    concernant le scénario en lui-même, il est bien mené de bout en bout mais j'avoue ne pas avoir réellement accroché.
    pourtant, je pense être bon public mais là sans plus.
    certain mélanges ne prennent pas avec moi pourtant je suis fan d'heroic fantasy mais mélanger Louis XVII, les alchimistes, Nostradamus, Imhotep, etc.. cela passe moyen.
    bon, en dehors de ces "petits" détails c'est une bonne BD et je vais, je pense, prendre plaisir à suivre cette série.

    kurdy1207 Le 22/05/2017 à 13:51:32

    Concernant le dessin de Jérémy, c’est un régal comme d’habitude. Après, je pense qu’une histoire un peu plus réaliste où il était possible de se poser des questions sur la fin de Louis XVII aurait été de meilleur goût que cette aventure mêlant l’histoire et le fantastique. Reste que l’on ne s’ennuie à aucun instant. Beaucoup apprécieront cette BD qui ne manque pas de charme. Louis XVII hermaphrodite ! Fallait y penser. Et ne boudons pas notre plaisir autour de cette histoire concoctée par un très grand la BD et un futur très grand.
    Pour finir, j'ai quand même beaucoup aimé. Et ce Jérémy, quel talent !

    jphomehr16 Le 21/05/2017 à 18:08:20

    Scénario très original avec un dessin très plaisant. J'attends avec impatience le tome 2 de cette série en 4 tomes.