Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sans famille (Dégruel) 3. Le cygne

28/04/2005 25653 visiteurs 8.0/10 (2 notes)

Séparé de sa mère adoptive dans "Mère Barberin", puis de son maître dans "La Troupe du Signor Vitalis", Rémi est livré à lui-même. Et la vie de saltimbanque n’est pas facile lorsque l’on n’a que trois sous en poche, cinq estomacs à remplir et personne sur qui compter ! Comme un ange tombé du ciel, "Le Cygne" et ses occupants croisent alors le chemin de la petite troupe…

Yann Dégruel poursuit son adaptation du roman Sans Famille d’Hector Malot avec ce troisième tome. Toujours aussi respectueux de l’œuvre originale, comme en témoigne l’utilisation quasi systématique des dialogues et textes descriptifs tirés du livre, l’auteur a su conserver toute l’émotion et la poésie de l’histoire de ce petit orphelin.

Bien loin du ton excessivement larmoyant du dessin animé nippon datant de quelques années, on redécouvre ici la véritable histoire de Rémi. C’était d’ailleurs le premier désir de Yann Dégruel et le pari est admirablement réussi, tant les trois tomes parus à ce jour ont su retranscrire toute la justesse et la beauté du récit. Pourtant ce n’était pas chose aisée au vu des contraintes de place imposées par la collection Delcourt Jeunesse. Dans ce tome, nous faisons la connaissance de Mlle Milligan et de son fils Arthur pour des instants heureux dans la vie de la troupe. Les différents personnages sont toujours aussi attachants et comme on pouvait les imaginer à la lecture du roman.

On éprouve énormément de plaisir à suivre le quotidien du petit Rémi, non seulement pour les textes d’Hector Malot mais également pour savourer le talent graphique de Yann Dégruel. Difficile d’ailleurs de définir son trait tant il est original. Il utilise avec brio diverses techniques et textures pour un rendu particulier de toute beauté. L'émotion qui ressort de chaque case est palpable, et une fois de plus, l’auteur donne une grande importance au regard à l'aide de nombreux gros plans sur les visages. Enfin, la mise en couleur est absolument superbe, notamment l'utilisation de l’aquarelle qui sublime les décors de cases qui laissent rêveur.

Ce troisième tome couvre une soixantaine de pages du premier tome du roman Sans Famille, c'est-à-dire du chapitre 11 au début du 14, sur un total de 44. On se demande donc comment l’auteur réussira à résumer les trente derniers chapitres en trois tomes… Espérons que les éditions Delcourt lui permettront de réaliser trois tomes supplémentaires pour terminer cette adaptation !

Ne ratez surtout pas ce petit bijou, qui au même titre que le Vent dans les Saules et le Magicien d’Oz, constitue une adaptation fidèle et juste. Donc, il vous reste quelques mois pour découvrir cette série avant le quatrième tome, sans aucun doute un des plus tristes, intitulé Neige et Loups.

Par R. Bézard
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Sans famille (Dégruel)
3. Le cygne

  • Currently 4.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    stephaaanie Le 06/03/2013 à 13:22:56

    Que c'est beau ; le roman et les personnages sont très bien dessinés. On avance dans une ambiance apaisante, aux couleurs douces ; Vitalis est un beau et gentil vieil homme qui ne se laisse pas abattre par les difficultés, et Rémi, notre petit héros a une bouille qu'on a envie d'embrasser avec de grands yeux expressifs. Les sentiments sont justes, et Rémi évolue tout doucement de sa séparation déchirante avec sa maman, grâce à un Vitalis plein d'attention, à devenir un petit garçon qui saura aussi se débrouiller tout seul, avec les petits coups de pouce de la vie, quand cela s'avèrera nécessaire. A la fin de ce troisième tome, Vitalis et Rémi se sont retrouvés et reprennent leur petit bonhomme de chemin. Vite vite la suite.. ah non, ici on ne cours pas, tout est paisible et en chanson.

    Christophe C. Le 14/04/2005 à 11:40:26

    C'est toujours aussi biebn. L'histore est bien construite, l'auteur a réussi a rendre les divers personnages très sympathiques et en plus il arrive a faire passer toute une série d'émotions à travers ces personnages et son dessin. On a beau connaitre déjà l'histoire une fois l'album refermé on veut la suite.