Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Tony Chu - Détective cannibale 12. Le Dernier repas

01/05/2017 5652 visiteurs 7.3/10 (3 notes)

V oilà, c’est fini !

En guise d'introduction, il y a mieux ! Pourtant, tel est le constat à la lecture de ce dernier volet des aventures de Tony Chu, flic cibopathe. Conçu un soir particulièrement arrosé (et vraisemblablement pas au jus de betteraves) en marge du San Diego Comic Con en 2008, il fallait une sacrée dose d’optimisme pour parier un dollar sur ce pitch à dormir debout. Mais le talent aidant, le rêve américain a encore frappé !

En autant d’albums qu’en compte une douzaine d’œufs, John Layman et Rob Guillory nous ont entraîné dans leur univers délirant à l’humour au énième degré, à la manière de feu Gotlib. Exubérant, prolixe, excessif, expansif, débridé, iconoclaste, halluciné et hallucinant… les qualificatifs ne manquent pas pour caractériser ce travail salué par deux Eisner Awards et un Harvey Award. À ce titre, dernier repas fait office de best off. Le trait de Rob Guillory a gagné en maturité ce que son personnage a perdu en illusion, l’accompagnant ainsi jusque dans ses blessures les plus profondes pendant que John Layman déroulait un scénario aux digressions ubuesques, mais au fil rouge d’une belle rectitude. Graphiquement des plus maîtrisés, notamment dans sa composition, sachant préserver les recettes qui ont fait son succès, cet ultime opus referme une série aussi atypique que transgressive, prouvant si besoin était que d’un grand n’importe quoi, peut sortir un petit quelque chose.

Un seul regret cependant, la base line de la version française, traduire cibopathe par cannibale… quelle faute de goût !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Tony Chu - Détective cannibale
12. Le Dernier repas

  • Currently 4.56/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.