Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La louve (Palloni) La Louve

17/04/2017 1620 visiteurs 7.0/10 (3 notes)

G inger mène une double existence. Comme beaucoup de femmes, elle fait deux journées en une : épouse modèle et mère aimante en soirée, « homme de main » sans scrupule d’un usurier que nul ne connait, le jour.

Dans un album carré aux vingt chapitres pleins d’un gaufrier aux cases de taille identique, Lorenzo Palloni (The Corner, L’île) rythme la spirale infernale dans laquelle s’enfonce une héroïne qui œuvre dans un secteur où la pitié n’est pas de mise. Porté par un graphisme auquel les cent quatre-vingts pages permettent de s’acclimater, La louve dissèque le parcours émotionnel de Ginger qui ne sait que faire de ses dix doigts sinon frapper, frapper et frapper encore et qui, au fil des passages à tabac, prend progressivement conscience que sa violence n’est ni un moyen d’exister ni de subsister.

Sans aucun effet de style inutile, si ce n’est quelques jolies figures dans l’agencement de certaines planches, Lorenzo Palloni a la volonté de rendre compte – au travers de la monotonie du 9x9 - de la brutale routine où s’enferme son personnage principal.

Une histoire atypique, souvent racontée à la première personne, que certains prendront plaisir à recommander.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La louve (Palloni)
La Louve

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.