Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Nic Oumouk 1. Total souk pour Nic Oumouk

25/04/2005 14175 visiteurs 6.9/10 (12 notes)

N ic Oumouk est un jeune collégien vivant en banlieue, entouré de sa bande de potes. Quand il ne se fait pas racketter ou maltraiter, il se la joue délinquant de bas étage et devient le roi du tag ! Mais Edukator veille et il ne laissera jamais quiconque écrire sur un mur "la police c'est des crétin". Nic se fait prendre, il taguera 100 fois "Je m'appelle Nic Oumouk et je suis un bourricot qui ne connaît pas le pluriel" et devient la honte du quartier. Cette fois-ci y en a marre, il va falloir éradiquer cet Edukator.

Manu Larcenet se lance dans une nouvelle série humoristique. Il oublie ainsi pour un temps des récits plus intimistes tels que Le combat ordinaire ou Le retour à la terre pour revenir à un style plus léger rappelant ses albums publiés chez Fluide glacial. On y retrouve un humour naïf mais extrêmement efficace relativement proche de sa série Les cosmonautes du futur (sur un scénario de Lewis Trondheim), à laquelle il fait d'ailleurs un petit clin d'œil.

La mise en scène d'enfants malicieux et plein de rêves irréalisables fonctionne encore à merveille et permet des dialogues savoureux et percutants. Larcenet en profite alors pour faire passer des valeurs fondamentales telles que le respect, l'amitié, l'ambition ou l'importance de l'éducation dans les milieux défavorisés. Le résultat est pourtant loin d'être moralisateurs ou pénible à lire car il a le talent pour aborder ce genre de sujet de la meilleure des façons : drôle, subtile, irrésistible.

Sans surprise, on prend une nouvelle fois beaucoup de plaisir avec ce nouvel album de Larcenet et on ne peut qu'attendre son prochain avec impatience.






Nic Oumouk : traduction des textes en arabe
pagecasetexte
20 7Espèce d'âne
21 5Espèce d'ignorant, âne
31 7Arrête de bouger, espèce de fils de cochon parce que tu m'embrouilles
31 8La Situation est pire qu'en Irak / Où aller pour avoir la Paix ?
31 11Tu commences à m'énerver, le mieux pour toi est que tu te casses au plus vite si tu ne veux pas avoir une balle dans la nuque
321Espèce de sale français
324Tu me gènes, mais comme tu es là, rends-toi au moins utile
325Prends ça, prends
327Oui il manque de cohérence entre la couleur bleu et … la couleur rose de la fleur qui est un peu forte
328Casse-toi d'ici, sinon je te lapide
46 3Les choses seraient plus faciles si tu lui racontais la vérité


Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
6.9

Informations sur l'album

Nic Oumouk
1. Total souk pour Nic Oumouk

  • Currently 3.53/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (172 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 15/03/2013 à 18:33:35

    Beaucoup d'humour et d'éclats de rire à la lecture de cette BD qui caricature avec beaucoup de tendresse la banlieue et ses racailles. Dessin efficace et agréable, personnages loufoques et attachants, dialogues comiques bien sentis : du pur Larcenet comme on l'aime !

    Lelf Le 06/09/2008 à 23:52:28

    La banlieue et ses racailles. Voilà un thème pas forcément facile à aborder. C'est sans compter sur le talent de Larcenet qui nous sert dans cette BD des personnages attachants où personne n'est victime ou méchant, juste "habitant", "élève", "voisin".

    Le jeune Nic Oumouk veut devenir racaille mais manque de crédibilité. Il met tellement de bonne volonté à réaliser son rêve qu'on rit de ses mésaventures. Et quand Edukator s'en mêle c'est l'éclat de rire assuré.

    Le ton de cette BD est bon enfant et ça fait du bien. La banlieue est un lieu de vie comme un autre et non une DMZ où on risque de se faire agresser à tout moment. C'est avec tendresse et sensibilité que sont développés les personnages dont on a envie de connaître les aventures à venir.

    A lire pour passer un bon moment de détente.

    zanzibar Le 23/04/2007 à 14:24:33

    -
    Total Souk pour Nic Oumouk
    T1
    Patrick et Manu Larcenet

    Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un titre de Larcenet. Cette occasion s’est représenté avec la sortie du Tome 2 de Nic Oumouk, mais je n’avais point le premier tome, et donc ni une ni deux j’ai mis ces 2 tomes dans ma besace. Malgré tout, on remarque qu’en ce moment Larcenet a la cote, pourtant les déceptions des lecteurs vis à vis de ses oeuvres ne furent jamais aussi grande.

    Nic Oumouk est un petit bonhomme gringalet à lunette, qui se fait très souvent fessé par sa maman, qui reve de gloire et de richesse. Et vu que la musique se révèle etre un mauvais tuyau, il deviendra délinquant…Ce qui surprend, dès le départ, c’est l’absence d’une présence paternelle dans l’appartement familial ( composé de la grand-mere, et de la mère de Nic !) fait que notre héros (se) cherchera un « pere », un « grand-frère ».
    La première figure que l’on rencontre c’est « Edukator », sorte de Batman de la Grammaire Française qui sanctionne par le copiage et le recopiage d’un texte ou d’une phrase correctement écrite. Qui se cache derrière le masque ?…
    A contrario l’autre est une petite frappe, un petit délinquant judiciairement parlant. Il apprendra à Nic Oumouk ce qu’est le racket, l’acte gratuit, le cambriolage, et une tournante…jusqu’à l’affrontement entre ces 2 figures suscitées. Nous apprécierons tout particulièrement le dialogue de sourd entre « Edukator » et Nic, une fois l’identité de l’ombre urbaine révélée, et on se rend compte qu’il torture les jeunes pour leur bien. Tout autant que l’ « idole argent » qui massacre les jeunes, et les tue à la tache, le souverain Bien est une « ancienne valeur » insidieuse qui massacre dans leur propre interet. Sans omettre le sentiment de victoire qu’il éprouve lorsqu’il fait fuir le gang de Yannick Noah.
    Etrangement, la fin pénètre dans le fantastique avec la création d’une salle de répétition pour la musique dont on donne, pour une fois n’est pas coutume, le premier coup de pelle très rapidement. L’animosité de notre jeune puceau, à ce moment là, vis à vis des représentants sociaux est à mourir de rire. ( argent facile, et dénonciation !)

    En bref, un ( plutot 2 !) Larcenet qui nous épargne le fanatisme de l’identité( ?), et surtout sans une once de reconnaissance pour la société en vigueur. Une ode à la délinquance bien plus fine, et maligne qu’elle en a l’air ! !
    -

    Guyomar Le 11/10/2006 à 09:37:53

    J'ai bien aimé. C'est léger et drôle et finalement sur un thème comme ça, ça fait du bien. Tous les personnages sont très attachants, les dialogues bien sentis. J'ai donc lu les pérégrinations de Nic avec grand plaisir. Au fond c'est tout ce qu'on en droit d'attendre d'un BD ! Vivement la suite...

    schindou Le 11/06/2005 à 08:16:24

    J'ai passé un agréable moment en lisant cette BD. Il y a une certaine fraîcheur et de très bonnes idées. On n'éclate pas de rire mais on garde le sourire au lèvre jusqu'au bout.

    Christophe C. Le 05/04/2005 à 19:43:11

    Globalement c'est un album assez amusant. Les personnages sont bien trouvés et la caricature est bien faite. Cependant il n'y a pas vraiment d'histoire mais plutôt une succession de scènes humoristiques c'est un peu dommage. On s'amuse bien quand même mais ce n'est pas non plus à mourir de rire.

    Daka Le 02/04/2005 à 17:24:36

    Tout le monde connait le fameux proverbe : "Un Larcenet au printemps, c'est fête dans les champs"
    Bon, et ben c'est vrai. Larcenet semble avoir trouvé son style, qui lui permet d'optimiser le temps de réalisation tout en conservant un rendu final exceptionnel, et ça tombe bien, on aime ça.
    Consernant l'histoire, on sourit, on rit, et on passe un bon moment à suivre les pérégrinations citadines de Nic Oumouk, maiiiiiiiiiiiiiiiiiiis comme l'auteur le disait, l'histoire est finalement assez enfantine, et on peut regretter un certain manque de délire, de dégentement (?) quand on connait quelques unes de ses oeuvres précédentes. (je met un point là parce qu'elle est déjà pas mal longue cette phrase) Le déroulement de l'histoire, loin d'être inintéressante, suit une trame assez conventionnelle et plate, peut-être à cause du public visé. Mais on se demande dans ce cas, pourquoi est-ce que ça sort chez Poisson Pilote ? (ben oui, pourquoi ?) Je l'aurais pour ma part plutôt vu dans une collection jeunesse. Mais que cela ne vous dissuade surtout pas de lire Nic Oumouk, c'est du tout bon.