Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

ATTENTION : Une importante opération de maintenance et de migration est prévue dans la nuit du 9 au 10 mars 2021. L'intégralité des sites sera indisponible pendant une durée estimée de 8 heures.

March comes in like a lion 1. Tome 1

04/04/2017 3119 visiteurs 6.0/10 (1 note)

R ei, jeune homme introverti, est joueur professionnel de shogi ; cette situation assure son indépendance, mais il souffre de son isolement. Il y a peu, il a mystérieusement quitté son foyer d’adoption, qui l'avait accueilli suite au décès tragique de sa famille lors d'un accident. Rei trouve cependant du réconfort auprès de trois sœurs qu'il a rencontrées et qui ont également perdu leurs parents. Ces personnages blessés paraissent trouver un écho en leur douleur respective.

Comme souvent concernant les longues séries, ce premier opus est essentiellement un tome d’exposition et s'avère intrigant, même si des éléments nécessaires à la compréhension du héros sont d’ores et déjà dévoilés. En outre, la démarche particulière de Umino Chica permet de distinguer ce récit d'autres mangas qui relèveraient du même acabit.

En effet, le shogi s'annonçant comme un thème central, March comes in like a lion semble s’inscrire dans le genre nekketsu, avec sa trame attendue comportant une quête et le dépassement de soi du héros en herbe, ce que confirme le dessin assez classique. Néanmoins, les émotions de Rei et des protagonistes gravitant autour de lui prennent rapidement le pas sur le jeu. D’ailleurs le lecteur n'a guère d’explications détaillées sur ce sujet pourtant complexe, bien que des informations soient égrenées au fil des interventions de Manabu Senzaki, caution scientifique de l'ensemble.

Contrairement aux apparences, ce manga ne s'établit donc pas dans la lignée d'un Hikaru No Go par exemple, et justifie le classement seinen qui l’adresse aux lecteurs à partir de 13-14 ans. March comes in like a lion constitue avant tout un titre introspectif et mélancolique abordant les thèmes du deuil, de la solitude et du mal-être, allégé par quelques pointes d’humour, une petite Momo en bas âge apportant un côté mignon et des situations plus badines. Il reste à voir comment Umino Chica compte faire évoluer son récit, jusque-là plutôt habilement traité, et si le shogi prendra davantage d'importance, car la série toujours en cours au Japon, compte déjà une douzaine de volumes...

Par T. Bisson
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

March comes in like a lion
1. Tome 1

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 13/12/2020 à 10:26:21

    Sans être vraiment chauvin, cela serait quand même bien d'avoir des titres en français sur notre sol. Je n'aime pas trop cette mode qui consiste à importer des titres anglo-saxons à tout va. On peut être americanophile et avoir certaines limites pour respecter les produits locaux. C'est certain que cela demandera un peu d'adaptation mais c'est le travail des éditeurs et ils doivent le faire sans être de gros fainéants.

    Ceci dit, je ne suis pas parvenu à entrer dans ce manga malgré un pitch intéressant et assez larmoyant. On peut avoir un coeur d'artichaut sans pleurer à chaude larme à chaque fois qu'on est en présence d'un héros orphelin qui a perdu ses parents brutalement et qui reprends le goût de la vie au contact des joyeuses sisters nippones.

    On notera des découpages assez atypiques qui cassent le rythme pour autant qu'on considère qu'il y en a. En plus, on aura droit à certaines scènes répétitives qui auront juste pour effet de nous lasser toujours et encore. Des dessins très mignons qui atteindront probablement le coeur des jeunes filles mais pas le mien. C'est un gros succès en anime au Japon sur une oeuvre qui joue sur la variation mélancolie et moment de joie.