Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

La compagnie des glaces 5. Jdrien - Jdrou

18/04/2005 9294 visiteurs 6.2/10 (6 notes)

C e projet un peu fou qui consistait à adapter en bande dessinée l'œuvre monumentale de G.J. Arnaud commence à prendre forme. Dix-huit mois après la sortie du premier tome accueilli avec scepticisme, Dargaud publie déjà le cinquième épisode, et si elle n'est pas tout à fait sur la cadence initialement annoncée (4 par an pendant 25 ans !), la série est en train de s'imposer lentement mais sûrement.

Les quelques imperfections graphiques qui émaillaient les deux premiers épisodes appartiennent désormais au passé. Le studio JOTIM a trouvé son style, caractérisé surtout par de superbes décors enneigés (ça tombe bien, c’est la principale caractéristique de cette histoire !) et c'est nouveau, un trait plus fin pour les personnages. A noter que la couverture de Lidwine, très réussie comme toujours, semble légèrement en avance sur les événements contés dans cet album.

L’histoire souffre quant à elle toujours de la difficulté d’adaptation : l’enchaînement est parfois difficile entre des faits qui semblent se bousculer alors qu’ils se déroulent sur des périodes espacées. Pas facile dans ce contexte de s’apesantir sur le côté psychologique et affectif de la relation homme / roux, qui est justement au cœur de cet épisode. Les bons passages ne manquent pas, mais on ressent fréquemment la frustration que Bonifay ne s’y soit pas plus attardé, tout en comprenant qu’il ne peut pas traîner en route, à moins de prévoir quelques dizaines d’albums supplementaires !

Au délà de ces difficultés, la magie de l’univers crée par Arnaud finit par opérer. On est emporté par cette saga extraordinaire, et si la version BD n’est peut être pas la meilleure façon de l’aborder, elle a en tout cas le mérite de la rendre accessible à d’autres publics sans la dénaturer. A coup sûr en tout cas, ceux qui se sont pris au jeu jusqu’à présent auront envie d’aller plus loin, et sans doute jusqu’au bout… ce pari-là est gagné !

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
6.2

Informations sur l'album

La compagnie des glaces
5. Jdrien - Jdrou

  • Currently 3.09/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (55 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 22/11/2020 à 15:28:26

    Lien Rag se présente au rapport. Comment avouer qu’il a vu des Roux armés jusqu’aux dents, alors qu’il redoute qu’on les massacre si on se figure qu’ils représentent un danger pour les hommes ?
    Lien brode son histoire, prétendant ne pas avoir vu qui étaient les occupants du véhicule. Le major qui l’interroge peine à le croire. La situation de la Compagnie transeuropéenne est des plus délicates. Il veut absolument savoir si les Roux représentent un danger, surtout depuis qu’ils quittent en masse les dômes où ils grattaient la glace, obligeant les humains à les remplacer, contraints et forcés. Si la glace n’est pas retirée, le dôme ne manquera pas de s’effondrer signifiant la mort pour tous ceux qui se trouvent dans la station…

    Critique :

    La saga se poursuit avec un Lien Rag, accompagné d’un ethnologue, Harl Mern, et du lieutenant Skoll, un demi-roux. Leur mission : évaluer le danger que représentent les Roux. Lien Rag est persuadé qu’ils sont pacifiques et n’ont aucune intention hostile. Ce n’est pas l’avis du major qui a la preuve que des Roux armés ont attaqué des trains militaires blindés de dernière génération… Avec succès !

    Lien va de nouveau être confrontés aux moines néo-catholiques dont il ne perçoit pas les intentions : d’un côté, ils accusent les Roux de tous les maux via leurs églises roulantes, et d’un autre, ils semblent aider les Roux dans le but de les convertir…
    Lien Rag va faire la connaissance de Jdrou, une magnifique femelle roux, qui ne tarde guerre à lui montrer qu’elle l’aime et veut s’accoupler avec lui ! Mais comment l’homme « du chaud » et la femme « du froid » pourraient-ils s’aimer ?

    Cette bande dessinée n’a de sens et d’intérêt que si vous disposez de l’ensemble des livres de la saga. Contrairement à d’autres séries, un album isolé ne peut que susciter de la frustration.

    Christophe C. Le 31/03/2005 à 22:42:19

    Plus cette série avance et plus elle s'améliore. Tout d'abord au niveau du dessin qui a fait un grand bond en avant depuis le premier tome (mais c'était pas dur). Et ensuite l'histoire qui se développe empreintant des chemins passionnants et développant les personnages de manières intéressantes. Dans ce cinquième albums les roux sont toujours à l'honneur et dépassent la notions d'annimaux qui leur restaient collé à la peau, même si le tome 4 avait déjà commencer à les humaniser. On est vraient plongé dans cet univers et dans cette intrigue qui ne cesse de nous surprendre (en tout cas pour ceux qui n'ont pas lu les romans). J'espère vraiment que ce projet ira jusqu'au bout... et que ce bout arrivera avant mes 100 ans (ben oui on peut espérer avec les progrets de la médecine :)).

    Ar sparfel Le 25/03/2005 à 09:01:34

    La progression est constante depuis le tome 1, et c'est vrai que vu la faible qualité de ce dernier, la marge de manoeuvre était grande. Le trait a gagné en maturité et en profondeur. Le récit commence à devenir passionnant, les Roux ont de plus en plus de poids dans le récit pour notre plus grand plaisir.

    vacom Le 19/03/2005 à 09:37:52

    Je trouve que la série, sans encore atteindre des sommets, continue de se bonifier. Au niveau du dessin, les personnages restent fort faibles et manquent de réalisme mais les décors et machines sont de mieux en mieux représentés. Arriverait-on à la fin de la période de rodage ? Je l'espère en tout cas. L'histoire devient aussi plus intéressante, surtout grâce aux Roux, un peuple qui réserve pas mal de surprises et qu'on voudrait vraiment découvir. La relation entre Lien de Jdrou apporte vraiment un nouveau souffle à la série et pour la première fois, je me réjouis de lire la suite.