Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le perroquet

27/02/2017 3681 visiteurs 7.0/10 (6 notes)

B astien a huit ans. C’est un petit garçon comme les autres. Sauf que rien ne va pour sa maman qui souffre de troubles bipolaires avec tendance schizophrénique. Un lourd diagnostic qui se traduit par un mal de vivre quasi permanent, ponctué de crises d’une rare intensité. Les solutions : internement, médicaments, camisoles de force et thérapies. Il arrive que les choses aillent mieux, parfois même très bien. Mais rien n’y fait, tôt ou tard les démons reviennent. Bastien a bien compris que cette mère est dysfonctionnelle, mais c’est la sienne et il l’aime. Dans un épisode particulièrement touchant, il est à l’hôpital psychiatrique, entouré de pensionnaires bruyants et menaçants. Celle qu’il visite, bien qu’elle soit abrutie par les calmants, demeure une figure rassurante.

Espé fractionne son autofiction en très courts chapitres. Rarement plus de quatre ou cinq pages, le temps de poser un rapide regard sur un moment précis et significatif : obsession des tâches ménagères, randonnée à la campagne, rencontre d’un intervenant social, discussion avec les collègues de travail, etc. Ces petites tranches de vie sont pratiquement autonomes; elles seraient présentées dans un ordre différent que le récit demeurerait toujours aussi cohérent. Ces saynètes, certaines banales, d’autres tragiques, forment une fresque traçant destin d’une femme malade.

Seul maître à bord, l'auteur assure également les illustrations. Son coup de crayon, sobre, voire naïf, est efficace et rend très bien l’esprit de cette histoire. Rehaussé de couleurs, le trait gagne en force. Alors que les épisodes d’accalmie sont généralement dépeints en bleu, en vert ou en marron, l’univers bascule dans le rouge lorsqu’éclate la crise. Le lecteur ressent à cet instant toute la violence qui se déchaîne.

Le dessin est souvent allégorique, la protagoniste est représentée piégée comme un animal, entourée de monstres ou en funambule. Ces images sont éloquentes ; elles auraient peut-être eu encore plus d'impact si l’artiste les avait laissé s’exprimer dans le silence. C’est bien le seul petit reproche qu’on peut faire à cet album. Mentionnons enfin à la très belle couverture, dépouillée, qui prend tout son sens dans les derniers chapitres de la tragédie.

Un roman graphique d’une grande sensibilité. Le créateur se détache cependant suffisamment de son sujet pour éviter les excès de pathos.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Le perroquet

  • Currently 2.18/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.2/5 (40 votes)

  • Espé
  • Espé
  • 02/2017 (Parution le 15/02/2017)
  • Glénat
  • 978-2-344-01269-7
  • 117

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    judoc Le 20/05/2017 à 19:17:40

    Un drame dont la vie à le secret. La descente en enfer de cette femme et de ses proches est bouleversante et vous arrache le cœur. Que peux t-on dire ou faire face à une telle déchéance. Un ptit bonhomme malheureusement bien seul face à une telle épreuve qui a forcément été marqué à vie par cette maladie.

    Beau témoignage, bien dessiné, qui prouve une fois de plus que la BD peut aussi sensibiliser ses lecteurs aux épreuves parfois insoutenables que nous réserve l'existence.

    Bravo et merci à Espé pour la sensibilité et l'intimité qu'il a su mettre dans cet album, en espérant qu'il lui permettra de tourner éventuellement la page.

    docteur fil Le 14/05/2017 à 21:27:07

    L'auteur évoque son enfance auprès d'une mère bipolaire à tendance schizophrénique, entre ses crises violentes et ses séjours en psychiatrie. Exceptionnelle vision au travers de ses yeux de petit bonhomme de 8 ans, qui se pense responsable de l'état de sa mère. Tout en nuances et en émotions. Chef d'oeuvre à découvrir.