Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mémoires de Viet Kieu 3. Les Mariées de Taïwan

13/02/2017 1582 visiteurs 7.0/10 (1 note)

L inh vient d'avoir dix-huit ans. La jeune Vietnamienne retrouve ses amies dans un café pour fêter l'évènement quand elle est abordée par une étrangère aux lunettes noires, Madame Zieu. La mystérieuse convoyeuse va déployer tout un art pour démontrer et convaincre l'adolescente qu'il lui serait facile d'avoir une belle vie, ailleurs. Comment ? En épousant un des nombreux riches taïwanais en attente de compagne. Sous le couvert d'agences matrimoniales se cache un véritable commerce de mariages arrangés, pour le meilleur... et surtout pour le pire.

Troisième volet de la série des Mémoires de Viet-KIeu, ce docu-fiction met en évidence un phénomène inquiétant, commencé vers la fin des années 90 en Asie : l'exil plus ou moins forcé de femmes issues majoritairement de milieux pauvres et campagnards vers Taïwan, dans l'espoir naïf d'un échappatoire vers une existence de rêve. Clément Balou invente le personnage de Linh pour décrire le destin typique tout à fait réaliste d'une victime de cet abus de confiance, ce miroir aux alouettes qui aveugle sans concession. Pas de misérabilisme, juste un quotidien crédible et malheureusement fréquent, entrecoupé de témoignages réels en pleine page. Beaucoup de filles avouent leur naïveté, la majorité sont résignées, quelques unes se sont révoltées, rares sont les heureuses, mais toutes sont solidaires. L'habilité et l'originalité du récit tient dans la retranscription en images de l'histoire de Linh. En effet, l'auteur insère grâce à son trait inventif une subtile dose de surnaturel en caricaturant des visages (tête d'animaux pour certains protagonistes) ou en faisant parler des démons du folklore local. Cette touche d'onirisme permet l'utilisation de jolies métaphores visuelles et rend surtout plus supportable la dureté du sujet. La mise en couleurs est superbe, douce et lumineuse. Elle contribue à l'immersion instantanée dans l'ouvrage. Les solutions existent, comme le montre la fin de l'ouvrage, la liberté et l'indépendance sont possibles.

Voici un travail remarquable de Clément Balou, qui continue son étude sur les différents visages de l'exil vietnamien. Avec un ton juste et sincère, ainsi qu'une interprétation graphique audacieuse, Il met en lumière un sujet toujours tabou, ces Mariées de Taïwan, des unions forcées qui cachent un véritable trafic humain. Un quatrième tome est en préparation (cf :[url]blob:F4F82D43-F910-4765-8818-81B10F973817[/url]).

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mémoires de Viet Kieu
3. Les Mariées de Taïwan

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.