Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Luna Almaden

15/04/2005 7478 visiteurs 5.3/10 (7 notes)

J eune femme aveugle, Luna Almaden mène une vie quasiment normale, essentiellement grâce à une aide financière de sa mère. Si elle se sent obligée en retour de lui rendre de nombreux services pratiques, cela lui permet en revanche d'être indépendante avec son propre appartement. Une situation honorable qui prend malheureusement fin lorsque sa mère est retrouvée morte, assassinée, et que tous les soupçons se portent sur Luna.

Une nouvelle sortie dans la prestigieuse collection Aire Libre est toujours un événement attendu. D'autant plus lorsqu'on retrouve un habitué comme Denis Lapière au scénario, qui a déjà signé quelques bons crus tels que Le bar du vieux français ou plus dernièrement Le Tour de Valse. Dans ces récits, il se montre particulièrement talentueux pour décrire des relations passionnées et souvent dramatiques.

Luna Almaden lui offre un exercice original puisqu'il s'agit de réussir à mettre le lecteur dans la peau d'une personne aveugle. Une idée intéressante qui n'est malheureusement pas suffisamment exploitée tant l'histoire s'apparente en fin de compte à une intrigue policière des plus classiques. Le traitement de la cécité de Luna manque par ailleurs cruellement de crédibilité : en effet, Lapière a semble-t-il oublié que si un aveugle ne peut pas voir, il n'en est pas moins pourvu d'un bon odorat et d'une bonne ouïe (probablement plus affûtés que chez les voyants) qui lui permettent d'appréhender son environnement.

Au dessin, Clarke s'essaie au réalisme. Si son talent est indéniable dans son style humoristique qu'on lui connaît (Le miracle de la vie, Mister président), force est de reconnaître qu'il n'est ici pas très à son aise. Globalement, sa mise en image est trop figée et on sent que l'auteur n'est pas dans son élément. Quant à la mise en couleur, très froide et sans relief, elle n'apporte aucune valeur ajoutée.

Luna Almaden déçoit. Non pas que ce soit réellement mauvais, loin de là, mais parce qu'avec des telles signatures dans une telle collection, on s'attend légitimement à mieux.

Par J-M Grimaud
Moyenne des chroniqueurs
5.3

Informations sur l'album

Luna Almaden

  • Currently 2.96/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (49 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 29/11/2020 à 14:20:03

    C'est curieux de trouver un tel titre dans une collection comme "Aire Libre". Outre cet étonnement, ce thriller concernant une jeune femme aveugle est très plaisant à lire. On a une vraie énigme policière à résoudre pour deviner qui est le coupable du meurtre commis. Vous croyez vraiment qu'une aveugle puisse assassiner sa propre mère faute d'alibi ? C'est un véritable huit-clos en appartement faisant intervenir quelques personnages.

    Il est vrai qu'on devine vite ce qui s'est passé. Il y a juste quelque chose qui cloche dans le déroulement des faits et de cette véritable machination. Les aveugles développent généralement assez bien les autres sens qui leur restent. C'est bizarre qu'on ne puisse pas reconnaître le son d'une voix ou le temps passé dans un ascenseur pour parcourir une distance plus longue. Je n'en dirai pas plus mais il y a forcément des incohérences. Cela nuit à la crédibilité du scénario. Par ailleurs, il manque la dose d'angoisse qui aurait pu être accentuée facilement pour ce type d'histoire.

    J'ai tout de même aimé le côté un peu hitchcockien de ce thriller. Le dessin n'est pas désagréable et la lecture s'est faite avec un certain plaisir.

    DamBDfan Le 13/07/2013 à 21:05:41

    J'ai encore bien aimé cette petite BD. Certes, il y a des petits défauts (la scène de l'ascenseur, comment elle a eu les clés pour rentrer dans l'appartement?!,...) mais le scénario est bien ficelé avec une ambiance générale très plaisante et mystérieuse. On a aussi une certaine compassion pour l'héroïne Luna qu'on accuse à tort du meurtre de sa mère. Enfin, le style polar convient très bien aux dessins expressifs de Clarke, dommage qu'on le voit rarement dans ce genre. A découvrir.

    rork41 Le 15/04/2012 à 10:23:01

    C'est pas mal.
    Le dessin de Clarke passe très bien dans le monde réaliste (je ne connaissais que ses apparitions dans le monde comique avec "histoires à lunettes" et autres séries de fluide glacial). J'aurais cependant aimer savoir dans quelle ville cela se passait, c'est en Belgique mais on ne retrouve aucun décor permettant de situer les lieus.

    Coté scénario c'est simple et très linéaire, c'est finalment peut-être plus une BD psychologique sur le manière dont Luna ressent les évènements qu'un polar...

    Content d'avoir épinglé cet album dans ma bibliothèque.

    Da Rocha Le 17/09/2006 à 18:49:57

    Avec « Luna Almaden », la collection Aire Libre s'enrichit d'un bon petit polar mené par Clarke et Denis Lapière.

    L'idée de départ est intéressante puisqu'il s'agit de nous faire vivre les aventures de Luna, une jeune aveugle, en positionnant la narration suivant sa perception du monde. Le défit était attrayant car il ne doit pas être aisé d'imaginer les ressentis et sensations d'une non voyante. Le challenge me semble réussit. Au fil de l'histoire, le lecteur entre peu à peu dans la peau de Luna, aidé il est vrai par quelques cases noires simulant la cécité et intelligemment distillées.

    Le scénario élaboré par Denis Lapière est simple mais bien ficelé. Bien qu'il s'agisse d'un polar, le parti pris du scénariste n'est pas de brouiller les pistes. Le système narratif fait que le lecteur sait Luna innocente d'emblée. La véritable question réside dans la manière dont la machination va se dénouer tant les apparences chargent la jeune femme aux yeux des principaux protagonistes. Les tenants et les aboutissants nous seront dévoilés sans rebondissements scénaristiques artificiels. Logiquement, simplement.

    Pour les dessins, Clarke adopte ici un style plus réaliste qu'à son habitude. Le trait est vif et sans fioritures. La trouvaille des cases noircies participe à l'ambiance générale de cette bande dessinée. Les couleurs des planches sont peut-être un peu froides, mais cela n'est guère dérangeant. Une mention particulière doit être donnée à la couverture très réussie et intrigante.

    Voilà une histoire très plaisante à lire, mais qui se parcourt peut-être un peu rapidement.

    Christophe C. Le 08/04/2005 à 12:08:53

    Un one shot bien sympathique qui m'a fait passer un bon moment. Ce polar à une histoire certe très conventionnelle et il n'y a pas vraiment de suspense mais les personnages sont intéressant et l'ambiance prenante. J'ai passé un bon moment.