Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Lucky Luke (vu par...) 2. Jolly Jumper ne répond plus

30/01/2017 7951 visiteurs 4.5/10 (2 notes)

L ucky Luke, poilu et chevelu, se rend chez le Barbier de Séville. Il discute avec un procureur de cette mauvaise habitude qu’est le mâchouillage de brindilles. Jolly Jumper fait inexplicablement la gueule. L’homme de loi charge son discours d’expressions maghrébines. Le bédéphile, déconcerté, réalise qu’il n’en est qu’à la page 4 et il a le tournis. Par la suite, en vrac : un des Dalton fait la grève de la faim, Averell est obèse, le cow-boy solitaire change sa tenue vestimentaire pour reconquérir le cœur de son cheval qui continue de l’ignorer, mais ainsi travesti, plus personne ne le reconnaît, pas même Joe Dalton… Page 17, le lecteur apprend que Ma Dalton a été enlevée. Le protagoniste et les quatre frères iront la secourir. Contrairement à ce qu’annonce le titre de l’album, ce sera donc ça l’histoire ? Cela dit, à la fin, le canasson recommence à répondre au héros… sans que l’amateur sache pourquoi.

Guillaume Bouzard a de l’imagination, c’est indéniable. En aurait-il trop ? A-t-il du mal à la canaliser ? Quelqu’un lui a-t-il expliqué que parfois il est judicieux de faire le deuil d’une bonne idée pour assurer la cohérence de l’ensemble ? Sait-il que les illuminations ne font pas nécessairement un scénario de qualité, qu’il faut lier le tout, donner au projet une ligne directrice solide ? Chose certaine, ce n’est pas du tout le cas dans ce livre où les gags disparates se greffent à un prétexte anorexique pour remplir les quarante-quatre planches réglementaires.

Aux pinceaux, Bouzard fait du Bouzard. Le dessin est minimaliste, par moments c’est à peine plus qu’une esquisse. Les corps sont toujours raides, les visages comptent deux ou trois expressions et les têtes sont presque systématiquement représentées de profil. Les phylactères sont par ailleurs abondants et encombrent fréquemment le tiers de l’espace, parfois plus. Bref, il est loin le trait soigné de Morris ou même celui d’Achdé qui a repris la série après le décès du premier. Mentionnons tout de même la couverture, très drôle alors que Lucky Luke est en position de galop pendant que son canasson broute calmement.

L'auteur, lui, cherche de toute évidence à briser tous les codes de la série. Un projet ambitieux dans lequel il s'est perdu.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
4.5

Informations sur l'album

Lucky Luke (vu par...)
2. Jolly Jumper ne répond plus

  • Currently 3.89/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (54 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Ocatarinetabelatchixtchix Le 02/05/2018 à 03:21:17

    Je ne comprends pas trop l'engouement de certains pour ce livre.
    Les dessins sont vraiment médiocres, le scénario est inexistant.
    L'humour burlesque est souvent au ras des pâquerettes, on en arrive même à se demander si ce n'est pas un enfant de 10 ans qui l'a écrit.
    Bref, tout cela dénature complètement l'œuvre de Morris et je doute fort que des vrais fans de Lucky Luke apprécient ce livre.

    daglefou Le 30/08/2017 à 13:11:58

    Je ne comprends pas la critique de Milette.
    Cet album est un pur chef d'oeuvre.
    Je trouve qu'il est bourré de trouvailles et d'humour, de clins d'oeil... On retrouve les personnages principaux Luky Luke, Jolly jumper, les Dalton, le gouverneur, le directeur de prison et les gardiens stupides... et d'autres personnages que je ne révélerai pas ici...
    Il y a un côté très intéressant à parler de la complicité Luke-jolly et d'imaginer qu'elle n'existe plus. Quand je vois les efforts de Luke pour la recréer, je trouve ça énorme (clin d'oeil à partie d'échecs qu'on a pu voir dans certains albums)...
    Rien que le gag sur la maladie des Dalton mérite le détour...
    Je pense aussi que le fait qu'on ne reconnaisse pas Lucky luke car il change d'habit (à cette époque, les personnages de BD ne changeaient jamais d'habits) est une astuce de génie.
    Les dialogues sont par moment jubilatoires comme la tirade de Joe promettant à Luke les pires menaces et les "du calme Joe" de ses frères ) ...
    Lucky Luke est avant tout une BD humoristique et moi j'ai pris énormément de plaisir à lire cet album.

    Je me suis inscrit ici rien que parce que j'étais scandalisé par les 2 notes des chroniqueurs... Heureusement l'ensemble des lecteurs a donné une note bien plus pertinent sur la valuer de cet album.

    Un album HOMMAGE Indispensable !

    Saint -Jean Le 31/07/2017 à 11:46:28

    C'est vrai que c'est déroutant voire un peu irrespectueux par rapport à l'œuvre originale mais je me suis bien marré quand même. Je suis de ceux qui sont plutôt "pour".

    duncan89 Le 25/03/2017 à 12:41:31

    Malgré la trentaine de bd réalisées par Guillaume Bouzard tant au dessin qu'au scénario c'est ma première lecture de cet auteur... et surement ma dernière.

    je ne suis pas fan du trait de Bouzard même si je reconnais un certain talent au niveau de la personnalisation des personnages et du dynamisme. Le découpage est est plutôt bon.
    Malheureusement le scénario ne relève pas du tout l'ensemble. j'ai trouvé ça plat et sans grand intérêt. L'humour est présent et Bouzard cultive le non sens mais cela ne m'a pas touché (tout comme l'humour de laurent gerra). j'aurais aimé m'étrangler de rire à chaque page mais j'ai à peine esquissé un sourire sur qq cases.
    Je ne suis pas rentré dans son univers malgré mon envie et n'y trouve pas le "génie" que la plupart des avis y ont vu.

    noubealitas Le 04/03/2017 à 11:43:43

    J'enfonce le clou pour dire que moi aussi je trouve la critique de J. Milette complètement ridicule. C'est vrai qu'on peut se demander s'il a vraiment lu cet album !
    Ce LL de Bouzard est hilarant d'un bout à l'autre. Je ne m'étais pas éclaté comme ça depuis longtemps sur une BD...
    Pour ceux qui ne l'ont pas encore lu, ne tenez pas compte de la critique pour les raisons évoquées dans les avis précédents.

    cap12 Le 16/02/2017 à 18:32:29

    Effectivement, je rejoins les autres commentaires CONTRE la critique de J. Milette !
    C'est une très bonne BD dans son style, qui est bien entendu à ne pas comparer au style de Morris, ni même à la BD de Matthieu Bonhomme. Le but de cette série étant que les auteurs reprennent Lucky Luke et l'adaptent à leur sauce, le résultat est très différent entre chaque tome.
    Il est vrai que l'on peut se demander si J. Milette l'a lue!!! On peut ne pas aimer (ce qui n'a pas été mon cas), mais encore faut-il la lire!
    Bref, une BD que je recommande!

    cyr_b Le 12/02/2017 à 19:32:16

    Il semblerait que J. Milette, auteur de cette chronique n'a rien compris à cette bd, et c'est dommage.
    Il ne faut pas s'attendre à lire une histoire classique de Lucky Luke, il y a pour ça la série canonique, dont le dernier tome scénarisé par Jul n'est pas trop mal.

    Ici, on confie Lucky Luke à la vision d'un auteur.
    Le Lucky Luke par Matthieu Bonhomme était excellent dans son genre, Celui de Bouzard l'est autant:
    On étouffe de rire à chaque page, et ce parce que Bouzard joue avant tout avec son sens du comique qu'on lui connait.
    Mais il y a plus:
    Son humour joue sur plusieurs niveaux :
    - humour potache, jeux de mots, comique de répétition et situations absurdes, et aussi et surtout il parle aux fans de Lucky Luke et de BD classiques en général (comme le titre ou le gag page 34 par exemple) . Il suffit de lire la quatrième de couverture pour comprendre l'esprit de la BD: "Lucky Luke, l'homme qui a eu l'idée de tirer sur son ombre".

    Sans vouloir dévoiler l'intrigue - qui est bien réelle et pas famélique pour un sou, contrairement à ce que raconte l'auteur de cette chronique : Quel est le lien qui unis les héros de BD avec leurs animaux - la chute de l'histoire est vraiment excellente.

    J. Milette affirme aussi que les personnages n'ont presque pas d'expressions et que les personnages sont presque tous dessinés de profil.
    On se demande alors 2 choses:
    Ce monsieur a-t-il vraiment lu la bd, tant il y a d'expression sur les visages ?
    Se souvient-il que dans 90% des cas, Morris dessinait Luke de profil ?
    Les choix de cadrages de Bouzard sont d'ailleurs très bons, c'est à la fois proche de Morris tout en sortant parfois un peu de la rigidité canonique.


    Bref, Cette BD est sûrement un sommet de la nouvelle tendance actuelle qui consiste à confier un héro à un artiste.
    Évidemment, il semble qu'il reste des personnes qui préfère (hélas) les albums scénarisés par Laurent Gerra.
    Bref, ne vous fiez pas à cette chronique qui semble avoir été écrite par quelqu'un qui n'a pas pris le temps de la lire,
    Vous pouvez la lire les yeux fermés.

    minot Le 03/02/2017 à 19:27:37

    Bouzard s'amuse à tourner en dérision LUCKY LUKE et à casser un par un tous les codes de la série. Il se moque du statut de célibataire de notre cow-boy, de sa tenue vestimentaire immuable, de la stupidité des Dalton, de l'appétit insatiable d'Averell (atteint d'obésité), des liens ambigus qui unissent LL à Jolly Jumper, etc.
    Sans vouloir faire mon donneur de leçons, je pense que si l'on n'a pas compris que cette série LUCKY LUKE (VU PAR ...) permet justement à divers auteurs de donner leur propre vision du personnage et de son univers et de sortir justement des sentiers battus, c'est que l'on n'a rien compris au principe de cette série. Mieux vaut donc ne pas insister et s'en aller retourner lire la série originelle de Morris (dont les meilleurs albums sont sans conteste ceux scénarisés par Goscinny), plutôt que de déverser inutilement son fiel sur le travail de ceux qui se sont prêtés à cet exercice de style.
    Car le travail de Bouzard est très bon. Son scénario est loufoque à souhait, et ses gags et situations humoristiques sont en grande majorité très drôles. On rit beaucoup à la lecture de cet album et cette ambiance comique est accentuée par le dessin caricatural de l'auteur, qui est très efficace.
    Bref, tout ça pour dire que je me suis bien amusé à la lecture de cet épisode et que j'ai beaucoup aimé.

    Cookandbook Le 03/02/2017 à 16:30:20

    La critique a fumé quoi avant de lire cette BD? 2-3 expressions par personnages??? J'ouvre une double page au hasard j'en vois déjà plus de 5 par personnage! Puis bon c'est du Bouzard, il y a pas de secrets, s'il s'attendait à lire du Matthieu Bonhomme bis c'est son problème... Je trouve même que c'est du bon Bouzard, les clins d'oeil aux codes Lucky Luke étaient drôles et parfois relativement fins ("vous voulez une brindille?" "non merci j'essaye d'arrêter") Je trouve cette critique pas du tout juste ça donne l'impression qu'on a pas lu le même bouquin!

    clesse Le 31/01/2017 à 19:07:13

    la critique est acerbe et peu objective. Si, en effet, le scénario est assez peu développé, ce n'est pas là l'intérêt de cette BD mais les gags et le non-sens qui alimente tout l'album. Pour ma part, j'ai passé un très bon moment et ce dès la seconde page. Je vais donc aller machouiller une brindille pour oublier cette mauvaise critique qui ne reflète pas cet album

    misterzarbiwayne Le 31/01/2017 à 12:08:02

    Un très bon moment de lecture ! Bouzard fait du Bouzard effectivement ! Et c'est bien, qu'il continue comme cela ! Bourré de non-sens, clichés etc...
    Bref je me suis bien éclaté !

    Rody Sansei Le 27/01/2017 à 07:35:31

    Excellent moment de lecture : c'est le LL le plus drôle que j'ai pu lire jusqu'à présent, et de loin. Du non-sens à chaque page, ou presque, et quelques moments d'hilarité. Vraiment super !!

    Et pour une fois, j'apprécie le changement de format entre les tomes. En espérant qu'il en sera de même pour les suivants.