Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Catamount 2. Le train des maudits

23/01/2017 5032 visiteurs 6.0/10 (1 note)

1870 au Niobrara, Catamount a vingt ans. Pourtant, cette année restera gravée dans sa mémoire pour une autre raison, celle où la joie et l'insouciance laissèrent place à la colère et la haine. À cause de quoi ? L'argent bien sûr, l'argent toujours. Les chemins de fer sont en plein développement et représentent un investissement prometteur. C'est ce qu'a tenté d'expliquer le riche entrepreneur Berton à Samuel Osborne, le père de Catamount. Cependant, devant l'entêtement du vieil homme, le businessman n'hésitera pas à employer des moyens extrêmes pour parvenir à ses fins. Mais l'adolescent également...

Le train fantôme est l'adaptation en bande dessinée de la seconde aventure de Catamount, western littéraire créé dans les années 50 par Albert Bonneau. La collection originelle comptant près de soixante-dix épisodes, Benjamin Blasco-Martinez dispose donc d'une abondante matière ! À la fois scénariste et dessinateur, il s'inspire librement des romans pour retranscrire l'histoire du ranger. Il y a certes une dose plus chargée en manichéisme qu'en subtilité, le lecteur baigne dans un monde de bons, de brutes et de truands stéréotypés et charismatiques. Les personnages féminins sont aussi présents, apportant une touche de douceur, incarnée par la mère et sa fille. Si le déroulement est prévisible, les rebondissements apportés par les échos du passé instillent le suspense nécessaire. Les dialogues manquent un peu de finesse mais sont efficaces.

Le graphisme s'accorde parfaitement au genre. De belles planches lui rendent hommage avec de grands paysages de forêt enneigées, des duels fiévreux et des cavaliers solitaires. La bonne maîtrise des cadrages, des angles de vue (gros plans, panoramas) et découpage cinématographique composent un album qui se lit aisément. L'encrage assez fort joue avec la lumière tandis que la palette de couleurs (entre tons froids et chauds) illustre à merveille la violence des sentiments et des actes.

Vous désiriez un univers impitoyable et sauvage ? Vous vouliez un héros au cœur pur ? La série Catamount est toute désignée. Sans être exceptionnelle ni tout à fait originale, elle se lit avec plaisir et ravira tout fan d'aventures dans l'ouest américain. L'attrait indéniable de la partie graphique apporte l'argument principal de l'ambition de cet auteur prometteur.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Catamount
2. Le train des maudits

  • Currently 4.53/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    christophe1 Le 26/03/2019 à 20:50:29

    Dans la catégorie western, cette série est indispensable. Le tome 2 est meilleur que le tome 1, une progression dans le dessin.
    histoire avec rebondissements, vivement la suite.
    des références aux westerns spaghettis, notamment au personnage de klaus kinski dans "le grand silence".

    yannzeman Le 19/02/2017 à 23:43:43

    Je me suis complètement trompé en jugeant le 1er tome, que je voyais plus proche d'un "danse avec les loups" que d'un western à l'ancienne façon "Rio Bravo".

    En fait, c'est du Sam Peckinpah !
    c'est ultra-violent, noir de chez noir, mais ça se lit avec un plaisir évident, et la fin m'a laissé sur le c..., tant je ne m'y attendais pas.

    Ce n'est pas que ce 2è tome regorge de surprises ou de trouvailles, mais je pensais que chaque tome composait une histoire complète, à l'ancienne, alors qu'il s'agit cette fois d'un feuilleton à suivre dans le 3è tome.

    Et vivement ce 3è tome, car Dieu que j'ai hâte de le lire !!!!

    Certains dessins sont époustouflants par la beauté des paysages et du résultat souhaité (et obtenu), même si le dessin reste au stade du "crayonné colorié".

    Mais l'ensemble est très simple et très facile à lire, et on prend une leçon de découpage d'histoire.

    C'est du bel ouvrage, du "classique" dans le très bon sens du terme.

    Mention spéciale à la couverture, vraiment réussie.

    Vivement la suite !

    BIBI37 Le 05/02/2017 à 12:20:59

    J'ai eu plus de mal cette fois-ci à accrocher au scénario.
    J'ai trouvé les seconds rôles peu interressant et le méchant trop peu crédible car caricatural.
    Seuls les dessins m'ont donné satisfaction.
    Donc un peu inférieur à l'opus précédent.
    6/10.

    kurdy1207 Le 23/01/2017 à 13:42:16

    Rien de très original dans le scénario. L’histoire du chemin de fer qui doit passer coûte que coûte en rachetant les terrains qu’il traverse avec des dollars ou avec du plomb.

    Par contre, si ce deuxième Catamount était un film, Quentin Tarantino en serait certainement le réalisateur tellement l’histoire par moments est sanguinolente.

    Le graphisme est de bonne qualité même si j’ai trouvé quelques cases (peu nombreuses) un peu bâclées. Le tout nous offre quand même beaucoup de plaisir grâce à l’habillage de ce scénario conventionnel.

    Ce Catamount c’est quand même du bon.