Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

L ord Roxton et Malone ont été capturés par des hommes-singes. Effarés, ils assistent à la mise à mort d’une indienne qui est ensuite dévorée par ses bourreaux. Ils sont de toute évidence les prochains sur la liste... Alertés par les membres de la tribu de la jeune femme, leurs compagnons organisent une expédition de sauvetage.

Troisième et dernier tome de cette adaptation du roman de Sir Arthur Conan Doyle par Christophe Bec et il faut avouer que le résultat est décevant. Le scénariste n’ayant jamais caché qu’il prendrait beaucoup de libertés avec l’œuvre originelle, il serait donc malvenu de lui reprocher les coupes effectuées. Non, ce qui pose problème, c’est que l’histoire ronronne. L'absence de souffle épique, certainement due à un relatif effacement de ce monde préhistorique - trop partiellement dévoilé - se fait sentir. Les péripéties très convenues – sur fond de conquistadors et de moine fou – vécues par les explorateurs et leurs états d’âmes ne passionnent guère. Il manque un brin de magie que la découverte de cette faune et de cette flore disparues était censée procurer.

Le dessin de Fabrizio Faina et Mauro Salvatori a également sa part de responsabilité dans ce désenchantement. Si le trait réaliste très classique est plutôt agréable, bien qu’un peu trop statique, l’absence d’audace et de prise de risques dans la mise en scène se fait durement ressentir.

Une conclusion en demi-teinte pour un récit qui n’aura jamais vraiment décollé.

Par O. Vrignon
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Le monde perdu (Faina/Salvatori/Bec)
3. Tome 3

  • Currently 3.18/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (11 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kergan666 Le 26/01/2017 à 22:40:22

    bof, c'est le mot qui me vient à l'esprit
    cette série avait pourtant un beau potentiel mais en fait l'on y trouve que l'ennuie.
    les dessins sont corrects mais le scénario est sans intérêt.
    les textes sont tellement longs et creux, surtout vers la fin, que je les ai juste survolés.
    Christophe Bec est, en général, bien mieux inspiré.
    pour un peu, je qualifierai cette série d'accident industriel.

    Hisis Le 17/01/2017 à 13:17:27

    Le Tome 2 était déjà terriblement creux, on sent que Christophe Bec a eu du mal à rebondir. Une bonne moitié de l'album aurait pu se situer directement dans le précédent pour permettre de dégager le récit, beaucoup trop étouffé par le format 56 pages.
    Les sentiments d’émerveillement, d'exploration des grands espaces, sont toujours aussi absents. Là où Arthur Conan Doyle décrit admirablement un plateau foisonnant de vie préhistorique, Bec peine à nous faire ressentir un quelconque intérêt pour son Monde Perdu. Une déception scénaristique comme graphique.